LE FORUM DES ÉGARÉS




Post mortem nihil est
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Soral le gars de la Marine ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
charogne
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 63
Age : 27
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: Soral le gars de la Marine ?   Dim 16 Sep 2007 - 1:12

Soral et Le Pen... Platon et Denys ? Je n'ose y croire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Torquel
Invité



MessageSujet: Re: Soral le gars de la Marine ?   Dim 16 Sep 2007 - 1:28

Comparaison très pertinente...Reste à savoir si Soral va se rendre compte de l'impasse de former un "philosophe roi" et quitter le navire, ou bien s'il va s'entêter...Espérons que le séjour dans la caverne ne sera pas trop long.

De toute façon, s'il insiste encore pour toucher aux bases du parti, il va passer sur le grill, ça c'est certain.
Revenir en haut Aller en bas
Tatave
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 742
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Soral le gars de la Marine ?   Dim 16 Sep 2007 - 1:34

jean baptiste a écrit:
Le président du Front national, Jean-Marie Le Pen, a estimé samedi que le contexte politique s'améliorait pour le FN et a repoussé les suggestions de débat interne faites par un cadre national du parti avant le congrès de la mi-novembre.

(...)

Quelqu'un pourrait en saurait il plus au sujet d'une éventuelle déclaration de marine sur Soral?

Sources :
http://actualite.aol.fr/france/politique/le-pen-garde-le-cap-et-ecart
http://www.marianne2007.info/index.php?id_plugin=266&path=newsA
etc.

Nous attendons, en effet, d'en savoir plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charogne
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 63
Age : 27
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: Soral le gars de la Marine ?   Dim 16 Sep 2007 - 2:06

A la décharge de Soral, on peut quand même observer que Platon était dénué de tout sens pratique, issu de la plus haute aristocratie athénienne, contrairement à notre battant autodidacte. Lequel a d'ailleurs pour référence politique Robespierre, Lénine et Staline, ce qui peut nous amener à penser qu'il saura se salir les mains en temps voulu. Mais le pire est toujours possible...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thundaar
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 640
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: Soral le gars de la Marine ?   Dim 16 Sep 2007 - 2:25

Marine Le Pen la philosémite et crypto-libérale patentée, qui n'aspire qu'à s'unir à la droite pour former une droite plurielle, n'a rien de commun avec Alain Soral. Elle commence à se rendre qu'il devient gênant pour ses positions à elle. Si en 2010 elle veut pouvoir aller à Yad Vashem, elle ne peut pas se permettre d'avoir un Soral dans les pattes.

J'avais eu l'écho d'une "rupture" entre Alain Soral et Marine Le Pen, et voilà la confirmation écrite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steve
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 140
Date d'inscription : 28/01/2007

MessageSujet: Re: Soral le gars de la Marine ?   Dim 16 Sep 2007 - 4:17

Je trouve que certains içi ont des avis bien définitif sur le rôle de soral au FN pour une pauvre phrase de deux lignes, on a l'impression que certains ont cru qu'il suffisait à Soral de se présenter rue de Saint Clou avec sa stature d'écrivain reconnu et subversif pour devenir un cadre du parti en un claquement de doigts, et par la même occasion, passer aux yeux de la direction du parti devant des gens qui militent depuis des décennies... Rolling Eyes

J'espère bien que le FN est un parti suffisamment sérieux pour ne pas élever au rang de cadre en quelques mois, le premier soutient officiel venu, aussi prestigieux et compétent soit il.

Soral n'a même pas sa carte au FN, j'imagine bien qu'un homme qui n'a pas sa carte peut difficilement avoir un rôle important au sein de ce même parti en l'espace de quelques mois...

Marine le pen ne fait que révéler une vérité c'est que Soral n'est pas un cadre du FN donc il n'a surement pas le rôle si important qu'on lui accorde au sein du parti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jean baptiste
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 151
Age : 40
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Soral le gars de la Marine ?   Dim 16 Sep 2007 - 9:05

Torquel a écrit:
Je laisse à votre observation la comparaison Platon/Soral.

Même si je ne nie pas du tout le courage et la bonne foi d'A.S, ce n'est pas sur le Front National accepte ses excursions idéologiques marxistes...J'imagine la tête de Jany et de ses cadres quand il a vu la couverture du Magazine Rebellion: "Vers un Front National Communiste?"...Le parti ne le laissera pas faire, l'entrisme au F.N, c'est un mythe je pense.

oui je pense que le fn restera à droite économiquement (non opposition au cpe et cne, proposition de réduire l'impôt sur le revenu très lourdement,impôt le plus juste car le plus progressif),pourquoi ne pas s'insrire plutôt au PCF dans la tendance gremetzienne ?

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Lepante a écrit:
Face au "Canal historique"( les amis de Gollnisch) Marine a dû répondre aux accusations concernant la défaite du FN due à la présence d'Alain Soral dans la campagne.
Elle n'a nullement désavoué Soral, elle n'a simplement dit que la vérité: A.Soral n'a pas joué un rôle de premier plan, il a été un des conseillers de la campagne.
Certains cherchent à semer la zizanie mais ils perdent leur temps..
L'offensive de J.F.Touzé tourne court: excellent.

L'AF verra TOUJOURS la théorie complotiste, je veux juste des éclaircissements
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jean-baptistea.hautetfort.com/
Le champignon empoisonné
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 01/08/2007

MessageSujet: Re: Soral le gars de la Marine ?   Dim 16 Sep 2007 - 11:24

Citation :
Vendredi, 14 Septembre 2007

Vers le congrès de la reconstruction ?

Philippe Delbauvre Politique

Je n’ai pas compris le texte de Jean François Touzé publié sur son blog et intitulé « Vers le congrès de la reconstruction » sans que ce ne soit là ni le fait d’une carence en matière grise, ni d’une démarche qui sera imputable à une éventuelle mauvaise foi. Ce serait plutôt « l’hypertrophie de sens logique » qui m’aurait conduit en direction d’une telle perplexité.

Une chose au moins nous rassemble qui est la nécessité pour le Front National et dans son intérêt propre de voir Jean Marie Le Pen briguer un autre mandat et l’obtenir. Et cela sans concurrents, sous peine de voir se mettre en place des écuries, d’ailleurs déjà prêtes à jaillir et à rompre des lances.

« Bien des points restent cependant à éclaircir sur des sujets aussi fondamentaux que l’Europe, la mondialisation, la Défense, la place de la France dans le monde, les institutions, l’organisation territoriale de la France et la décentralisation, l’écologie, l'identité nationale, bien sûr… Nous ne pouvons pas, sur l’ensemble de ces sujets, faire l’économie d’une réflexion qui elle-même doit déboucher sur des propositions concrètes. »

Voici le type de phrases qui m’inquiète parce qu’elle signifierait au cas où l’affirmation serait fondée que sur les sujets essentiels, rien n’ait été bâti et ce durant tant d’années. Je ne puis croire que depuis une dizaine d’années, personne ne se soit interrogé sur des problématiques que l’auteur qualifie lui même de fondamentales.

Il en est de même au niveau des nouvelles structures censées apparaître dans moins de deux mois : l’inquiétude est de nouveau de rigueur.

Vous avez le tort de ne pas vous comporter en nationaliste, dont on sait que lui fait fi des notions de droite comme de gauche. Jean Pierre Chevènement a incarné l’espace d’une élection présidentielle la gauche nationale. L’alliance des deux termes lui a fait perdre d’une part les voix nationales peu soucieuses de se voir accolées au parti socialiste et d’autre part celles de quelques idéologues qui restaient rue de Solferino et ne voulant pas se compromettre avec la frange nationale.

Parallèlement, faudrait-il selon vous une droite nationale où l’ump jouerait le rôle du Ps dans la configuration précédente ainsi qu’un candidat du Front National, jouant le rôle du chevènementiste de droite et subissant une même défaite pour les mêmes raisons ?

L’électorat de gauche est acquis dites vous. Aucun électorat n’est acquis en politique et à force de proclamer le contraire, vous allez nous le faire perdre. Plus précisément, il ne s’agit pas d’un électorat de gauche mais de celui d’une partie de nos nationaux dont le revenu est inférieur à la moyenne et qui est donc plus sensible aux méfaits de la nouvelle donne libérale.

Vous effectuez la même erreur avec l’électorat que vous qualifiez de droite et qu’il faudrait reconquérir. Il y a là sophisme. En effet, on ne peut dénoncer et à juste titre le système umps comme libéral unitaire et dans le même temps signifier que la différenciation a sa raison d’être au sein dudit système, la droite étant respectable et la gauche ne l’étant pas.

Ainsi, ou l’Ump est de droite et se trouve donc exclue par définition de la mouvance nationale, ses électeurs et le Front National n’ayant pour simple fonction que d’être un pôle bien utile pour le nouveau gouvernement lors des prochaines échéances électorales, mais avec pour désastreuse conséquence de le réduire au rôle de simple faire valoir de l’actuel gouvernement. Ou alors l’Ump n’est pas de droite et il devient inutile de faire valoir une droite nationale en vue d’un ralliement.

Dans le cadre d’un échec, il n’est pas difficile de pronostiquer que, comme à l’américaine, c’est vers la gauche que se tourneraient les déçus et non vers le Front disqualifié par sa posture de droite même nationale.

L’électorat droitiste des années 1980 n’existait pour ainsi dire pas. Il s’agissait d’une partie de la droite modérée qui fut exaspérée par les prises par la gauche alors au pouvoir du temps où elle existait. Cet électorat a trouvé son chef dans la personne de Nicolas Sarkozy qui lui est bien dans le cadre de cette sociologie politique, l’original.

Vous avez donc également négligé le facteur Sarkozy dans ce qu’il a d’humain tout comme il y eut historiquement des précédents à l’image de Bernard Tapie. Les 15 % du méridional n’étaient pas radicaux de gauche que je sache. Le ralliement au charisme d’un homme, à tort ou à raison, n’est pas à négliger dans les analyses politiques.

Vous avez également mécompris le fameux vote de Marx en faveur de Le Pen. Il ne s’agissait pas de bolchéviser le mouvement mais de postuler qu’en ces temps de détresse sociale imputable à l’Europe et au monde libéral, le penseur allemand dans ce qu’il avait de social dans sa démarche se serait tourné vers le Front National pour défendre nos acquis qui constituent une spécificité française.

La solution qui s’impose donc naturellement aux nationalistes Français au même titre que pour leurs homologues européens confrontés d’ailleurs aux mêmes problèmes passe donc par le refus de toute forme d’alliance avec la droite ou ce que l’on appelle ainsi, sachant de plus qu’elle est condamnée à plus ou moins long terme.

C’est en étant nous mêmes que nous séduirons les déçus de la droite comme de la gauche et ce pour le plus grand bien de la Nation.

Source : Voxnr

La faute n'en revient pas a Mr Soral mais aux girouettes au sein du FN qui ont vu dans les rodomontades et les mouvements de menton de Sarkozy, les signes tant attendus de l'arrivée de leur messie ! Qu'ils le gardent , ils croient pouvoir marcher sur l'eau , c'est très bientôt dans la merde qu'ils seront jusqu'au cou

------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Citation :
Il faut enfin que s’ouvre un vrai débat sur la stratégie. Où va le Front ? Son ambition de parvenir aux responsabilités du pouvoir, seule finalité légitime du combat politique, devant être réaffirmée, il n’est pas inutile de s’interroger sur les moyens d’y parvenir. Doit également être posée la question de notre identité politique, de notre appartenance - c’est en tout cas la position que je défendrai bec et ongles - au camp de la droite nationale. Les électeurs qui nous ont quitté en avril et juin derniers sont des électeurs de droite qu’il nous faudra reconquérir, dès lors que l’illusion Sarkozy se sera évaporée, sur des thèmes de droite. L’électorat populaire, qui, c’est vrai, a mieux résisté aux sirènes du système, est acquis. Il nous faut donc nous tourner à nouveau vers l’électorat droitiste, celui qui a fait le succès de nos couleurs dans les années 80. Nous ne le ferons pas sur des thèmes de gauche, fût-elle nationale. Nous ne le ferons pas en regrettant que le Parti communiste ait trahi ses fondamentaux. Nous ne le ferons pas en rêvant d’un Marx qui voterait Le Pen. Nous ne le ferons pas en singeant Chevènement. Nous ne le ferons pas en occultant les menaces que fait peser sur notre civilisation l'islamisation progressive de notre pays et de notre continent. Nous le ferons en étant nous mêmes, ouverts et tournés vers le monde, mais fidèles à nos fondamentaux et conscients de ce que la Droite nationale est LA réponse aux angoisses de notre peuple. Nous le ferons aussi par l'union de l'ensemble de notre famille politique.

"les menaces que fait peser sur notre civilisation l'islamisation progressive de notre pays et de notre continent ". Touzé ou Le "messie" à trouvé un nouvel adepte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coucou
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 154
Date d'inscription : 08/10/2006

MessageSujet: Re: Soral le gars de la Marine ?   Dim 16 Sep 2007 - 12:09

Site "ras le bol de Marine Le Pen", dans les commentaires:

Anonyme a dit...
Confirmation de ce que j'avais pensé qu'il finirait par arriver.

Alain Soral/Marine Le Pen : c'est fini.

Au point qu'elle ne voudrait même plus entendre parler de lui.
Elle l'avait mis en avant au sein du FN pensant s'en servir pour "ouvrir à gauche".

Mais les postionnements antisionistes, voire pro-arabes du bonhomme, sa proximité avec Dieudonné, et la nébuleuse NR/NB qu'il s'agisse de "Rebellion" ou de VoxNR, n'ont évidemment pas plu. C'est contraire à sa volonté de banaliser le parti...

Par contre le rapprochement se fait entre maintenant Soral et JMLP. Un JMLP qui semble être littéralement fasciné par le bonhomme. Tout comme il avait été fasciné par Vial et Le Gallou au début des années 90.
On sait ce qu'il en a été ensuite, et combien ça n'avait pas duré.

En attendant, JMLP interviendra lui-même à l'UDT de ER. Initiative qui est très mal vue du "Paquebot", par les partisans "marinistes".

8 septembre 2007 13:17

Anonyme a dit...
D'après les infos que j'ai Alain Soral ne serait finalement pas dupe de ce qu'est Marine Le Pen. A plusieurs reprises en privé après des réunions, il aurait été extrêmement critique, soulignant son manque TOTAL de culture politique. Son objectif ainsi que celui de E&R, c'est de faire de l'entrisme au FN et d'en prendre le controle. Y arrivera-t-il ? Vu que d'autres avant lui, et venant de sensibilités fort variées (païens, cathos, etc...), ont tenté, sans succès : j'en doute fortement.
Du reste, dissocier la thématique ethnique d'avec celle de la défense de l'électorat populaire, et ne retenir exclusivement que cette dernière, en l'associant avec une alliance de la carpe et du lapin (les Gaulois et les Céfrancs"), me parait être une erreur (du reste, un marxiste, reste un marxiste. La stratégie du bâton et du serpent...)
Enfin, quel intéret de s'accaparer les commandes d'une structure de toute façon condamnée et en train de crever ?

Aussi finalement, les marinistes n'auraient-il pas perçu la manoeuvre ? D'où la mise à l'écard de Soral lui aussi, au sujet de cet information ? Ce n'est qu'une hypothèse, certes mais poser la question n'est pas interdit.

21 août 2007 18:51

Ras-le-bol-de-Marine" a dit...
Tout ceci parait parfaitement exact. Et cela recoupe également nos infos.

Soral semble mépriser profondément l'agité de Montretout, sa vacuité intellectuelle et certains de ses partisans tels que Dubois par exemple (mais sur ce point il n'est pas le seul… ).
De la même façon et comme d'ailleurs nous l'avons dit, Marine Le Pen n'a pas une passion pour Soral. Elle fait semblant de le trouver merveilleux parce que c'est le seul "intello" qu'elle ait réussi à attirer.

Il reste un point important que vous négligez, c'est que Soral est aussi un bon agité du bocal. Essayez de discuter avec lui, vous vous rendrez vite compte que ce type est sérieusement secoué et impossible à contrôler.
Combien de temps va-t-il rester dans le milieu ?

Sans doute assez longtemps finalement car désormais il est totalement grillé partout. Que peut-il faire désormais ?

22 août 2007 13:25

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------
charogne a écrit:
coucou a écrit:
Il reste un point important que vous négligez, c'est que Soral est aussi un bon agité du bocal. Essayez de discuter avec lui, vous vous rendrez vite compte que ce type est sérieusement secoué et impossible à contrôler.
Justement, c'est cela qui me paraît encourageant. Soral est animé d'un ressentiment et d'un sens de la vindicte qui pourrait en faire un vrai animal politique. J'aurais tendance à penser qu'un mystique écorché vif doté d'un sens certain pratique peut aller très loin dans ce domaine... Mais pour ça il faudrait une crise réelle, et visible. Tant quel la France restera dans une semi-léthargie, il n'aura aucune chance de percer.
Le Système n'aime pas les personnes non contrôlables et un peu "agitées". Regardez ce qui est arrivé à Jean-Edern Hallier... Mais effectivement les français sont léthargiques. Comment faire pour les réveiller ? C'est comme si on leur avait jeté un sort...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charogne
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 63
Age : 27
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: Soral le gars de la Marine ?   Dim 16 Sep 2007 - 14:19

Le système était peut-être en meilleure forme, moins malade du temps où Hallier s'est fait liquider. Ce qui ferait sortir les gens de leur léthargie, c'est une crise économique et politique brutale, qu'ils soient privés des artifices de la société de consommation et perdent confiance dans leurs maîtres. Il ne faut pas compter sur la pédagogie et l'intelligence de la masse ; c'est déjà en soi un contresens. Il faut bien garder à l'esprit que le peuple n'est pas une fin, mais un moyen, par lequel les civilisations perdurent et conservent leurs acquis, au profit d'une élite. Le problème est qu'aujourd'hui l'élite ne mérite plus ses privilèges.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Torquel
Invité



MessageSujet: Re: Soral le gars de la Marine ?   Dim 16 Sep 2007 - 16:43

Tous les témoignages confirment ma pensée: Touzé veut devenir numéro 1, et il va écarter Soral par tous les moyens, parce qu'il vide la substance du parti et parce qu'il lui fait de l'ombre.
Et je ne veux pas risquer un procès en diffamation, mais il suffit d'étudier l'histoire du front, je maintiens qu'ils ne le laisseront vraiment pas faire...

Reste un atout: Martinez, qui s'exprime peu et qui est très important dans la balance, étant un des plus écoutés de JMLP.
Revenir en haut Aller en bas
Thundaar
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 640
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: Soral le gars de la Marine ?   Dim 16 Sep 2007 - 20:14

martin.romain a écrit:
Vous êtes mignons à vous agiter sur une phrase.

Alain et Marine vont trés bien.

Visiblement, cher ami, tes services d'information semblent avoir quelques lacunes. :) En politique, la première richesse c'est l'information. La phrase en question prise hors de tout contexte ne veut en effet pas dire grand chose, et là je te donne raison. Mais si on a déjà les informations nécessaires, elle ne fait qu'ajouter une pièce au dossier.

Nonobstant son refus partiel (je ne m'avancerai pas pour dire "total") de prendre en compte la dimension ethnico-démographique de la crise de la société européenne, il y a dans l'analyse sociale et économique de Soral beaucoup d'éléments intéressants et une approche originale. Il est dommage toutefois, selon moi, que la gauche nationale, qui justement aurait dû davantage s'intéresser à la conservation du germen, se retrouve trop sur les positionnements assimilationnistes de la droite nationale. Maintenant, quand un P. Vial, qui n'hésitait pas à se dire "socialiste européen", fait dans le fétichisme extrémiste et nostalgique des années sombres, ce n'est pas mieux. Ne pourrait-on pas retrouver un positionnement pacifié et non extrémiste, le côté socialiste de Soral, le côté ethniste de Faye, non pas opposés mais réunis, et les positionnements radicaux de fond et surtout de forme abandonnés ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent666
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 952
Localisation : nissa
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Soral le gars de la Marine ?   Dim 16 Sep 2007 - 21:18

Thundaar a écrit:
Ne pourrait-on pas retrouver un positionnement pacifié et non extrémiste, le côté socialiste de Soral, le côté ethniste de Faye, non pas opposés mais réunis, et les positionnements radicaux de fond et surtout de forme abandonnés ?

Mais pour servir à quoi ? Pratiquement ?

Par exemple, Dieudonné le métis, là, il est t'wè bien en F'wance. On va le gaw'der chez nous, là dis-donc. Il ne wa pas reparti'w au Came'woun. C'est un g'wan comique fw'ançais qui fait beaucoup pou'w élever le niveau géné'wal. Oui, mooonsieur. P'wésentement, je vous le dis. On a besoin de gens comme ce g'wand aw'tiste même si il n'est pas tout blanc comme un poulet qu'on déplume, là dis donc. Et ton guillaume faye, si il continou ... on va le manger tout cw'u. Il faut qu'il a'wète ces bétises, celui-là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thundaar
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 640
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: Soral le gars de la Marine ?   Dim 16 Sep 2007 - 21:23

Citation :
Mais pour servir à quoi ? Pratiquement ?
Je ne sais pas. Je croyais "naïvement" que la politique révolutionnaire c'était de faire pétarader tous les moteurs de l'histoire. A moins que ce ne soit simplement prendre la pose, le menton en avant, selon une culture "politique" du témoignage très répandue au sein de la droite nationale.

Citation :
Par exemple, Dieudonné le métis, là, il est t'wè bien en F'wance. On va le gaw'der chez nous, là dis-donc. Il ne wa pas reparti'w au Came'woun.
Oui, ce raisonnement là est effectivement tout sauf politique, puisque reposant sur le "cas par cas". Je laisse à Sarkozy et autres libéraux-atlantistes le soin de séparer le bon grain de l'ivraie... le bon africain naturalisé qui ira se faire tuer en Iran demain du méchant africain qui veut conserver son identité.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Snake Plissken a écrit:
je suis seldonien, marine et as s'entendront parce que le FN n'a pas d'autre choix. L'Histoire est une mécanique lourde mais inexorable, malgré tous les napoléons du monde
L'histoire n'est jamais écrite, et par ailleurs cette idée que Marine Le Pen et Alain Soral s'entendront nécessairement s'apparente à une croyance. Marine Le Pen n'a aucun intérêt à moyen terme à s'associer à la démarche d'Alain Soral qui l'empêcherait de pouvoir négocier sereinement avec Tonton Sarko. Comment pourrait-il accomplir sa promesse envers le père de la jeune femme de lui trouver un bon boulot ministériel en 2012, si elle s'acoquine avec ce que Sarkozy ne saurait cautionner ?

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------
Snake Plissken a écrit:
l'histoire est écrite,
marine n'a aucune envie d'etre ministre de sarko,
l'évidence d'hénin beaumont montre que AS a raison.

ceux qui croient à l'opportunisme de marine sont ceux qui redoutent une victoire du socialisme alternational pig

Oui, sauf quand on n'écoute pas la propagande et qu'on regarde les faits. Hénin-Beaumont n'est pas une évidence mais une anomalie, anomalie qui s'explique pleinement si on regarde les faits. Ultra-médiatisation intéressée de Marine Le Pen, parce que celle-ci a envoyé les signes qu'il fallait aux media sur les questions importantes (à NY, n'a-t'elle pas déclarée devant le B'B qu'elle ne ferait pas "la même erreur que son père"), et a bien failli pouvoir aller à Yad Vashem via la représentation parlementaire européenne, ce qui aurait été un signe fort de dédiabolisation accomplie. Un étrange candidat nord-africain inconnu qui ne fait pas campagne. Un investissement financier du FN là aussi anormale (si tu donnes un stylo à tout électeur, ça peut le faire). Concrètement, Marine Le Pen a eu un budget de campagne de 10* supérieur au moins à un Carl Lang.
Faire de Marine Le Pen l'incarnation d'un "socialisme alternational" (ce qui ne veut strictement rien dire, c'est comme "altermondialiste") c'est prendre les torchons pour des serviettes, et ne pas connaître le caractère profondément cynique de la politique.

Marine Le Pen est à la politique ce qu'y est Ségolène Royal, c'est à dire qu'elle incarne la vacuité de la politique européenne contemporaine, le néant absolu qui occupe du temps d'antenne et de cerveau, pour reprendre l'expression de l'ex-PDG de TF1. Elle peut réussir, d'un point de vue personnel, mais sans que la moindre idée intéressante n'arrive nulle part. Elle réussira car Sarkozy a écouté les conseils de Fini pour se débarrasser d'une ultra-droite hostile.

En ce sens, Marine Le Pen, quand elle attaque Sarkozy, joue parfaitement le jeu politicien, puisqu'elle sait qu'elle sera contrainte, naturellement, à s'unir à lui, sur un plan politique bien sûr. C'est le chemin inévitable de tous les partis de droite nationale. Ceux qui s'imaginent que demain le FN sera socialiste alternational ou d'ailleurs qu'il sera fasciste, ont suivi des cours de politique chez Don Quichotte de la Manche.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Lestat a écrit:
Analyse qui venant d'un geek du net païen et qui croit prendre le pouvoir dans un gouvernement Européen ethniquement blanc a énormément de poids.
Continue d'adopter un comportement évitaire pour ne pas voir la vérité en face, en caricaturant à l'extrême celui qui t'informe... "geek du net"... "prise de pouvoir dans un gouvernement européen (?)", tout cela étant très éloigné de moi. Le schéma d'arrivée éventuelle au pouvoir n'a rien à voir avec cela, et tu le sais très bien. Ton ton acerbe est une preuve de succès de ma part. Sinon tu aurais gardé ton calme. Comme tu m'insultes, c'est bien que j'ai vu juste. Smile

------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Lestat a écrit:
Pas du tout c'est un constat sur la personne qui donne son analyse, forcément elle perd en crédibilité lorsque l'on connait les velléités de la dite personne.
Honnêtement, je ne vois pas vraiment en quoi je ne serais pas crédible. Je suis très bien informé et par de nombreuses sources, et pas seulement internétiques. Par ailleurs tu auras constaté ma rareté sur ce forum en semaine, demande toi donc pourquoi. Et quant à mon "plan", ma stratégie, au moins elle recherche la victoire et non le témoignage, à la différence d'avec la droite nationale. Après, cela reste une montagne à escalader, c'est vrai.

Que n'a-t'on dit de mal d'un Sieyès, d'un Mazzini, et même Hugo a été ridiculisé et hué lorsqu'il défendait sa conception de l'Europe...

Lestat a écrit:
représentant parfaitement le coté juvénile de ta conception de la politique.
Celui qui est juvénile c'est celui qui n'a pas encore été déçu. Ton soutien (et la façon de le soutenir) à la soralo-lepénie me laisse penser que tu es certainement plus jeune que moi, politiquement comme humainement. J'ai perdu mes illusions mais pas le sens du combat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Snake Plissken
Grande gueule qui pisse pas loin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 682
Age : 45
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: Soral le gars de la Marine ?   Lun 17 Sep 2007 - 4:06

thundar, c'est un peu notre maurras-trotsky à nous, enfermé dans un système qui tourne à vide


(merci pour l'insulte au passage, mais je te rassure, je n'ai pas "suivi de cours politiques", Dieu m'en garde, je suis simplement une personne qui s'intéresse à l'histoire, aux idées, à la politique, qui réfléchis par lui-même, à la lueur de bougies qui ont nom bernanos, orwell, soral, michéa, lasch, et d'autres)




(tiens, au passage, une preuve de ma supériorité politique sur toi, c'est que mes idées, peu à peu, elles arrivent au pouvoir dans divers pays du monde, depuis dix ans, les tiennes, non :barb: )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Marine Le Pen   Lun 17 Sep 2007 - 5:48

Croyez-vous vraiment que les Le Pen espéraient attirer les masses avec Alain Soral et qu’après ces piètres résultats électoraux, ce dernier perd sa raison d’être au sein du paquebot? Franchement, si les Le Pen avaient de telles attentes, ce sont les p’tites culottes de Soral qu’on aurait vu sur les murs de France et non celles de la fameuse beurette, si vous me permettez cette image.

L’intérêt de Soral, pour les frontistes, c’est qu’il provient de l’extérieur. Son statut d’intellectuel/écrivain ex-PCF, ça amène quelque chose. Il personnifie ce fameux électorat ouvrier passé au FN dans les années 80-90 voir 2000. De plus, c’est un lien avec les Arabes (à cause de son lectorat). La présence d’Alain Soral va porter fruit à long terme. Ça va germer.

Peut-être que je me trompe mais ça m’étonnerait que les Le Pen misaient autant sur le soldat Soral. De toute façon, c’est pas vraiment important. « Les enfants sont importants » comme disait Ti-Jean. C’est pas un sujet important vraiment. Pensez-y un peu. Est-ce que c’est vraiment ça l’enjeu? Non. Ressaisissez-vous, on n’est pas dans un soap australien à la con mal traduit. Marine Le Pen n’est pas une personnalité people. J’trouve qu’on se ridiculise un peu avec ce genre de sujets.
Revenir en haut Aller en bas
Lepante
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 70
Localisation : 86
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Soral le gars de la Marine ?   Lun 17 Sep 2007 - 7:56

A propos de la dépêche de l'AFP: tempête dans un verre d'eau.Toujours le même problème : dans tout parti politique il y a des troisièmes couteaux qui se croient intéressants en allant clabauder auprès des journalistes toujours friands de luttes intestines et rapporter des "bruits de chiottes"....
Dans la phase actuelle de règlements de compte à l'intérieur du FN, Marine n'a pas intérêt à trop s'afficher avec Alain Soral et ce dernier doit se préoccuper d'abord de structurer E+R avant de s'occuper du FN.
La présence du Menhir à Villepreux a bien montré que rien n'est rompu entre le FN et Soral.
A E+R de démontrer son utilité à côté du FN en conservant sa "marque de fabrique" et en venant soutenir les "marinistes" sur le terrain en fonction des circonstances et au FN de faire évoluer son discours( revoir son programme économique en particulier) en fonction de son électorat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thundaar
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 640
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: Soral le gars de la Marine ?   Lun 17 Sep 2007 - 12:11

martin.romain a écrit:
J'aurai sincèrement aimé en discuter avec toi à l'UDT à Villepreux. Tu as un niveau indeniable. Le CYBER-patriotisme ne m'interesse en rien, ou selon moi il n'est utile que pour les videos, pour notre site E&R. Je preferre le charnelle, disons nous le bien, au final : l'humain et le visu.
Je partage ton avis, rien ne vaut le visuel, et en désespoir de cause le téléphonique (qui a quand même quelques charmes). Internet n'est qu'un outil et certainement pas une fin en soi.

Citation :
ps : mes informations ne souffrent d'aucune lacune, c'est de l'humain. Je t'invite à appeller Marine et Alain.
Il y a tout ce qu'on appelle le côté "diplomatique" des choses. Mais au-delà, même si ton information était exacte (et je ne dis pas qu'elle ne l'est pas, mais qu'elle ne converge pas avec les miennes), les stratégies de l'un et de l'autre sont totalement incompatibles et ne peuvent amener qu'à la rupture absolue. Ainsi le texte posté en haut de ce topic sera peut-être considéré comme une fausse alerte, ou comme la première fissure à l'édifice. Je peux te dire qu'au sein du FN, y compris parmi les partisans de Marine Le Pen, il y a des réactions franchement hostiles. Marine Le Pen, qui doit se placer en bonne position pour succéder à son géniteur, devra en tenir compte, quels que peuvent être ses sentiments personnels, par définition indéterminables.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Lestat a écrit:
Tu aurais pu poser toutes ces questions sur place.
C'est pourquoi comme te l'avais fait remarquer Thomas Demada, moi-meme ainsi que Romain ici, il fallait etre présent à l'UDT.
Je ne pouvais pas l'être, pour de multiples raisons. Je vais être clair, il est des lieux où je n'ai absolument aucun intérêt à être, en plus d'une disponibilité désormais très réduite. Cela fait des années que je ne vais plus à quoi que ce soit relevant de la "mouvance nationale" au sens large, en laquelle je vois une impasse politique (pour des raisons de taille critique, la seule action envisageable ne pouvant être qu'européenne). Et à plus fortes raisons quand il s'agit en plus d'une version plus radicale. En fait, avec la dite "mouvance", je n'ai qu'une préoccupation commune, la question migratoire, et disons avec la vôtre, le côté socialiste en plus.

Ensuite je ne pose pas de questions (où as-tu vu des ? dans mes propos), j'ai la chance d'avoir des informations de première main (cela aide de connaître quelques "maniaques" de l'information dans la mouvance nationale).

Citation :
pourquoi cette volonté de militer uniquement sur la toile sans jamais passer au concret politique ? J'avoue ne pas comprendre ta démarche.
Le concret politique, c'est tous les jours, dans la rue, au travail... et aussi sur internet; c'est "prêcher". Maintenant, quand le budget est bas, les moyens d'action sont limités.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------
Lestat a écrit:
Thundaar a écrit:
Je vais être clair, il est des lieux où je n'ai absolument aucun intérêt à être, en plus d'une disponibilité désormais très réduite. Cela fait des années que je ne vais plus à quoi que ce soit relevant de la "mouvance nationale" au sens large, en laquelle je vois une impasse politique (pour des raisons de taille critique, la seule action envisageable ne pouvant être qu'européenne).
Et bien justement tu aurais pu en débattre. A part si aucun débat n’est possible avec toi car trop fermé dans tes conclusions et imperméable à toute autre façon d’appréhender la politique ?
Citation :
Ensuite je ne pose pas de questions (où as-tu vu des ? dans mes propos), j'ai la chance d'avoir des informations de première main (cela aide de connaître quelques "maniaques" de l'information dans la mouvance nationale).
Disons que cela aurait été une manière plus….diplomatique d’exposer ton point de vue si tu avais dû prendre la parole à l’UDT, en formulant sous forme de question.
Citation :
Le concret politique, c'est tous les jours, dans la rue, au travail... et aussi sur internet; c'est "prêcher".
Effectivement dans la rue, mais c’est faux lorsque tu dis que c’est sur internet. Ca l’est quand à partir du net on se rencontre dans la vie réelle par contre. La seule résistance internétique c’est de l’esthétisme.
Citation :
Maintenant, quand le budget est bas, les moyens d'action sont limités.
Je ne peux qu’être en accord malheureusement…
Citation :
Et bien justement tu aurais pu en débattre. A part si aucun débat n’est possible avec toi car trop fermé dans tes conclusions et imperméable à toute autre façon d’appréhender la politique ?
Tu n'as pas trop compris ma remarque, je crois. C'est qu'il est des lieux où il n'est pas forcément bon d'être vu, pour des raisons évidentes. Assumer ses positions, c'est bien, assumer les positions des autres, beaucoup moins.
Citation :
Effectivement dans la rue, mais c’est faux lorsque tu dis que c’est sur internet. Ca l’est quand à partir du net on se rencontre dans la vie réelle par contre.
Oui et non. Internet est un outil de communication et de lien, mais c'est vrai qu'il n'est qu'un préalable à une vraie rencontre et non un produit de substitution. Ceci étant dit, j'ai convaincu pas mal de gens par internet, donc je parle en connaissance de cause.
Citation :
La seule résistance internétique c’est de l’esthétisme.
J'en conviens avec toi.
Citation :
Hein ? Tu pourrais développer un peu ta conception de la "révolution" et de "pose" ? On ne comprend pas très bien. Je te demandais à quoi ça sert de virer les noirs et les arabes, et de faire disparaitre la France au sein d'une Europe blanche.
A quoi ça sert de retrouver une Europe européenne ? Cela conditionne la situation politique, sociale, économique, éducative. Bien entendu, l'homogénéité est une condition nécessaire mais pas forcément suffisante. C'est pourquoi il faut doubler cela d'une politique socialiste, c'est à dire qui permettra le "plus jamais ça". Bien évidemment, l'hétérogénéisation est voulue par le Système libéral-atlantiste. Croire qu'il suffirait de l'arrêter en chemin, sans revenir sur celle passée, est une illusion. C'est donc un travail de restauration de l'européanité de l'Europe qu'il convient d'effecteur, une rehomogénéisation.

Sinon, quand on est historien et qu'on évite de mélanger histoire et nationalisme, on sait à quel point les états-nations actuels sont artificiels et récents. Par exemple, Clovis n'a pas créé la France. Aussi parler de dissolution de la France dans l'Europe, c'est oublier déjà que la France n'est qu'un morceau d'Europe et ce depuis qu'elle existe, et oublier aussi qu'elle est déjà dissoute dans un magma mondialiste. L'européanisme révolutionnaire que je défends est la dernière tentative de sursaut unitaire de notre civilisation. La situation de toute l'Europe, Russie incluse, est critique (voir l'autre fil sur les questions migrations), et les demi-solutions ne sont pas des solutions du tout.

Comme je l'ai dit par ailleurs, et je partage ton constat social, un européanisme conscient, cohérent, doit se doubler d'un vrai socialisme assumé. C'est parce que je suis socialiste, et pas libéral, que ta critique ne porte pas. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent666
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 952
Localisation : nissa
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Soral le gars de la Marine ?   Lun 17 Sep 2007 - 21:39

Thundaar a écrit:
Citation :
Mais pour servir à quoi ? Pratiquement ?
Je ne sais pas. Je croyais "naïvement" que la politique révolutionnaire c'était de faire pétarader tous les moteurs de l'histoire. A moins que ce ne soit simplement prendre la pose, le menton en avant, selon une culture "politique" du témoignage très répandue au sein de la droite nationale.
Hein ? Tu pourrais développer un peu ta conception de la "révolution" et de "pose" ? On ne comprend pas très bien. Je te demandais à quoi ça sert de virer les noirs et les arabes, et de faire disparaitre la France au sein d'une Europe blanche.

Ca sert à quoi. Pratiquement.

Dans ma vie de salarié aliéné à la société de consommation, dans laquelle des SDF crèvent en bas de chez moi alors que les rayons d'alimentation pour chiens débordent de canigou, et que tous les soirs des prostituées amenées de force de pays de l'est ou d'afrique noire font un sourire cachant mal leur amertume aux milliardaires de la mafia russe de passage sur la Côte d'Azur...

------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Thundaar a écrit:
Citation :
Hein ? Tu pourrais développer un peu ta conception de la "révolution" et de "pose" ? On ne comprend pas très bien. Je te demandais à quoi ça sert de virer les noirs et les arabes, et de faire disparaitre la France au sein d'une Europe blanche.
A quoi ça sert de retrouver une Europe européenne ? Cela conditionne la situation politique, sociale, économique, éducative.
Et en quoi une couleur de peau non-blanche empêche t'elle d'être antilibéral, pour la conservation de la Sécurité Sociale, une inégalité des fortunes raisonnable, une conscience non réduite à la consommation ? Quel rapport ?

(d'ailleurs c'est peu ou prou le programme du Hamas, le coté religieux en moins).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thundaar
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 640
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: Soral le gars de la Marine ?   Lun 17 Sep 2007 - 23:08

Citation :
Et en quoi une couleur de peau non-blanche empêche t'elle d'être antilibéral, pour la conservation de la Sécurité Sociale, une inégalité des fortunes raisonnable, une conscience non réduite à la consommation ? Quel rapport ?

Réduire la question à une "couleur de peau" c'est sortir du sujet. La "couleur de peau" en Europe peut simplement illustrer une allogénéité criante, d'où l'expression "minorités visibles". De manière très claire, leur présence sur notre sol étant due au viol du peuple par les élites (la fameuse "trahison des élites"), élites vendues au grand capital, cette illégitimité étant établie, ces affaires ne les regardent pas. Libres à eux de souhaiter la mise en place d'un système de sécurité sociale, la lutte contre les inégalités sociales, le rejet du libéralisme... oui mais... chez eux.
J'ajoute que les dites minorités visibles seraient bien malvenues de critiquer un Système qui leur a permis de venir ici. On ne mord pas la main de celui qui vous nourrit.

Ce Système en place, les victimes prioritaires ce sont les indigènes, qu'ils soient européens ou africains d'ailleurs. Le blanc en Afrique vit en véritable parasite, par exemple. L'inversion des flux migratoires ne serait pas dans un seul sens. En somme, tu peux considérer que je défends le droit des indigènes, en tout cas de ceux qui existent encore en tant que peuple (les amérindiens et les aborigènes ont définitivement cessé d'exister en tant que peuple maître de son sol). Personne ne semble s'émouvoir quand Morales fait de l'indigénisme quechua ou quand Humala fait de l'indigénisme inca, et je devine que beaucoup de soraliens sont fan. Mais quand c'est de l'indigénisme européen, certains crient au racisme. Deux poids, deux mesures ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent666
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 952
Localisation : nissa
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Soral le gars de la Marine ?   Mar 18 Sep 2007 - 0:21

Thundaar a écrit:
Citation :
Et en quoi une couleur de peau non-blanche empêche t'elle d'être antilibéral, pour la conservation de la Sécurité Sociale, une inégalité des fortunes raisonnable, une conscience non réduite à la consommation ? Quel rapport ?

Réduire la question à une "couleur de peau" c'est sortir du sujet. La "couleur de peau" en Europe peut simplement illustrer une allogénéité criante, d'où l'expression "minorités visibles". De manière très claire, leur présence sur notre sol étant due au viol du peuple par les élites (la fameuse "trahison des élites").

Ok. Donc si c'est pas la couleur de peau le problème, j'espère que tu seras d'accord pour virer aussi les polonais, les ritals, les roumains, et toutes ces engeances européennes slaves qui nous envahissent, de façon complice avec les élites technocratiques, vu que c'est ça que tu reproches aux noirs et aux arabes, pour être clair.

Tu ne vas pas me faire deux poids, deux mesures, toi non plus, hein ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thundaar
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 640
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: Soral le gars de la Marine ?   Mar 18 Sep 2007 - 0:44

Citation :
Ok. Donc si c'est pas la couleur de peau le problème, j'espère que tu seras d'accord pour virer aussi les polonais, les ritals, les roumains, et toutes ces engeances européennes slaves qui nous envahissent, de façon complice avec les élites technocratiques, vu que c'est ça que tu reproches aux noirs et aux arabes, pour être clair.

Je ne raisonne pas en "français" mais en "européen". Les flux intra-européens ont toujours existé, bien avant même que les légions romaines mettent les pieds dans ce que les Latins ont appelé Gallia. Il y a en revanche un phénomène inédit, strictement contemporain, qui est celui des flux extra-européens, massifs qui plus est. Il est évident que l'instrumentalisation du travail des femmes ou la venue programmée de frères européens, tout cela à des fins de dumping social, a été une manoeuvre choquante, dénoncée comme telle d'ailleurs par une partie de la gauche. Mais les conséquences n'étaient pas les mêmes puisque l'homogénéité n'était pas atteinte, et qu'une solidarité naturelle s'exprimait après quelques années.

Je ne reproche rien aux allogènes si ce n'est leur présence sur notre sol, présence indue, d'autant plus aberrante que ces gens, avec raison d'ailleurs, nous ont chassés de chez eux il y a quelques décennies. Je sais pertinemment à qui nous devons leur présence, et ce n'est qu'à des européens dévoyés, à des capitalistes éhontés. Il faut certes distinguer les causes et les conséquences, mais il faut traiter les unes comme les autres. Par ailleurs, vous dramatisez la remigration, vous l'instrumentalisez à votre tour, tout comme le fait une partie importante de la classe politique, notamment l'extrême-"gauche". L'Europe est la terre des Européens et ce n'est certainement pas raciste que de le dire. Dans tous les autres pays, au Japon, en Chine, en Iran, en Inde, en Afrique noire, dans le monde arabo-musulman, cela ne choquerait personne. Cela choque en Europe parce qu'on agite perpétuellement le chiffon brun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent666
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 952
Localisation : nissa
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Soral le gars de la Marine ?   Mar 18 Sep 2007 - 1:00

Thundaar a écrit:
Citation :
Ok. Donc si c'est pas la couleur de peau le problème, j'espère que tu seras d'accord pour virer aussi les polonais, les ritals, les roumains, et toutes ces engeances européennes slaves qui nous envahissent, de façon complice avec les élites technocratiques, vu que c'est ça que tu reproches aux noirs et aux arabes, pour être clair.

Je ne raisonne pas en "français" mais en "européen".

Et bien moi, en français. Et je ne fais pas de distinction entre un portugais ou un algérien. Je ne vois pas pourquoi on devrait en garder un et virer l'autre.

Et c'est pareil pour tous les gens que je ne comprends pas quand ils me parlent: les ritals, les boches, les rosbifs avec qui on a pas trop d'affinité non plus vu qu'on a pas arrêté de se taper dessus pendant des siècles, comme tu as dû le remarquer.

Alors que notre coopération européenne est très récente ... (et très massive), pour reprendre tes arguments.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thundaar
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 640
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: Soral le gars de la Marine ?   Mar 18 Sep 2007 - 1:06

Citation :
Et bien moi, en français. Et je ne fais pas de distinction entre un portugais ou un algérien. Je ne vois pas pourquoi on devrait en garder un et virer l'autre.

Oui, tu préfères donc une identité artificielle, administrative, à une identité charnelle. C'est tout le problème du "nationalisme" français, et de sa très classique europhobie. Triste alors que la France a eu un Saint-Simon, un Hugo, un Proudhon, un Jaurès, un Briand... et a apporté tellement à l'Europe.

Pourquoi ? Parce que la France est un pays européen, de peuplement européen, de civilisation européenne, comme l'est aussi le Portugal et comme jamais ne le sera l'Algérie.

Citation :
Et c'est pareil pour tous les gens que je ne comprends pas quand ils me parlent: les ritals, les boches, les rosbifs avec qui on a pas trop d'affinité non plus vu qu'on a pas arrêté de se taper dessus pendant des siècles, comme tu as dû le remarquer.

Tu n'as jamais vu deux frères se bagarrer entre eux. Cela ne signifie pas qu'ils fassent partie de deux familles différentes. Le critère linguistique est une obsession jacobine et renanienne, alors même qu'il y a des Corses, des Flamands, des Alsaciens, des Bretons et des Basques, qui un jour parleront français, comme ils pourraient parler anglais, espagnol ou russe, c'est à dire une langue soeur mais pas leur langue mère, et peut-être parleront aussi la langue unitaire de l'Europe de demain.
Et puis, quand on connaît bien les langues indo-européennes, on voit bien évidemment la parenté...

Citation :
Alors que notre coopération européenne est trés récente ... (et très massive), pour reprendre tes arguments.

L'Europe est très ancienne, l'Union Européenne qui n'est qu'une forme d'unification possible de notre continent-civilisation est évidemment beaucoup plus récente. Elle peut éventuellement être un tremplin vers autre chose, vers l'Europe-Nation par exemple, ce vieux rêve qu'on pourrait même faire remonter au père de l'histoire lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent666
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 952
Localisation : nissa
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Soral le gars de la Marine ?   Mar 18 Sep 2007 - 1:27

Thundaar a écrit:
Citation :
Et bien moi, en français. Et je ne fais pas de distinction entre un portugais ou un algérien. Je ne vois pas pourquoi on devrait en garder un et virer l'autre.
Oui, tu préfères donc une identité artificielle, administrative, à une identité charnelle.
Je ne préfères pas, justement. Ca m'est égal. D'autant que je ne me sens pas lié par une identité charnelle avec les portugaises et leurs longs poils, aux anglais flegmatiques buveurs de bières et surtout aux bruyants italiens, pour aligner quelques poncifs.

Thundaar a écrit:

Tu n'as jamais vu deux frères se bagarrer entre eux. Cela ne signifie pas qu'ils fassent partie de deux familles différentes. Le critère linguistique est une obsession jacobine et renanienne, alors même qu'il y a des Corses, des Flamands, des Alsaciens, des Bretons et des Basques, qui un jour parleront français, comme ils pourraient parler anglais, espagnol ou russe, c'est à dire une langue soeur mais pas leur langue mère, et peut-être parleront aussi la langue unitaire de l'Europe de demain.
Un noir ou un arabe, ça pourra aussi parler la langue unitaire de demain sans problème. Ne t'inquiète pas.

Citation :

Et puis, quand on connaît bien les langues indo-européennes, on voit bien évidemment la parenté...
Ah oué, et donc l'Inde aussi alors elle aura sa place dans l'Europe, gràce à sa parenté ? Hein ? Ah non ?

Citation :

L'Europe est très ancienne, l'Union Européenne qui n'est qu'une forme d'unification possible de notre continent-civilisation est évidemment beaucoup plus récente.
Et bien le bassin euro-méditerranée est encore plus ancien. Et les échanges commerciaux et génétiques séculaires font qu'un marseillais a plus de points communs avec un commerçant algérien qu'avec un mineur du nord de la France ou un breton (de Bretagne :-).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Soral le gars de la Marine ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Soral le gars de la Marine ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» A// LA MARINE SOUS LA RESTAURATION
» ////LA MARINE DU SECOND EMPIRE
» MARRIER (Charles) Commissaire marine Fontainebleau (S-et-M)
» La Marine Française du Premier Empire
» Aigue-marine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES ÉGARÉS :: PLACE DE GRÈVE :: Soral sans rival-
Sauter vers: