LE FORUM DES ÉGARÉS




Post mortem nihil est
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 UNE LETTRE DES EXTRATERRESTRES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Jay
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 261
Age : 32
Date d'inscription : 24/10/2007

MessageSujet: Re: UNE LETTRE DES EXTRATERRESTRES   Ven 1 Fév 2008 - 21:10

dickbill a écrit:
Colonel Jul a écrit:
Les ummites ont-ils quelque chose pour lutter contre la fracture sociale?
Non?
On s'en branle alors...
ben oui, ils sont communistes. C'est dans le texte.

Si on pousse le bouchon plus loin, toute société avancée technologiquement a du solutionner les problèmes liés au capitalisme. Un société parfaite et très avancée est forcément socialiste.

@Laurent: je ne réponds pas aux trolls qui persistent dans le propos. Tu es un ignorant sur des sujets que tu critiques. Quand je ne sais pas, je ferme ma gueule. Toi tu es un pur troll.

Citation :
Les ummites ont-ils quelque chose pour lutter contre la fracture sociale?
Non?
On s'en branle alors...

Bah trouver une source d'énergie gratuite, non polluante j'appelle cela une révolution industrielle. Et dans le cas de l'étude scientifique des déplacements d'ovnis on touche à ce domaine précis :o


Dernière édition par le Ven 1 Fév 2008 - 21:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grib
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 283
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: UNE LETTRE DES EXTRATERRESTRES   Ven 1 Fév 2008 - 21:14

dickbill a écrit:
laurent666 a écrit:
Tu pourrais me dire à quoi je pense en ce moment grâce à la "télépathie de la parapsychologie, etc" ?

Tu penses a visiter le fil "Vos plus belles images de cul" et le fil "ceci est une photo politique".

lol!

je suis vraiment désolé pour ceux qui ne croient pas en dieu, mais je sais que les gens croient remarquer dans la genèse une incompatibilité d'humeur avec leur conception des choses, je dirais ceci, la genèse est la création par dieu des hommes à son image, mais c'est aussi une équipée, où chacun, homme et femme à son mot à dire, où adam et éve répondent au créateur en toute logique, où ils répondent de leur faute et de leur transgression, où ils ne se déchargent pas mais récitent la vérité de leur condition, dieu fait le choix de leur imposer une nouvelle direction pour leur vie, certes avec des dommages mais non sans intérêt pour le futur de leur condition, bref ce n'est pas un drame, mais la sychologie complexe semble en remettre sur le compte, cela est misérable je crois, et inconséquent, mais tellement plus simple Biz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dickbill
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 387
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: UNE LETTRE DES EXTRATERRESTRES   Dim 3 Fév 2008 - 7:45

grib a écrit:
je suis vraiment désolé pour ceux qui ne croient pas en dieu, mais je sais que les gens croient remarquer dans la genèse une est misérable je crois, et inconséquent, mais tellement plus simple

apparemment l'Eglise ne refute pas le phenomene UFO, avec quand meme une precision, les anges ne se deplacent pas en sououpes volantes.
De Monsignor Corrado Balducci, Vatican theologian
Citation :
First of all a clarification: we should exclude that angels use spaceships, due to the fact that they are merely spiritual beings, and that they are wherever they want to be, and in the rare cases when they show themselves, they don't have any difficulty to assume a visible form. The very same we can say about dead people. Holy Virgin, in the very few cases when she could consider to be in contact with human people (very exceptional episodes and to be confirmed in their authenticity), continues to choose other very different ways to transmit us her maternal affection, to manifest us her urgencies, to communicate us her maternal claims or to give us her sweet reproaches. Even keeping their angelic nature, we shouldn't think about the devils at all, because they are connected in their liberty to God on their extraordinary activity, and in that way they are disabled to express their terrible and malefic hate regarding us. Let's remember St. August: If the devil by his own initiative could do anything, even a single living being would not stay on Earth (ML 37, 1246); let's remember also to St. Buenaventura: Is so large the demon's cruelty, that he would swallow us in every moment, if Divine protection don't guard us ( Diaeta salutis , tit. 7 c.1, Verona 1748, p. 183).

texte entier a
http://www.ufoevidence.org/documents/doc1812.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JOHN
Austère anachorète
Austère anachorète
avatar

Masculin
Nombre de messages : 808
Age : 42
Localisation : Un monde de (sales) cons
Date d'inscription : 09/12/2006

MessageSujet: CENTRE TERRE   Mer 6 Fév 2008 - 20:06

En fin de la page 2 :
Jay a écrit:
A ma connaissance, la thèse la plus solide au sujet des OVNIS c'est qu'ils ne seraient pas extraterrestres mais tout simplement terriens. On retrouve des apparitions de ce genre à travers tous les âges et toutes les époques (même dans la Bible et avant avant). Certains pensent qu'ils se logeraient dans les fonds océaniques inexplorés à ce jour (le film Abyss y fait référence) ou au centre de la Terre (cf le mythe de la Terre Creuse avec les entrées aux Pôles).

PS: Tiens vous saviez qu'aucun pilote officiel n'a ce jour jamais atteint les Pôles Sud et Nord ? Qu'aucun avion de ligne n'est autorisé à les traverser et est obligé de les contourner? Que les rares photos des pôles donnent des dépressions atmosphériques importantes? scratch
A ce sujet sur :
JOHN a écrit:

« LES OVNIS DU III° REICH, réalité ou fiction ? » :
http://franceblanche.wordpress.com/2008/01/25/3-eme-reich-3/
Citation :
Ce n’est pas sans une bonne raison évidente que fin 1946 sous le commandement de l’amiral Richard Evelyn BYRD, ayant un passé d’explorateur de l’Antarctique, une expédition baptisée se mit en place pour une opération de plusieurs mois. Une partie de l’armada quitta la base US de Norfolk en Virginie le 2 Décembre 1946, pour être rejointe par deux autres groupes d’unités vers des bases de l’Antarctique prévues à l’avance, mais avec pour objectif parfaitement ciblé, la base de NEU SCHWABENLAND. Après avoir installé un camp de base sur une zone centrale à Little America, les zones Est et Ouest étant couvertes par des patrouilles maritimes et aériennes, le 13 Février 1947 les vols de reconnaissance sur l’objectif commencèrent, mais la perte d’avions et aussi surtout après avoir constaté que les occupants de Neu Schwabenland, disposant d’une telle supériorité technologique inattendue, seraient invincibles face à la logistique militaire dont était dotée les américains et leurs alliés du moment, le 3 Mars 1947, ordre fut donné à toute l’armada d’abandonner l’aventure et de regagner Norfolk… (…) (1)

(…) Là essayons [aussi] de comprendre pourquoi les forces chinoises ont tenu à occuper à tout prix le Tibet.. malgré le peu d’importance stratégique de ce territoire sacré !.. Une très importante raison occulte. Là ce n’est encore qu’une hypothèse non vérifiable. Puis encore sous les glaces du Groënland(?) et peut-être aussi en d’autres points invisibles car soigneusement et profondément enterrées dans certaines zones souterraines de notre planète où séjourneraient toujours les membres survivants et leurs descendants du dernier Bataillon. Ce fameux dernier bataillon nazi que Hitler citait dans son discours du 24 février 1945 : “Je vous prédis aujourd’hui, comme toujours empreint de la foi en notre peuple, la victoire finale du troisième Reich où dans cette guerre il n’y aura ni vainqueur ni vaincu, que des morts et des survivants, mais le dernier bataillon sera allemand !”
(Qui se souvient encore de ce fameux discours ? Il est trop “gênant” pour avoir été inscrit dans les Livres d’Histoire à faire lire aux jeunes générations d’écoliers d’après-guerre!) ?


Un nouvel article « LES NAZIS EN ANTARTIQUE » :
http://dark-legions.oldiblog.com/?page=lastarticle&id=902237


(1) Sur cette expédition (ainsi que celle de 1958 et des tirs atomiques US contre le territoire de NEU SCHWABENLAND) voir aussi dans cet article les paragraphes « EXPÉDITION EN ANTARTIQUE », « UNE DÈFAITE INEXPLICABLE » : http://www.ovni007.com/id68.html

Signalons également que le dernier N° de la revue LES DOSSIERS SECRETS du IIIème REICH (N°6 Février 2008) y consacre un assez long article « DES BASES NAZIES EN ANTARTIQUE ? » en grande partie consacré à la carrière de L’AMIRAL BYRD (1888-1957) et (en page 11) certaines choses que ce dernier aurait déjà vu lors d’une précédente expédition en avion en 1926 vers le pôle nord…

Vers le 28ième article de cette page d’archive : http://henridefersan.blogspot.com/2006_08_13_archive.html , j’ai trouvé cet article d’Henry de Fersan qui résume tout ça :
« La Terre creuse » (Une des Lettres Fersanes n°48 – mars 2005) :
Citation :
L'information est publiée par la très sérieuse revue Faits & Documents dans son numéro du 1er février : une expédition polaire va partir le 26 juin 2006 pour répondre à cette question : la Terre est-elle creuse ? Selon l'amiral américain Richard Byrd, il y aurait une entrée au Pôle à 84.4e N et 141° E. Cette expédition a affrété un brise-glace russe qui partira de Mourmansk vers l'archipel Franz-Joseph. Le trou serait au-dessus de la Russie, plus exactement des Iles de Nouvelle-Sibérie, Ce trou aurait été découvert le 19 février 1947 par l'officier américain, qui déclara d'ailleurs avoir vu un mammouth se promener sur la banquise... Byrd n'est pas un inconnu : le 12 novembre 1946, il était à la tête d'une armada impressionnante partie officiellement observer les pingouins sous le nom de code : « Opération Highjump ». Rien de moins que deux brise-glace (USCGC Northwind, USS Burton Island), deux navires-citerne (USS Cacapon, USS Canisteo), trois porte-avions (USS Philippines Sea, USS Currituck, USS Pine-Island), deux navires cargo de soutien (USS Yancey, USS Werrick), deux destroyers (USS Henderson, USS Brownson), un sous-marin (USS Sennel) et 6500 hommes américains anglais soviétiques, australiens et néo-zélandais... Sacré matériel pour des pingouins... Surtout que quatre avions de l'US Navy s'écrasèrent au sol, perdant de nombreux hommes d'équipage. Comme dirait Geneviève Tabouis, dans les milieux autorisés, on s'autorise à dire que ce n'était pas les placides palmipèdes qui étaient concernés par l'opération. Le but était de détruire des bases nazies dans une terre appelée Nouvelle-Souabe, au cœur de l'Antarctique, qui garderait d'ailleurs l'autre entrée de la Terre creuse.

La Terre creuse est une croyance aussi bien partagée par certains nazis que par la théosophie de Blavatsky dont le modèle de société a été imposé au monde en 1945. Les Alliés auraient même fait exploser deux bombes atomiques en 1958 pour éliminer (en vain) la base nazie. Nos polissons teutons s'étant réfugiés dans la Terre creuse, sous protection d'extraterrestres (les Ariannis, de la constellation du Taureau) et alliés aux Tibétains, dont le peuple est génocide car les moines, qui comme chacun sait font vœux de silence, refusant de dire où sont cachés les nazis.

Même chose pour les Irakiens en 1991, les Allemands ayant abattu 16 F-14, 1 F-15 et 1 F-111 (mais on attend les explications pour la prise de Bagdad en 2004, peut-être que Saddam n'avait pas renouvelé son abonnement à Tis-nazi ou avait perdu le numéro de la Hot-Line... Selon le très contestable Livre Jaune n°6, il y aurait en 1994 3 millions de nazis dans une seule base souterraine, et la nouvelle Wehrmacht serait forte de 6 millions d'hommes, la capitale du Reich souterrain étant «Neu Berlin», située précisément sous le pôle nord, là où les Russes veulent aller. Les enfants de ces bases remontent à la surface pour étudier en Allemagne sous une fausse identité. Bien entendu, si les Américains ne vont plus sur la Lune (et selon la même source, ils y auraient marché déjà en 1950 et sur Mars le 22 mai 1962), c'est parce que les nazis y sont [déjà depuis un bail] et qu'ils n'aiment pas la concurrence... Cette expédition russe va donc essayer de voir le fameux trou amenant à la Terre Creuse. Le meilleur moyen de tuer un mythe, c'est encore de le démentir scientifiquement, comme l'a fait Germar Rudolf pour une autre légende.

Personnellement, je suis assez sceptique sur cette histoire de bases nazies sous la Terre, de soucoupes volantes hitlériennes et autres fariboles de science-fiction. Pour la bonne et simple raison que s'il y avait vraiment des « nazis de l'espace » et autres, ils m'auraient envoyé une carte de visite ou un mail...


Dernière édition par JOHN le Dim 4 Mai 2008 - 0:04, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jay
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 261
Age : 32
Date d'inscription : 24/10/2007

MessageSujet: Re: UNE LETTRE DES EXTRATERRESTRES   Mer 6 Fév 2008 - 20:56

Pour la Terre Creuse, un solide dossier sérieux qui recoupe toutes les sources: La Terre Creuse.

Enfin quand à la question du Népal, les tibétains disent que ces chaînes de montagne recèlent des caches de..."vaisseaux anciens"; d'où la colonisation chinoise pour le moins absurde au premier abord...

PS: Des Vedas (indiens) parlent également de vaisseaux spatiaux très sophistiqués avec schémas, détail des fonctionnalités et mode de fabrication du carburant à l'appui (mercure/peau de mues de serpent avec cristal).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Bordelleur
Sophiste d'estaminet
Sophiste d'estaminet
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1536
Age : 38
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: UNE LETTRE DES EXTRATERRESTRES   Jeu 7 Fév 2008 - 1:05

Citation :
- le 11 septembre, c'est Ben Laden (et non pas les extra-terrestres ou la CIA).
- Il n'y a pas de messages cachés dans le Talmud.
- Les Rosi-Crussiens sont des guignols.
- Les pertes de la Société Générale, c'est à cause de Jérôme Kerviel.
- Les juifs ne boivent pas du sang et ne contrôlent pas le Monde.
- La CIA ne possèdent pas d'armes secrètes ultra-puissantes méga-joule atomique bactériologiques agissant sur le psychisme à distance.
- Les forumeurs qui n'y connaissent rien à la relativité et à la théorie des cordes feraient mieux de bosser leur Précis de mathématiques - Niveau Lycée, plutôt que de raconter n'importe quoi sur des théories farfelues.
- Les extra-terrestres n'existent pas (à par nous, les Ummo).

Laurent 666 , tu as oublié :

- Le nuage de tchernobyl s'est arrêté à la frontière franco allemande (à causes des méga bobine tesla cachées dans ligne maginot...)
- C'est très cool de se baigner (1) après l'explosion d'une bombe H classique. ( (1)surtout quand on est ministre et immunisé aux effets de la radioactivité)
- La balle qui tué kennedy était bien magique.
- les crash d'avions sur des buildings produisent des secousses sismiques.
- il arrive courament que les buildings américains s'écroulent d'eux mêmes, phénomène observé dernièrement.
- Faits dans une matière secrète, les nouveaux passeports sont plus résistants que les boites noires des avions
- Saddam disposait d'un arsenal nucléaire capable de raser la planète entière
- les éolieennes et les panneaux solaires absorbent le CO2 en surplus
- Sarkozy est un homme sincère et réputé pour son honnêteté
- Le Pen est "raciste" donc c'est le diable
- Les tabloïdes que tu nous a présenté dernièrement sont des modèles de rigueur scientifique
- Le rainbow warrior c'était bien fait pour eux, ces bobos greenpeacien extrêmement dangereux pour la sécurité de notre état
- le nouveau traité constitutionnel de Sarkozy est bien plus démocratique que la constituion de Giscard qui s'est trouvé améliorée autant dans le fond que sur la forme
- David Pujaddas dit toujours la vérité
- PPDA a bien interwievé Fidel Castro
- Les cas de dopage dans le cyclisme sont des cas isolés
- Idem pour les courses de 100m
- Tout va très bien madame la marquise

Ah ca va mieux, je peux maintenant me replonger dans le bain de la discute :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr/
JOHN
Austère anachorète
Austère anachorète
avatar

Masculin
Nombre de messages : 808
Age : 42
Localisation : Un monde de (sales) cons
Date d'inscription : 09/12/2006

MessageSujet: Re: UNE LETTRE DES EXTRATERRESTRES   Sam 29 Mar 2008 - 0:24



En rapport direct avec ces liens déjà donnés en page 2 de ce fil : « LES OVNIS DU III° REICH, réalité ou fiction ? » :
http://franceblanche.wordpress.com/2008/01/25/3-eme-reich-3/

Citation :
En date du 14 décembre 1944 (six mois avant la fin de la Guerre) le très sérieux et important quotidien US, le “New-York Time”, publiait pour la première fois, depuis les premières observations dans le monde, de “soucoupes volantes” un article étonnant : « Les “soucoupes volantes” sont des armes secrètes. Une nouvelle arme allemande a fait son apparition sur le front occidental. Les pilotes de l’US Air Force rapportent que des “boules d’argent” survolent l’Allemagne, parfois isolées, parfois en formation. (…)
+ (la suite) « LES NAZIS EN ANTARTIQUE » : http://franceblanche.wordpress.com/2008/02/03/3-eme-reich-4/

Ainsi que complémentaire à (certains liens et infos de) mon post de ci-dessus, vient de sortir (et d’être traduit) ce livre synthétique (de 712 pages) : « Combat pour Thulé » :
http://www.ladiffusiondulore.com/achat/produit_details.php?id=585
Présentation :
Citation :
Hiver 1945, alors que les bombes américaines achèvent de détruire les villes allemandes et que les troupes russes entrent dans Berlin, un mystérieux dernier carré se replie sur la base SS du point 103 en Antarctique.

S’appuyant sur les ultimes découvertes des scientifiques nazis de Peenemünde, les aviateurs du Reich expérimentent les premiers avions à propulsion verticale. Ces véritables ovnis apparaissent ainsi, ici ou là, dans les ciels de la planète.

Premier romancier à oser marier l’uchronie et l’anticipation avec la Tradition, l’ésotérisme et le national-socialisme, Wilhelm Landig nous conte ici l’histoire d’une poignée d’aviateurs SS qui va participer au combat de ces derniers Aryens Européens contre l’empire judéo-américain.

Ce gros pavé de 712 pages, premier tome de la trilogie Thulé, est pour la première fois traduit en français !
CHUTe ! Culte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: UNE LETTRE DES EXTRATERRESTRES   Sam 29 Mar 2008 - 5:07



Il y a un livre assez atypique dans l'oeuvre du psychologue des profondeurs CG Jung, il traite en effet des soucoupes volantes : "Un mythe moderne" (en folio de nos jours, préfacé par le docteur R. Cahen). Jung étudie des "témoignages" sous l'angle de la fonction imaginante inconsciente. La réalité externe de ces phénomènes n'est pour lui qu'un aspect secondaire, ce qui l'intéresse c'est de comprendre en quoi l'imagerie autour d'elles (qui a pris de l'ampleur après la 2ème GM) exprime d'une certaine manière l'inadéquation de l'homme moderne à lui-même et au au monde, ainsi :

Citation :
"l'angoisse est la reconnaissance implicite, inconsciemment consciente, du fait que la décomposition de notre monde résulte de ses propres insuffisances, du fait qu'il manque à notre monde 'un quelque chose' d'essentiel qui le protègerait des irruptions du chaos ; à l'aspect fragmentaire du passé qui l'a précédée, l'angoisse veut opposer l'aspiration à une plénitude, à une totalité, à un bien-être, à un salut. Or, comme le présent ne semble offrir aucun élément à cette aspiration, l'homme contemporain est privé de la possibilité même de se représenter le facteur unificateur qui l'accorderait à sa propre totalité. Il est devenu sceptique envers tout ce qui, dans le concert universel, lui confèrerait son autarcie d'être, et les idées plus ou moins chimériques qui visent à améliorer le monde ont vu leur cours s'effondrer à la cote de la vie. Dans un même ordre d'idées, on n'accorde plus aux vieilles recettes, qui ont finalement échoué et si cruellement déçu, qu'une semi-confiance, ou plus de confiance du tout. L'absence de représentations globales qui soient utilisables, ou même vraisemblables, crée une situation qui équivaut à une 'tabula rasa', une table rase de laquelle ou sur laquelle pourrait surgir n'importe quoi. Le phénomène des soucoupes volantes semble bien être une de ces apparitions." (p. 185-186).

La question des aliens n'a-t-elle pas quelque part la structure d'un mythe dans nos sociétés modernes ? Ne manifeste-t-elle pas dans ses représentations une grande part de projection de celles-ci ? L'alien est-il l'ombre d'une certaine aliénation ? Space


Dernière édition par MEDIATOR le Sam 29 Mar 2008 - 18:44, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: UNE LETTRE DES EXTRATERRESTRES   Sam 29 Mar 2008 - 9:47



Citation :
"l'angoisse est la reconnaissance implicite, inconsciemment consciente, du fait que la décomposition de notre monde résulte de ses propres insuffisances, du fait qu'il manque à notre monde 'un quelque chose' d'essentiel qui le protègerait des irruptions du chaos ; à l'aspect fragmentaire du passé qui l'a précédée, l'angoisse veut opposer l'aspiration à une plénitude, à une totalité, à un bien-être, à un salut. Or, comme le présent ne semble offrir aucun élément à cette aspiration, l'homme contemporain est privé de la possibilité même de se représenter le facteur unificateur qui l'accorderait à sa propre totalité. Il est devenu sceptique envers tout ce qui, dans le concert universel, lui confèrerait son autarcie d'être, et les idées plus ou moins chimériques qui visent à améliorer le monde ont vu leur cours s'effondrer à la cote de la vie. Dans un même ordre d'idées, on n'accorde plus aux vieilles recettes, qui ont finalement échoué et si cruellement déçu, qu'une semi-confiance, ou plus de confiance du tout. L'absence de représentations globales qui soient utilisables, ou même vraisemblables, crée une situation qui équivaut à une 'tabula rasa', une table rase de laquelle ou sur laquelle pourrait surgir n'importe quoi. Le phénomène des soucoupes volantes semble bien être une de ces apparitions." (p. 185-186).

La question des aliens n'a-t-elle pas quelque part la structure d'un mythe dans nos sociétés modernes ? Ne manifeste-t-elle pas dans ses représentations une grande part de projection de celles-ci ? L'alien est-il l'ombre d'une certaine aliénation ?

En tout cas, il y a un film qui illustre cette idée, c'est Mysterious Skin, de Greg Araki, où des victimes de traumatisme font un transfert, avec des visions d'extra-terrestres. Et Signs, de Night Shyamalan pose aussi une question religieuse: Mel Gibson y joue le rôle d'un pasteur, et tout au long du film, la question des OVNI est mise en rapport avec la foi.

Araki a des origines japonaises (je crois qu'il est à moitié japonais), et Shyamalan est indien, ce n'est peut-être pas un hasard, parce que justement, le phénomène décrit par Jung, la décomposition d'un monde, où il manque "quelque chose" d'essentiel, est propre à l'Occident, ou à l'occidentalisation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: UNE LETTRE DES EXTRATERRESTRES   Sam 29 Mar 2008 - 16:22



L'AS-6 ci-dessus a certes une apparence de soucoupe vu du haut mais le prototype est très loin des images SF, suis même sûr qu'il arriverait pas à détrôner la petite maquette plastique du zingue teuton qui faisait autrefois le bonheur des bambins en plus des vapeurs de la colle scotch.

Je veux bien que la technologie des moteurs de missiles V2 ait servi aussi bien à la recherche spatiale américaine que russe après guerre, le reste...

Demandez le prograaammme !!!

Citation :
Dans les prochains épisodes "x-files" signalés ici par notre expert ufologue JOHN, nous saurons tout sur l'origine des "ailes volantes" qui ont directement servi à faire les avions furtifs américains :



Nous découvrirons le projet Sonnengewehr, le rayon de la mort nazi qui a inspiré les satellites offensifs américains et même l'étoile noire de l'empereur Palpatine.



Nous apprendrons enfin tout sur la second life d'Alice après son kidnapping par des zitis :



Nous pourrons enfin commander en ligne la potion magique extraterrestre testée par John pour nous offrir la survision déshabillant les spectres qui nous gouvernent de leurs apparences humaines.



Restez avec nous !!! Acute


Dernière édition par MEDIATOR le Sam 29 Mar 2008 - 18:50, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
JOHN
Austère anachorète
Austère anachorète
avatar

Masculin
Nombre de messages : 808
Age : 42
Localisation : Un monde de (sales) cons
Date d'inscription : 09/12/2006

MessageSujet: Re: UNE LETTRE DES EXTRATERRESTRES   Sam 29 Mar 2008 - 17:50

Pour info, Les "spécialistes" de ces questions sur « La vague d’OVNI(S) » c’est sur la radio :

« ICI & MAINTENANT ! » : http://icietmaintenant.info/index.php

Prochaine émission (rediffusée) sur le sujet, demain (dimanche 29 Mars) de 14h à 16h :
Claude LAVAT : "L'Hypothèse Extraterrestre Généralisée" (2005)

Cf. aussi : 2 pages d’archives d’émissions dispos sur la vérité (de ce qu’on vous cache) question « UFOs » :
http://icietmaintenant.info/catalogue.php?recherche=ufo

Spoiler:
 

MEDIATOR a écrit:
Je veux bien que la technologie des moteurs de missiles V2 ait servi aussi bien à la recherche spatiale américaine que russe après guerre, le reste...
Pour "le reste", ça s'passe ici... : http://www.ovni007.com/id68.html Cool



Question soucoupe, chacun sa tasse de thé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Active X
Big Boss
Big Boss
avatar

Masculin
Nombre de messages : 675
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: Re: UNE LETTRE DES EXTRATERRESTRES   Ven 13 Mar 2009 - 9:39

UFO-MIX



Recension : UFO Religions, PARTRIDGE (Christopher), ed. Londres-New York, Routledge, 2003, 383 p. (bibliogr., index). Source : Jean-Bruno Renard, Archives de sciences sociales des religions

Sous la direction de C.P., Senior Lecturer en théologie et religion contemporaine à Chester College en Grande-Bretagne, cet ouvrage consacré aux « religions des OVNI » (Objets Volants Non Identifiés, autrefois appelés « soucoupes volantes ») rassemble 17 textes écrits par des chercheurs et universitaires, pour la plupart spécialisés en sciences des religions (histoire des religions, théologie, sociologie des religions, ethnographie, folklore). L’ouvrage présente 3 sections : un long texte introductif de C.P., un ensemble de 9 études de cas sur des mouvements religieux centrés sur la croyance aux OVNI et aux extraterrestres (ET), enfin 7 textes portant sur la thématique des OVNI-ET dans son contenu religieux, culturel ou psychologique.

L’étude de C.P. (chap. 1, « Comprendre les religions des OVNI et la spiritualité des “enlèvements” ») montre que les religions des OVNI trouvent leur source dans la théosophie. La nouveauté est que les Maîtres supérieurs ne viennent plus de cités secrètes au cœur de l’Asie mais d’autres planètes à bord de vaisseaux spatiaux. Les religions des OVNI se structurent ainsi entre deux pôles : un pôle spiritualiste, religieux, et un pôle matérialiste, « scientiste ». Certains groupes sont nettement du côté du spiritualisme (par ex. le mouvement Mark-Age, proche du Nouvel Âge), d’autres se situent au contraire du côté du matérialisme (comme l’Église raëlienne), d’autres enfin trouvent un équilibre entre les deux pôles (par ex. l’Aetherius Society). Si les années 1950 à 1970 sont dominées par les « contactés » (contactees), qui prétendent avoir reçu des messages extraterrestres et sont souvent des fondateurs de religions « soucoupistes », les années 1980 à 1990 seront marquées par les « enlevés » (abductees), qui racontent avoir été kidnappés par des extraterrestres et avoir subi des épreuves corporelles et psychiques. Pour C.P., ces vécus sont analogues à des « expériences mystiques », la « spiritualité des enlèvements » (abduction spirituality) étant très proche des thèmes du Nouvel Âge concernant la modification de l’état de conscience et la rencontre avec des entités spirituelles.

La section consacrée aux groupes cultistes commence par un texte de George D. Chryssides sur le Mouvement Raëlien, célèbre groupe soucoupiste français (chap. 2, « Le créationnisme scientifique. Étude de l’Église raëlienne »). L’A. montre que le Raëlisme, par ses convictions scientiste, hédoniste, matérialiste et athée, est une alternative radicale aux religions conventionnelles. Toutefois, pour les Raëliens, la « science » est loin d’être la science des savants : soit parce que certaines connaissances sont fortement rejetées (ainsi l’évolutionnisme darwinien, puisque les Raëliens croient que l’homme a été créé par les extraterrestres), soit parce que d’autres connaissances sont très largement extrapolées (ainsi le clonage est assimilé à la résurrection d’un individu). L’A. pronostique un étiolement du Mouvement s’il persiste dans son « introversion intellectuelle » (p. 60), manifestée par l’absence de confirmation nouvelle de la Révélation raëlienne, l’absence d’ouverture et de discussion avec les autres religions, le refus de dialoguer sur les points de doctrine qui posent des problèmes éthiques (apologie du clonage et des manipulations génétiques, élitisme antidémocratique, etc.).

Le texte de Diana Tummiana (chap. 3, « Quand l’archange mourut. De la révélation à la routinisation du charisme dans le groupe Unarius ») traite d’un groupuscule soucoupiste né dans les années 1950 et qui a survécu malgré la disparition successive de ses leaders. L’A. montre, en s’appuyant sur ses observations ethnographiques du groupe, au jour le jour, et sur les idées de Max Weber concernant le problème de la succession dans l’autorité charismatique, que le Mouvement Unarius est passé par plusieurs étapes menant du Fondateur à un « Bureau des Directeurs ». Les transferts d’autorité s’appuient sur des « visionnaires » recevant des messages des maîtres extraterrestres.

La contribution de Simon G. Smith (chap. 4, « Ouvrir une liaison avec les étoiles. Les origines et le développement de l’Aetherius Society ») est consacrée au groupe soucoupiste anglais fondé par George King (1919-1997). Bien qu’essentiellement appuyée sur le site web officiel du groupe, cette étude montre bien les origines théosophiques du mouvement, son contenu explicitement religieux et son engagement, souvent précurseur, dans le Nouvel Âge. La part accordée à la « technologie » (OVNI) est minorée au profit de la pratique du yoga, de la guérison spirituelle et de la croyance à la réincarnation.

James R. Lewis (chap. 5, « Légitimer le suicide. Le groupe Heaven’s Gate et l’idéologie du Nouvel Âge ») étudie le groupe soucoupiste qui, le 26 mars 1997, organisa le suicide collectif de ses adeptes près de San Diego en Californie. Accordant une signification apocalyptique à la comète Hale-Bopp, qui était alors au plus près de la Terre, ils croyaient qu’un OVNI géant était caché derrière la comète et que la mort était nécessaire pour un « transfert » dans le vaisseau spatial. L’A. montre que ce mouvement est dans la continuité d’un groupe soucoupiste, la « Métamorphose Humaine Individuelle », fondé en 1975 par le même couple de leaders, qui se faisaient appeler « Bo et Peep ». Attirant déjà des jeunes gens, les leaders insistaient sur l’idée que les extraterrestres nous permettront de passer de l’état de chenille à l’état de papillon. Dans les années 1980, le groupe est marqué par la mort de « Peep » (Bonnie L. Nettles), la compagne du leader (Marshall H. Applewhite). L’A. explique le suicide collectif par la séparation du reste du monde, l’esprit fusionnel des membres du petit groupe et la foi en une « métamorphose » (résurrection).

Le texte de Sarah Lewis (chap. 6, « Le Livre d’URANTIA ») est consacré à un cas unique et peu connu de l’histoire des religions. Il s’agit d’un ouvrage de plus de 2.000 pages, publié pour la première fois en 1955 et que la Fondation URANTIA a pour mission de diffuser dans le monde et dans toutes les langues. Ce livre, dont la lecture est quelque peu fastidieuse, est une cosmogonie censée révéler la nature de Dieu, de la création, de l’univers et de l’humanité. La tradition judéo-chrétienne s’y mêle à des influences théosophiques sur la pluralité des mondes. La mythologie d’URANTIA a été élaborée entre 1906 et 1911 par un psychiatre (le Dr William Sadler) et sa femme, ainsi que par un patient et son épouse, tous deux visionnaires, puis, entre 1920 et 1940 environ, par un groupe plus large, le « Forum », qui a continué la production de textes par un système de questions/réponses analogue à celui du Livre des Esprits d’Allan Kardec.

Theodore Gabriel (chap. 7, « La Nation nuwaubienne unie de Moors ») présente un groupe américain original puisque, contrairement à tous les autres mouvements soucoupistes, les adeptes sont des Afro-américains. Le leader du groupe, Dwight York, est un Noir américain qui prétend avoir des contacts avec les extraterrestres et annonce leur venue sur Terre. L’A. montre que la caractéristique du leader et du mouvement est un « bricolage religieux et culturel » qui se traduit en particulier par de constants changements de noms, se référant successivement au christianisme, à l’islam, au judaïsme, à l’Éthiopie, à l’Égypte… Le mouvement de Dwight York s’est développé dans la seconde moitié du XXe siècle, en même temps que les mouvements d’émancipation des Noirs américains (« Nation of Islam », « Black Hebrew », « Rastafarians »…). Pour l’A., ce groupe est emblématique de « la quête pour trouver une identité significative aux Noirs américains. [Il est] le produit du milieu cultiste noir de Harlem où l’occultisme, le christianisme, le judaïsme et l’islam coexistent et se mêlent dans la recherche d’une restauration de l’estime de soi des Noirs et de la libération de l’oppression raciale » (p. 160).

Christopher Helland (chap. 8, « Des Extraterrestres aux Ultraterrestres. L’évolution du concept d’Ashtar »), traitant du groupe soucoupiste américain fondé en 1953 par le contacté George Van Tassel, s’interroge à la fois sur la succession du charisme et les changements idéologiques. L’orientation première du groupe, dont le fondateur était ingénieur en aéronautique, était marquée par la référence à la technologie et à la science. Après sa mort en 1978, le leadership du groupe fut assuré par « Tuella », une visionnaire qui reçoit des messages des extraterrestres. Van Tassel et Tuella faisaient tous deux référence à une entité nommée Ashtar. Mais tandis que, pour Van Tassel, Ashtar était le commandant en chef d’une flotte extraterrestre chargée d’évacuer les Terriens élus avant la destruction apocalyptique, pour Tuella, Ashtar n’était plus un être matériel mais une entité spirituelle, un Maître cosmique dans la ligne de la théosophie. Les 2 derniers textes de la section présentent plus la situation du mouvement OVNI dans 2 pays européens que des groupes soucoupistes.

En Allemagne (chap. 9, Andreas Grünschloß, « La foi dans les OVNI et les discours ufologiques en Allemagne »), on peut souligner l’influence du Suisse alémanique Erich Von Däniken, promoteur de la théorie des Anciens Astronautes, qui prétend que les extraterrestres sont venus sur terre dans le passé et y ont laissé des traces (monuments, croyances, etc.), ainsi qu’un fort courant d’intérêt pour les recherches ufologiques (étude scientifique des OVNI).

En Finlande (chap. 10, Jaakko Närvä, « La tradition ufologique finnoise, 1947-1994 »), il existe une forte interprétation religieuse chrétienne des OVNI, qui y voit les signes précurseurs que Jésus a promis pour annoncer son retour.

La section suivante commence par un texte de Garry W. Trompf comparant l’attente des OVNI par les Occidentaux et les « cultes du cargo » océaniens, où les indigènes espèrent la venue d’avions amenant la prospérité (chap. 11, « Les religions des OVNI et les cultes du cargo »). L’A. conclut à un parallélisme structurel mais à des différences sociologiques.

Pour Jodi Dean, chap. 12, « Doutes extraterrestres. Lire les récits d’enlèvement de manière postapocalyptique »), on observe une transposition entre l’expérience bouleversante de l’« enlevé », analogue à celle du chaman – il y a un avant et un après –, et l’attente d’une fin du monde suivie d’un changement collectif établissant le règne de l’unité humaine, de la paix et du respect de la nature.

Mikael Rothstein (chap. 13, « Les croyances aux OVNI comme composés syncrétistes ») examine comment des membres de diverses confessions, dans lesquelles les OVNI sont absents ou marginaux (christianisme, Mormons, Mouvement Hare Krishna, Bahaïsme, Indiens Hopi, La Famille ex-Les Enfants de Dieu), intègrent la croyance aux OVNI et aux ET dans leur système de croyance. La connexion entre mythologies différentes se fait dans un « syncrétisme privé » qui rejoint l’idée postmoderne des « religions à la carte ».

Daniel Wojcik (chap. 14, « Aspects apocalyptiques et millénaristes du soucoupisme américain ») montre que « le soucoupisme américain est le test de Rorschach des idées apocalyptiques populaires » (p. 295). Les Américains ont successivement projeté sur les OVNI leur peur de l’anéantissement nucléaire, de la destruction de l’environnement, des manipulations génétiques, des épidémies et des crises sociales.


Dernière édition par Referent le Ven 13 Mar 2009 - 9:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/xa7ef_kraftwerk-radioactivity_e
Active X
Big Boss
Big Boss
avatar

Masculin
Nombre de messages : 675
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: Re: UNE LETTRE DES EXTRATERRESTRES   Ven 13 Mar 2009 - 9:40

Brenda Denzler (chap. 15, « Attitudes envers la religion et la science dans les mouvements d’intérêt pour les OVNI aux États-Unis ») rappelle que la majorité de la « UFO community » a une forte confiance dans la science et un faible engagement religieux. Seul un segment de cette communauté a une forte attitude religieuse : les cultistes. L’A. observe que si les ufologues sont méfiants et sceptiques envers les « contactés », en tant que fondateurs de religions, ils le sont beaucoup moins envers les « enlevés » dont les expériences « brutes » apparaissent comme des témoignages psychologiques de la rencontre avec des OVNI et des ET. L’A. estime qu’environ 2 % des Américains ont vécu une expérience d’enlèvement par des ET : ce qui représente tout de même près de 3,7 millions d’individus !

Robert A. Segal (chap. 16, « Jung et les OVNI ») rappelle que le psychanalyste suisse, dans Un Mythe moderne. Des « signes du ciel » (éd. orig. en allemand 1958, éd. fr. 1961), rattache les OVNI au symbolisme du mandala, à l’archétype de l’harmonie du Soi, et les interprète comme l’expression de l’aspiration de l’homme contemporain à surmonter le stress de la guerre froide, le vertige du progrès technologique (en particulier aérospatial) et la crainte de la surpopulation.

Dans une approche plus générale, John A. Saliba (chap. 17, « La psychologie du phénomène OVNI ») distingue 3 théories psychologiques concernant les OVNI : les OVNI sont un folklore contemporain où les motifs traditionnels concernant les êtres surnaturels (fées, lutins) sont modernisés sous la forme des ET ; les OVNI sont une projection fantasmatique de nos peurs et de nos aspirations individuelles ou collectives ; les OVNI sont le produit d’erreurs de perception ou d’interprétation. Sur la dimension psychopathologique du phénomène, les psychologues sont également partagés : pour certains, les expériences liées aux OVNI n’ont rien de pathologique ; pour d’autres, elles sont la conséquence d’une psychopathologie préexistante ; pour d’autres enfin, les expériences liées aux OVNI provoquent des traumatismes psychologiques. L’A. souligne que les expériences liées aux OVNI sont, pour le psychologue, analogues aux NDE (Near Death Experiences, expériences des états proches de la mort) : le psychologue ne peut se prononcer sur la réalité objective du phénomène mais il observe des incontestables changements psychologiques.

L’ouvrage est bien documenté, sur un sujet peu connu. Il montre que les croyances aux OVNI, à la différence de la plupart des croyances religieuses présentes dans le monde, ne proviennent pas d’un mouvement religieux qui les a codifiées. Il s’agit d’un ensemble de croyances élaborées collectivement et anonymement. Les AA. traitent de points théoriques importants en sociologie des religions comme le problème de la succession de l’autorité charismatique, le millénarisme contemporain, l’articulation science/religion. Sur le plan de la forme, le lecteur est parfois un peu gêné par les répétitions que l’on trouve dans les contributions, par ex. sur l’observation de Kenneth Arnold en 1947 ou les écrits d’Erich von Däniken. Les cultures abordées sont toutes européennes : rien n’est dit sur les religions des OVNI en Afrique, où elles sont rares, et en Asie, où elles sont nombreuses.

Dans le même ordre d’idée, on reprochera à l’ouvrage sa totale ignorance des travaux en langue française sur le sujet, en part. Bertrand Méheust, Soucoupes volantes et folklore (1985) (rééd. 1992 sous le titre En soucoupes volantes. Vers une ethnologie des récits d’enlèvements, Imago) ; J.-B. Renard, Les Extraterrestres. Une nouvelle croyance religieuse ? (1988) ; Thierry Pinvidic (dir.), OVNI. Vers une anthropologie d’un mythe contemporain (Heindal, 1993) ; Manuel Jimenez, Témoignage d’OVNI et psychologie de la perception (thèse de doctorat d’État, Université de Montpellier III, 1994) ; Wiktor Stoczkowski, Des hommes, des dieux et des extraterrestres. Ethnologie d’une croyance moderne (Flammarion, 1999).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/xa7ef_kraftwerk-radioactivity_e
terouga
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: les extra-terrestres et nous (OVNI et sc humaines)   Dim 2 Aoû 2009 - 12:48

Le phénomène OVNI est, avec quelques autres « légendes urbaines », un serpent de mer des sciences humaines. On en parle parfois, on y pense souvent mais il est extrêmement difficile de l'analyser sereinement car cette question véhicule énormément de clichés et de fantasmes qui nuisent à toute discussion sérieuse.

Les sciences humaines ont pourtant analysé le phénomène avec certains succès comme la psychologie et la psychanalyse ont pu faire avancer les questions de l'inconscient ou du « spiritisme ». Néanmoins, le phénomène OVNI recèle toujours une part de mystères qui, à la croisée des chemins entre la science et l'inconnu nous amène vers l'au-delà ou, au contraire, vers le miroir où nous nous retrouvons nous-même.




La suite : http://quefaire.e-monsite.com/rubrique,les-extra-terrestres-et-nous,313565.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alexandre wann
Tapette bobo du tertiaire
Tapette bobo du tertiaire
avatar

Masculin
Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Re: UNE LETTRE DES EXTRATERRESTRES   Dim 2 Aoû 2009 - 21:44

Dans un courriel (privé), John m'avait écrit ces quelques lignes :

Citation :
A ce sujet l’autre jour dans l’émission consacrée aux ovnis (du mardi soir 23h00, rediffusée le dimanche à 14h00, sur "Radio ici et maintenant", 95.2 à Paris), j’ai entendu celle avec un auteur (diplômé en psychologie) ayant écrit un livre sur le thème des « ovnis et l’hypothèse Gaïa » (qui se veut aussi une alternative à « l’impasse » de l’hypothèse « extraterrestre » dominante depuis plus de 50 ans du phénomène « ovnis » dans les milieux ufologiques) .

Sa thèse/théorie c’est que les phénomènes ovnis (les « crop circle » : http://secretebase.free.fr/ovni/cropcircle/cropcircle.htm , y compris ce qui est phénomène de mutilations d’animaux de fermes industrielles, etc.) seraient en réalité (sinon dans leur ensemble, du moins dans une grande partie des manifestations « ovnis ») une manifestation/communication de type « Gaïenne » pour alerter des dégâts que lui cause l’humanité actuelle.
Dans cette émission il donnait pleins d’arguments, notamment le fait qu’il ava été démontré par les études/recherches sur les ovnis que (la fréquence de) leurs manifestations étaient corrélés aux essais nucléaires (particulièrement peu "écologiques" dans leurs effets à court, moyen et long terme...) : http://www.extraterrestres.org/attachments/nucleaire_final.pdf

Voici ces 2 (récentes) interview (2008 et 2007) de l’auteur :
http://www.paperblog.fr/1041891/ovni-interview-de-fabrice-bonvin/
http://www.blogparanormal.com/ovni/entretien-avec-fabrice-bonvin-auteur-du-…

Sur internet je n’ai pas réussi à trouver de lien audio sur cette émission, sinon ce document/débat de 2005 :
http://www.dailymotion.com/video/x5xrny_christel-seval-et-fabrice-bonvin-de…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: UNE LETTRE DES EXTRATERRESTRES   

Revenir en haut Aller en bas
 
UNE LETTRE DES EXTRATERRESTRES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Une lettre soi-disant ummite: un stupide canular!
» Lettre ouverte aux extraterrestres
» Si les extraterrestres existent, pourquoi aucun contact?
» 1ière lettre de Saint Jean (Texte et avec audio)
» Faut-il croire aux extraterrestres ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES ÉGARÉS :: QUAI DES BRUMES :: Voyage en Absurdie-
Sauter vers: