LE FORUM DES ÉGARÉS




Post mortem nihil est
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Merci à Alain Soral...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
supporter
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Merci à Alain Soral...   Dim 19 Aoû 2007 - 14:09

As-tu plus d'atomes crochus avec un patron du CAC 40 (Toujours d'origine française), ou avec ton collégue de travail qui subit les même problêmes que toi(si il est d'origine maghrébine)?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christie
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital


Féminin
Nombre de messages : 135
Age : 30
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: Merci à Alain Soral...   Dim 19 Aoû 2007 - 15:48

Déesse a écrit:
Pour qu'il y ait solidarité, il faut qu'il y ait un minimum de convergence et l'ethnie en fait partie. Les liens ne seront jamais aussi forts entre deux individus d'une ethnie différente qu’entre des individus de la même origine car les similitudes, les points communs seront moins importants et donc moins forts.

Il est très difficile de rassembler, d'unifier un environnement pluriel parce qu’il est par essence... divisé et les intérêts y sont donc divergents.


Je crois que le racisme est une question qui fait partie de l'ordre de l'intime et non quelque chose de politique à la base.

Ton commentaire est annulé par les gens de différents horizons qui se marient, qui font des enfants et qui donc, se réunissent, se mélangent pour ne faire plus qu'une histoire.

De plus, on est pas seulement fait par rapport à son groupe. Je veux dire, il y a des milliers et des milliers de gens qui se font... seuls.

Si le racisme est dans la sphère de l'intime, les politiciens de tous bords l'ont très bien assimilé et compris, permettant un contexte social pour le politiser afin de mieux le propager.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thundaar
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 640
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: Merci à Alain Soral...   Dim 19 Aoû 2007 - 16:02

Citation :
Ce sont d'ailleurs les sociétés de type homogéne qui ont engendré les pires régimes dictatoriaux (pêle-mêle: japon, allemagne, khmers, yougoslave..etc).


La dictature est une notion européenne d'ailleurs galvaudée (la dictature ce n'est pas la tyrannie, mais les pleins pouvoirs républicains pour un temps limité), aussi parler de dictature pour le Japon me paraît assez aberrant.

L'homogénéité ethnique ne préserve pas des épidémies, ne préserve pas des guerres, mais est une condition indispensable si on souhaite bâtir une société républicaine. Sans homogénéité ethnique, l'homogénéité sociale est impossible et l'attachement à la république non plus. Si une société homogène peut tomber dans la dictature, une société multiraciale est obligatoirement une tyrannie, même lorsqu'elle prétend être la démocratie la plus aboutie, à savoir les USA.

Le régime dans une société non homogène, c'est la ploutocratie/oligarchie au pouvoir.

Citation :
Comme le dit Christie, l'homogénéité raciale ne retire ni l'oppression de classe, ni les inégalités sociales...donc c'est hors sujet!


Non, mais sans elle, la question même de combattre les dites inégalités est strictement impossible, donc ce n'est pas hors sujet.

Citation :
As-tu plus d'atomes crochus avec un patron du CAC 40 (Toujours d'origine française), ou avec ton collégue de travail qui subit les même problêmes que toi(si il est d'origine maghrébine)?


C'est toujours une question fallacieuse, car on oublie que le premier peut changer et pas le second. Le prisme économique n'est pas le meilleur système de mesure pour comprendre une situation. En situation de crise, le référent "racial" prime systématiquement sur le référent social. On peut le nier autant que l'on veut, mais ça ne change rien.

Citation :
Ton commentaire est annulé par les gens de différents horizons qui se marient, qui font des enfants et qui donc, se réunissent, se mélangent pour ne faire plus qu'une histoire.

Ce qui là encore ne prouve rien, car on ne peut oublier le contexte, la perte des valeurs, l'individualisme forcené et dominateur, le libéralisme des moeurs... Une situation à un temps t ne prouve rien, c'est à l'échelle de l'histoire qu'il faut analyser les choses. Or toutes les sociétés multiethniques ont connu la guerre civile, et la Yougoslavie par exemple se considérait bien comme multiethnique. Tu la présentes comme homogène, ce qu'elle est en vérité mais ce n'est pas ainsi qu'elle était perçue. L'identité "yougoslave" était superficielle et d'autant plus difficile qu'il y avait des distinctions linguistiques et religieuses (d'où le problème du Kosovo).

Le pays le plus homogène ethniquement au sens fort est celui qui n'a pas connu la guerre, la Slovénie... "étrange"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christie
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital


Féminin
Nombre de messages : 135
Age : 30
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: Merci à Alain Soral...   Dim 19 Aoû 2007 - 16:21

[quote="Thundaar"]
Citation :


Ce qui là encore ne prouve rien, car on ne peut oublier le contexte, la perte des valeurs, l'individualisme forcené et dominateur, le libéralisme des moeurs... Une situation à un temps t ne prouve rien, c'est à l'échelle de l'histoire qu'il faut analyser les choses. Or toutes les sociétés multiethniques ont connu la guerre civile, et la Yougoslavie par exemple se considérait bien comme multiethnique. Tu la présentes comme homogène, ce qu'elle est en vérité mais ce n'est pas ainsi qu'elle était perçue. L'identité "yougoslave" était superficielle et d'autant plus difficile qu'il y avait des distinctions linguistiques et religieuses (d'où le problème du Kosovo).

Le pays le plus homogène ethniquement au sens fort est celui qui n'a pas connu la guerre, la Slovénie... "étrange"...

La situation à un temps t n'est peut-être toujours pas perçue comme il se doit sur l'instant (normal) cependant je remarque que c'est dommage qu'on ne puisse pas expliquer pourquoi l'homogénéité raciale, comme on dit plus haut (c'est franchement limite mais pourquoi pas, je vous suis) est une chose fantasmée (de nos jours, malgré le replis communautaire très fort, c'est justement l'effet de la cause), car n'étant pas historienne, je n'écris pas la chronologie de l'histoire de la même façon qu'avant de faire l'histoire, il y avait des gens qui vivaient, la faisant sans s'en rendre compte.

De fait, la question de "l'homogénéité raciale" renvoie au racisme, cependant, pour prendre un exemple, les blancs du Ku Klux Klan voulaient rester ensemble pour que tout soit blanc et propre n'est-ce pas, mais après avoir bien pressé les Noirs en les faisant travailler à leur place, ils se sont empressés tout de même d'en tuer dès que l'occasion se présentait. Chacun avait l'occasion de vivre de son côté mais ça ne suffisait apparemment pas. Bizarre.

De plus, que je sache, la haine dans une homogénéité ethnique peut débouler sur des catastrophes, parce que, n'est-ce pas, dès qu'on ne trouve plus l'excuse de la couleur de peau ou de la culture comme division, d'autres facteurs "intimes" rentrent inévitablement en jeu. Si votre voisin n'a pas eu l'audace d'être un étranger (sur la même planète c'est quand même à mourir de rire mais nous ne sommes pas encore à ce stade de l'évolution, sans faire d'ironie), il aura l'audace d'être plus beau que vous, d'être plus riche, d'être plus intelligent, d'être plus que vous.

Les politiques comprennent ces fonctionnements élémentaires. Les ponctionnent pour mieux nous les resservir, puisque la communauté, ils sont supposés faire pour elle.

En ce sens, ce n'est pas la diversité des races qui rendent une société violente ou non, c'est tout bêtement le système économique et la politique qui se servent de cette diversité comme d'un masque.

La vision de la société que propose Déesse est non seulement un fantasme, mais un fantasme idyllique très éloigné de l'empreinte laissée par l'histoire notamment dans cette manière que nous avons de vivre nos différences si marquantes et qui ont provoqué tellement de douleur et de violence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ritoyenne
Le niveau à son plus haut, t'entends ?!
avatar

Masculin
Nombre de messages : 798
Age : 34
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Merci à Alain Soral...   Dim 19 Aoû 2007 - 16:30

Citation :
Comme le dit Christie, l'homogénéité raciale ne retire ni l'oppression de classe, ni les inégalités sociales...donc c'est hors sujet!
Citation :



Non, mais sans elle, la question même de combattre les dites inégalités est strictement impossible, donc ce n'est pas hors sujet.

Tu répètes, tout le long de ton post, sous différentes formes, l'argument qui veut qu'une société saine ne peut, comme par définition, exister sans unité raciale.
Mais tu ne justifies pas cet argument. C'est juste une opinion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thundaar
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 640
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: Merci à Alain Soral...   Dim 19 Aoû 2007 - 16:52

Citation :
je remarque que c'est dommage qu'on ne puisse pas expliquer pourquoi l'homogénéité raciale, comme on dit plus haut est une chose fantasmée

Par définition quelque chose de fantasmé c'est quelque chose qui n'a jamais existé. Il suffit de penser qu'il y a encore beaucoup de sociétés homogènes dans le monde (Afrique noire, Chine, Japon Inde, Asie du Sud-Est) et encore une grande partie de l'Europe, pour l'instant. Or jusqu'il y a quelques décennies, l'Europe était totalement homogène, sans que cela ne dérange alors personne, puisque c'était le cas d'une grande partie du monde, sauf les Amériques et le monde "arabo"-musulman très mélangé.

Citation :
De fait, la question de "l'homogénéité raciale" renvoie au racisme

Le racisme se limite à deux définitions, à savoir la hiérarchisation raciale (qui présuppose donc que plusieurs races cohabitent sur un même sol, ce qui justifie toutes les colonisations), et la haine raciale qui découle implicitement de cette hiérarchisation. En aucun cas ne relève du racisme la préservation de l'ethno-système et le refus du multiracialisme.

Citation :
les blancs du Ku Klux Klan voulaient rester ensemble pour que tout soit blanc et propre n'est-ce pas, mais après avoir bien pressé les Noirs en les faisant travailler à leur place, ils se sont empressés tout de même d'en tuer dès que l'occasion se présentait. Chacun avait l'occasion de vivre de son côté mais ça ne suffisait apparemment pas. Bizarre.


La ségrégation sur un même territoire est théorique, or ceux qui prônaient le départ des noirs n'étaient pas ceux qui prônaient leur assassinat. Concrètement, Lincoln, honni par les suprémacistes blancs, prônait le retour des afro-américains vers l'Afrique ("send them all to Liberia"). Le KKK était ségrégationniste certes mais aussi suprémaciste, comme en Afrique du Sud. Il ne considérait pas seulement que les noirs et les blancs n'étaient pas fait pour vivre ensemble, ce qui peut après tout se défendre, mais qu'ils étaient supérieurs à eux et avaient donc des droits sur eux. Dans le bus, les blancs et les noirs étaient séparés mais mis dans le même... etc

Il y a certains blancs qui ont essayé de travailler avec Marcus Garvey sur un plan de retour en Afrique. Etaient-ils donc racistes ?

Citation :
dès qu'on ne trouve plus l'excuse de la couleur de peau ou de la culture comme division, d'autres facteurs "intimes" rentrent inévitablement en jeu.


C'est parfaitement théorique. Les sociétés européennes de jadis étaient homogènes sur ces deux plans, et cela se passait plutôt pas trop mal. Mais il y a toujours des risques de dérive dans tous les système, et le monde parfait n'existe pas.

Citation :
En ce sens, ce n'est pas la diversité des races qui rendent une société violente ou non, c'est tout bêtement le système économique et la politique qui se servent de cette diversité comme d'un masque.

C'est le système économique qui a voulu cette diversité sur le sol de l'Europe alors qu'elle n'y était pas. Cette diversité en perpétuel déséquilibre ne peut qu'aller dans le mur, ce qui n'est de l'intérêt de personne, ni même des puissances d'argent. C'est donc qu'on imagine un Système cohérent alors que ce n'est qu'une somme d'incohérences convergentes et de suicide collectif avec une logique de rentabilité à très court terme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christie
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital


Féminin
Nombre de messages : 135
Age : 30
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: Merci à Alain Soral...   Dim 19 Aoû 2007 - 17:02

Thundaar a écrit:
Ritoyenne a écrit:
Citation :
Comme le dit Christie, l'homogénéité raciale ne retire ni l'oppression de classe, ni les inégalités sociales...donc c'est hors sujet!
Citation :



Non, mais sans elle, la question même de combattre les dites inégalités est strictement impossible, donc ce n'est pas hors sujet.

Tu répètes, tout le long de ton post, sous différentes formes, l'argument qui veut qu'une société saine ne peut, comme par définition, exister sans unité raciale.
Mais tu ne justifies pas cet argument. C'est juste une opinion.

C'est vrai, je ne refais pas à chaque fois la démonstration. Disons qu'Aristote démontre par l'exemple en quoi une société homogène (Athènes) se distingue d'une société hétérogène (Corinthe).

L'opposition Athènes/Corinthe est essentielle car c'est l'opposition socialisme/libéralisme en même temps que monophylisme/polyphylisme (= uniracialisme/multiracialisme).

ATHENES (1) - CORINTHE (2)

(1) démocratie contre (2) oligarchie financière (ploutocratie) car Corinthe est une cité commerçante
(1) relatif socialisme contre (2) libéralisme outrancier
(1) homogénéité ethnique assurée par le droit du sang intégral contre (2) nombreuses naturalisations de métèques (au sens antique du terme)
(1) pas de guerre civile entre citoyens et étrangers contre (2) nombreuses guerres civiles entre citoyens et étrangers + étrangers naturalisés

Selon Aristote, le modèle corinthien aboutit à la catastrophe avec soit l'expulsion des "de souche" par les substituants soit une xénélasie sanglante. Ce modèle est typiquement libéral et cosmopolite, c'est le modèle dominant aux USA et qu'on veut imposer à l'Europe, après l'importation capitaliste de millions d'allogènes et leur pérennisation sur notre sol (allogènes de 2ème et 3ème génération).

C'est très intéressant si on veut faire une thèse sur Aristote et c'est vrai que le passé nous apprend toujours quelque chose, cependant que dirait Aristote à notre époque ? La même chose ? Vivait-on exactement de la même façon des choses comparables aux nôtres ? Entre temps, entre Aristote et nous, ne s'est-il pas passé deux-trois trucs ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thundaar
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 640
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: Merci à Alain Soral...   Dim 19 Aoû 2007 - 17:15

Citation :
cependant que dirait Aristote à notre époque ? La même chose ? Vivait-on exactement de la même façon des choses comparables aux nôtres ? Entre temps, entre Aristote et nous, ne s'est-il pas passé deux-trois trucs ?

Les héritiers d'Aristote, qui existent aujourd'hui de fait, sont arrivés à la même interprétation des faits contemporains. Le passage d'une Europe "aryenne" (j'utilise ce mot à des fins provocatrices) à une Europe en voie de multiracialisation est intéressant par exemple, parce qu'il fait intervenir le capitalisme de manière essentielle, ainsi que la ploutocratie.

Avec les trente glorieuses, une ploutocratie s'est rapidement mise en place, malgré le poids des communistes. Ces puissances d'argent et les milieux patronaux liés ont commencé à constater un certain nombre de choses, à savoir qu'il y avait unité des travailleurs contre eux (y compris des travailleurs "immigrés" d'origine européenne), que le chômage très bas obligeait en plus à des hausses salaires.

Ainsi ces milieux ont compris que pour s'enrichir, il fallait briser l'unité des travailleurs, qu'il fallait créer du chômage, et surtout pratiquer un double dumping social qui a été calamiteux.

1- le travail des femmes, celles-ci moins bien payées que les hommes, fut la première attaque de dumping social. Conséquence: effondrement de la natalité en Europe occidentale.
2- puis l'importation de masse d'allogènes, avec rapprochement familial

Résultat:
- le dumping social a réussi, les salaires n'ont pas monté comme ils auraient dû, le chômage a explosé et avec lui la précarisation
- l'homogénéité perdue a favorisé encore plus la destruction de la démocratie et l'enrichissement des nantis.

Nous avons donc les éléments énoncés par Aristote:

- une société européenne qui se bâtit sur le libéralisme économique le plus poussé, sur la spéculation financière et non sur le travail, sur l'échange et non sur la fabrication. L'Europe moderne est devenue une cité commerçante, alors que la Chine et l'Inde fabriquent.
- une société européenne en voie de multiracialisation, avec l'augmentation inévitables des tensions interraciales et religieuses, de l'insécurité, avec de fait une objective islamisation de certaines zones. Donc fragmentation, individualisme forcené qui en découle, mort de tout patriotisme...
- une société européenne dirigée de fait par une ultra minorité d'individus, une nomenklatura politico-économico-médiatique qui contrôle tout.

Ces trois éléments vont donc ensemble à savoir l'homogénéité ethnique, l'homogénéité sociale et la démocratie. En s'attaquant à la première, le capitalisme a compris qu'il détruisait les deux autres... ce qu'il a fait. La démocratie se meure, les inégalités augmentent de manière considérable.

Nous ne vaincrons donc le Système qu'en s'attaquant à sa racine, à ses bases. Or, contrairement à l'extrême-droite qui a d'ailleurs renoncé à l'homogénéité qu'elle n'a jamais vraiment défendu, une vraie gauche devrait être à la fois socialiste et ultra-démocrate, oui, mais aussi prendre à bras le corps la question "ethnique" qui est lié au capitalisme. En résolvant la question migratoire par l'inversion des flux, on fera d'autant plus reculer le capitalisme, jusqu'à sa défaite totale.

Ce qu'un Faye, qui a pourtant compris plus que d'autres l'importance du danger de la submersion, même s'il fait trop une fixette sur l'islam, et qui se revendique aussi d'Aristote, n'a pas compris. A savoir que cette question est lié au socialisme, à la démocratie et à la gauche, et que c'est une erreur de lier la question migratoire à la droite ou à l'extrême-droite.

Ce que je regrette chez Soral, c'est que s'il a très bien analysé la nécessité d'une logique socialiste-républicaine, il se plante selon moi sur la question de l'Europe et sur les solutions à apporter au problème migratoire (la vieille recette inefficiente de l'intégration-assimilation, qui ressemble à un voeu pieux). Il pense, comme la pensée dominante du Système d'ailleurs, que l'inversion des flux est une notion de l'ultra-droite, et ce n'est vraiment pas le cas.


Dernière édition par le Dim 19 Aoû 2007 - 17:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supporter
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Merci à Alain Soral...   Dim 19 Aoû 2007 - 17:18

La dictature est une notion européenne d'ailleurs galvaudée (la dictature ce n'est pas la tyrannie, mais les pleins pouvoirs républicains pour un
Citation :
temps limité), aussi parler de dictature pour le Japon me paraît assez aberrant.

L'homogénéité ethnique ne préserve pas des épidémies, ne préserve pas des guerres, mais est une condition indispensable si on souhaite bâtir une société républicaine. Sans homogénéité ethnique, l'homogénéité sociale est impossible et l'attachement à la république non plus. Si une société homogène peut tomber dans la dictature, une société multiraciale est obligatoirement une tyrannie, même lorsqu'elle prétend être la démocratie la plus aboutie, à savoir les USA.

Le régime dans une société non homogène, c'est la ploutocratie/oligarchie au pouvoir.

Au contraire toutes les société homogénes dont tu parles ont débouché sur les pires tyrannies justement car elles étaient sur critéres raciaux (exciter les citoyens par le nationalisme finit toujours en guerre civile ou en conquête).

Par contre, l'abscence de culture nationale et républicaine (situation actuelle en France) n'est pas du tout le fait des immigrés, mais plutôt d'une certaine partie de l'élite (bien blanche) qui entend faire du profit en remplaçant le sentiment d'appartenance républicaine par la société de consommation.

Ce n'est en aucun cas les immigrés qui sont responsables de çà. au contraire, c'est la disparition voulu du sentiment d'appartenance national par les élites politiques et économiques française qui entraine la perte de repéres dont nous souffrons tous.

L'économie est le meilleur prisme car il permet d'envisager tous les éléments et ne pas rester dans l'affectif (c'est ce que disais un certain Karl non..?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christie
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital


Féminin
Nombre de messages : 135
Age : 30
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: Merci à Alain Soral...   Dim 19 Aoû 2007 - 17:34

Bon flanc mais c'est bien sûr les flux migratoires qui repousseront le Capitalisme.

Voilà. Ben rien. Je note.

N'empêche que vous préconisez de soigner le mal par le mal, c'est-à-dire la politique volontairement pratiquée qui instaure un chaos dans tous les fondements de la société (pas étonnant, pour donner un exemple, que beaucoup de groupes religieux qu'on appelle sectes soient apparus pendant le vingtième siècle, ces derniers critiquant d'une manière inédite les religions établies, notamment le catholicisme, et laissant donc libre court au capitalisme) pour mieux la "sauver" artificiellement de ce chaos ; cette politique là vous voulez la remplacer par une de gauche qui n'a eu de cesse de ne pas se comporter comme étant de gauche (notamment sous Mitterrand).

Vous avez un esprit trop logique pour les créateurs de Chaos à mon sens, c'est bien pour ça que votre vision sera très éloignée de ce qui viendra à nous. Mais ce que vous dites est à méditer plus profondément (en tout cas pour moi).
Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thundaar
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 640
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: Merci à Alain Soral...   Dim 19 Aoû 2007 - 17:43

Citation :
Au contraire toutes les société homogénes dont tu parles ont débouché sur les pires tyrannies justement car elles étaient sur critéres raciaux (exciter les citoyens par le nationalisme finit toujours en guerre civile ou en conquête).

Mais non, dans une société homogène la notion de "race" n'est pas mise en avant puisqu'elle n'est pas nécessaire. On n'a pas besoin de critères raciaux si tous les citoyens sont de la même race de fait, ce qui me paraît logique. L'Europe a été homogène depuis 40.000 ans au moins et n'a pas vécu en constante tyrannie que je sache.

Citation :
Par contre, l'abscence de culture nationale et républicaine (situation actuelle en France) n'est pas du tout le fait des immigrés, mais plutôt d'une certaine partie de l'élite (bien blanche) qui entend faire du profit en remplaçant le sentiment d'appartenance républicaine par la société de consommation.

Non, les immigrés non-européens ont simplement une autre culture de référence, néanmoins affaiblie aussi. Ce que tu dis prouve simplement que l'inversion des flux est nécessaire mais pas suffisante. Le poisson pourrit toujours par la tête. Et cela, cela se combat par un mot simple - le socialisme. :)

Citation :
Ce n'est en aucun cas les immigrés qui sont responsables de çà. au contraire, c'est la disparition voulu du sentiment d'appartenance national par les élites politiques et économiques française qui entraine la perte de repéres dont nous souffrons tous.

Je ne confonds pas causes et conséquences, leur présence est en effet une conséquence de cette disparition, l'aggrave néanmoins, mais pas la cause. La cause est bien celle que tu dis. Mais on ne pourra jamais soigner la cause, si on ne combat pas les conséquences.

Citation :
L'économie est le meilleur prisme car il permet d'envisager tous les éléments et ne pas rester dans l'affectif (c'est ce que disais un certain Karl non..?)

Justement, on a vu concrètement les conséquences de ceux qui ont voulu s'inspirer de lui. L'économie est un élément qu'il ne faut négliger, c'est vrai, mais un parmi d'autres et il faut avoir une vision globale. Par ailleurs, ce sont nos supposés ennemis communs qui justement font de l'économie le moteur de tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thundaar
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 640
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: Merci à Alain Soral...   Dim 19 Aoû 2007 - 17:47

Citation :
N'empêche que vous préconisez de soigner le mal par le mal (...) cette politique là vous voulez la remplacer par une de gauche qui n'a eu de cesse de ne pas se comporter comme étant de gauche (notamment sous Mitterrand).

Ce serait vrai si cette "gauche" l'avait été, mais ce n'est pas de cette pseudo-gauche que je parle, mais de la gauche historique lorsqu'elle n'avait pas été corrompue.
Je préconise de soigner le mal avec une certaine dureté pour éviter que d'autres viennent après dans un contexte bien pire et veuillent soigner le mal avec des moyens beaucoup plus durs. C'est le principe du moindre mal. Plutôt que de souhaiter la convergence des catastrophes, je préfère imaginer une politique rigoureuse et préventive pour l'empêcher.

Citation :
Vous avez un esprit trop logique pour les créateurs de Chaos


Du chaos naît toujours l'ordre nouveau, c'est certain. Mais s'il n'y a que des ruines derrière, c'est pas génial. Etre César cela fait rêver, mais pour le salut de tous, mieux vaut vraiment être Auguste. Wink

Cordialement :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supporter
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Merci à Alain Soral...   Dim 19 Aoû 2007 - 18:00

Ah bon, j'ai pourtant l'impression que la culture imbécile mondialiste touche tous les citoyens sans distinction de race (StarAC et autres ipod)

Donc penser que l'homogénéité est la panacée n'a pas de sens. D'ailleurs les pays que tu cites (Le Japon est un trés bon exemple) sont à l'avant-garde de l'imbécilité ultra-libérale (Mode, Multimédias virtuels jusqu'à la folie..etc). Donc je crois que ce dont tu parles est une sorte de délire qui concrétement ne résoudrait rien...

On renvoie les immigrés chez eux.? Et qu'est-ce que çà change? Les salaires n'augmenteront pas et la culture sera toujours décadente...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christie
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital


Féminin
Nombre de messages : 135
Age : 30
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: Merci à Alain Soral...   Dim 19 Aoû 2007 - 18:05

[quote="Thundaar"]
Christie a écrit:
Thundaar a écrit:
Citation :
Etre César cela fait rêver Wink
Hélas, ça fait rêver les personnes qui se trouvent dans les bonnes places pour la rêverie de ce style.

C'est une métaphore.


Bien entendu. Mon commentaire sur César n'était pas une métaphore, lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Snake Plissken
Grande gueule qui pisse pas loin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 682
Age : 45
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: Merci à Alain Soral...   Dim 19 Aoû 2007 - 18:09

encore un débat qui part dans l'absurde-extreme, entre les tenants du 100% pur beurre et ceux qui voient pas de problème...


une société ou le pourcentage d'immigrés augmente rapidement conduit à une société multiculturelle et donc une hausse du racisme. Le racisme ne vient pas de "la haine" (argument très léger digne du scalp).

l'affirmation ci-dessus ne revient pas à demander une société 100% homogene.


Petit exemple, j'ai une amie, née dans le sud de l'inde, adoptée par un coupe breton. Elle a vécu dans un village du finistère.
Elle a aujourd'hui un accent breton


maintenant, imaginez que cette fille arrive dans un village breton ou 30% de la population serait dravidienne.
Je vous laisse imaginer la différence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thundaar
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 640
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: Merci à Alain Soral...   Dim 19 Aoû 2007 - 18:12

Oui.

Je vais donc expliciter. Quand on est un jeune européen qui a un minimum de culture, on est bien souvent fasciné par les grands conquérants, sans évidemment se prendre pour eux, et l'Europe a connu quatre conquérants majeurs - Alexandre, César, Napoléon, Hitler. On croit en somme au héros politique qui sera le sauveur.

Et ensuite on comprend que les conquérants étaient des individualistes forcenés, au moi surdéveloppé, éminemment séducteurs pour leur peuple, trompeurs dirons-nous, et qui en définitive ne laissent derrière eux que des ruines.
L'aventurier César était de ceux-là, Octavien en revanche fut un (re)bâtisseur, un faiseur de paix, un défenseur de la morale et un patriote. A la fin de sa vie, ne dit-il pas "Ai-je bien joué la comédie ? Si le spectacle que je vous ai offert vous a plu, alors applaudissez-moi".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supporter
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Merci à Alain Soral...   Dim 19 Aoû 2007 - 18:13

Si vous voulez parler de diminution de l'immigration, c'est vrai que c'est important.

Par contre, le processus actuel vient aussi du fait qu'on a aucune culture assimilatrice républicaine à proposer à ceux qui sont d'origine ethnique française et/ou immigrés. D'ailleurs les racailles de banlieues sont aussi des blancs qui ont adoptés les tics de langages des populations de ces zones non?

Hors qu'a à proposer l'Etat:, la France un Président qui pars en vacances en yacht avec un milliardaire?

Non, ce que je veux dire c'est que tout est vicié et que l'immigration est un élément parmi d'autres. Ceux qui veulent en faire le pivot des problêmes se cachent la vérité sur leurs propres convictions...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thundaar
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 640
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: Merci à Alain Soral...   Dim 19 Aoû 2007 - 18:15

Pour répondre à Snake, oui mais... ceci explique cela. Les conditions qui font que l'adoption d'une petite dravidienne est possible, voire même encouragée par la loi, sont aussi celles qui permettent la submersion démographique, c'est pourquoi les cas particuliers n'ont jamais qu'un intérêt extrêmement limité.

Le problème est ainsi fait qu'une société qui ne subirait pas ces flux migratoires serait aussi une société qui de toutes façons ne permettrait pas non plus les exemples que tu cites. L'idée même qu'on puisse vouloir adopter un enfant étranger est déjà le reflet d'une certaine mentalité propre à l'Europe actuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thundaar
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 640
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: Merci à Alain Soral...   Dim 19 Aoû 2007 - 18:20

Citation :
Si vous voulez parler de diminution de l'immigration, c'est vrai que c'est important.

Je ne parle pas de la diminuer, c'est un voeu pieux, mais de l'inverser, ce qui est bien différent. C'est en effet un système de flux, donc qui n'a que deux modes possibles, deux sens, et qui n'est donc pas modulable. Soit on met en place les conditions d'un reflux, soit on subit le flux, mais c'est illusoire de s'imaginer en revanche le ralentir.

Citation :
Par contre, le processus actuel vient aussi du fait qu'on a aucune culture assimilatrice républicaine à proposer à ceux qui sont d'origine ethnique française et/ou immigrés. D'ailleurs les racailles de banlieues sont aussi des blancs qui ont adoptés les tics de langages des populations de ces zones non?

La déculturation est une chose avérée, oui, mais la culture qu'on devrait mettre en avant serait forcément férocement européenne. C'est totalement idiot d'enseigner à des africains du 9-3 nos ancêtres les Gaulois ou notre mère la Grèce. La seule culture qu'on pourrait leur proposer serait la culture européenne, et ils n'en voudront pas, et je leur donne raison puisqu'ils n'ont aucune raison de se séparer de leur vraie culture. La déculturation, il est logique de s'y opposer, mais l'impérialisme culturel, ça ne tient pas, et il faudrait adapter notre culture à eux... nous accepterions donc de nous déculturer d'une autre manière.

Citation :
Non, ce que je veux dire c'est que tout est vicié et que l'immigration est un élément parmi d'autres. Ceux qui veulent en faire le pivot des problêmes se cachent la vérité sur leurs propres convictions...

Vous avez raison, c'est un élément parmi d'autres, mais c'est un élément dont on peut ne pas se relever. Concrètement, on pourra toujours imaginer vaincre le capitalisme et ses tares, vaincre le Système actuelle, même si dans cent ans, si nous conservions l'Europe de nos pères sur un plan au moins démographique. Ce serait loin d'être génial mais ce serait possible.
Si en revanche la submersion est accomplie, ce sera définitivement terminé. Après, qu'on soit socialiste pour préserver son européanité, ou qu'on veuille préserver l'européanité par socialisme, ce n'est pas important. Le tout c'est de savoir qu'il faut être socialiste, or l'ultra-droite prétendûment anti-immigration est bêtement anti-socialiste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christie
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital


Féminin
Nombre de messages : 135
Age : 30
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: Merci à Alain Soral...   Dim 19 Aoû 2007 - 18:26

Snake Plissken a écrit:
encore un débat qui part dans l'absurde-extreme, entre les tenants du 100% pur beurre et ceux qui voient pas de problème...


une société ou le pourcentage d'immigrés augmente rapidement conduit à une société multiculturelle et donc une hausse du racisme. Le racisme ne vient pas de "la haine" (argument très léger digne du scalp).

l'affirmation ci-dessus ne revient pas à demander une société 100% homogene.


Petit exemple, j'ai une amie, née dans le sud de l'inde, adoptée par un coupe breton. Elle a vécu dans un village du finistère.
Elle a aujourd'hui un accent breton


maintenant, imaginez que cette fille arrive dans un village breton ou 30% de la population serait dravidienne.
Je vous laisse imaginer la différence.

Snake Plissken, il faut toujours que tu te prennes pour John Carpenter.

Comprenez-vous que pour le chaland comme moi, toute petite chose, c'est difficile de croire que les immigrés empêchent la hausse des salaires. Je veux dire les politiques demandent une immigration justement pour justifier que les salaires restent au même niveau. Les racistes devraient donc attraper des puces face à leurs dirigeants et arrêter de porter la faute sur les immigrés.

De plus, de la fascination à l'assimilation, il n'y a qu'un pas. Je veux dire, Hitler, avant de devenir l'homme que l'on connaît, était ouvertement un admirateur de Napoléon.


Dernière édition par le Dim 19 Aoû 2007 - 18:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christie
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital


Féminin
Nombre de messages : 135
Age : 30
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: Merci à Alain Soral...   Dim 19 Aoû 2007 - 18:30

[quote="Thundaar"]
Citation :

La déculturation est une chose avérée, oui, mais la culture qu'on devrait mettre en avant serait forcément férocement européenne. C'est totalement idiot d'enseigner à des africains du 9-3 nos ancêtres les Gaulois ou notre mère la Grèce. La seule culture qu'on pourrait leur proposer serait la culture européenne, et ils n'en voudront pas, et je leur donne raison puisqu'ils n'ont aucune raison de se séparer de leur vraie culture.

Vous présumez bien vite.

Notez que tout ce que vous proposez serait quand même bien jeté aux orties par le gouvernement actuel et tous les précédents (ce qui ne veut pas dire que c'est...vous m'avez compris).

Tellement vous ne servez pas les mêmes intérêts qu'eux. Au final, dans ce que vous dessinez profondément.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supporter
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Merci à Alain Soral...   Dim 19 Aoû 2007 - 18:32

Oui, il est vrai que les immigrés viennent en france pour occuper des postes que les français ne veulent pas occuper (trop mauvaises conditions de travail, trop mauvaises paies) donc l'immigration fait le jeu du patronat...

Aprés les histoires de culture, c'est peu important et tout çà participe d'une absence de préoccupations des capitalistes(tout cela sera remplacé par la culture du marché à terme...).

Fait retourner les africains chez eux, de toute façon, ce seront les bulgares qui viendront prendre leur place et accepteront des paies de merde et feront des trafics. Est-ce que le fait qu'ils appartiennent à la culture slave européenne millénaire changera quelque chose? Je ne le crois pas!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Snake Plissken
Grande gueule qui pisse pas loin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 682
Age : 45
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: Merci à Alain Soral...   Dim 19 Aoû 2007 - 18:33

Le problème de l"assimilation républicaine vient de la république


en france, elle a une connotation universelle qui a finit par affadir la france en elle, donc qui désire s'assimiler à une vague entité qui ne se définit plus que comme "patrie des droits de l'homme", comme concept sans terre, sans frontière, sans histoire?

c'est peut-être pour ça que, pendant que certains rèvent de l'UE ou de l'empire, pendant que d'autres pensent breiz ou euèskadi, les derniers arrivants se raccrochent à l'afrique ou à l'islam


il faudrait redonner le gout de la france, nottamment à travers l'histoire mais ça passe par l'abandon du refus de tout ce qui a précédé 1789. Même les manuels d'histoire de la IIIe, si regrettés aujourdh'ui, inventaient des conneries sur cette période et leur fruit est mûr aujourd'hui.


Regardez l'allemagne, l'autriche : deux républiques comme nous, mais qui n'ont pas gommé leurs racines comme cela est entrepris en france depuis longtemps.

Pas de preuves à fournir, mais trois éléments assez éloquents, je trouve :



région du burgenland


land de rhénanie (site off du land)




alsace (site off du conseil régional)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thundaar
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 640
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: Merci à Alain Soral...   Dim 19 Aoû 2007 - 18:48

Citation :
Notez que tout ce que vous proposez serait quand même bien jeté aux orties par le gouvernement actuel et tous les précédents (ce qui ne veut pas dire que c'est...vous m'avez compris).

Ce que je propose est évidemment à contre-courant de la politique mise en place par les gouvernements d'Europe occidentale depuis les années 70, qui sont les principaux responsables de la situation actuelle dans tous les domaines. Une telle politique ne naîtra donc que de l'écrasement des gouvernements actuels (ou de leur auto-destruction) mais c'est cela le combat politique, être à la place de ceux qui sont au pouvoir, mais le combat politique noble, c'est y être pour faire vraiment une autre politique.

Citation :
Tellement vous ne servez pas les mêmes intérêts qu'eux. Au final, dans ce que vous dessinez profondément.

Oui, je ne sers pas en effet les mêmes intérêts que les puissants puisque je place au service du peuple (non vu comme une plèbe cosmopolite mais comme un peuple-nation-ethnie).

Citation :
Oui, il est vrai que les immigrés viennent en france pour occuper des postes que les français ne veulent pas occuper (trop mauvaises conditions de travail, trop mauvaises paies) donc l'immigration fait le jeu du patronat...

Oui, et en fait, c'est plus on va dire que les Français voudraient bien occuper si salaire meilleur il y avait.

Citation :
Fait retourner les africains chez eux, de toute façon, ce seront les bulgares qui viendront prendre leur place et accepteront des paies de merde et feront des trafics.

Non, si bien sûr nous avons des politiciens comme il faut... à savoir une harmonisation sociale européenne mise en place qui fera que le bulgare sera payé en Bulgarie le même salaire que s'il travaille en France, et le même salaire qu'un français en France, je précise. C'est pourquoi j'ai bien dit qu'inverser les flux migratoires était nécessaire mais pas suffisant. Il faut clairement rompre avec la logique capitaliste dominante. Mais tu as eu raison de me faire préciser.

Citation :
Est-ce que le fait qu'ils appartiennent à la culture slave européenne millénaire changera quelque chose? Je ne le crois pas!

Si, ils seront solidaires assez vite des autres travailleurs européens, ce qui n'est pas exactement pareil, mais j'ai répondu sur le fait que le dumping social intra-européen devrait être combattu par l'harmonisation.

Citation :
Le problème de l"assimilation républicaine vient de la république

Vient d'une certaine lecture de la république, car la république avait aussi un volet exclusivite et anti-universaliste, qu'on oublie souvent. C'est la république qui a réinstitué le droit du sang.

Citation :
il faudrait redonner le gout de la france, nottamment à travers l'histoire mais ça passe par l'abandon du refus de tout ce qui a précédé 1789.

Il n'y a pas à donner le goût de la France aux populations allogènes mais plutôt le goût de leur pays d'origine, sinon on retomberait dans les mêmes conneries du temps de la colonisation. Ton système pourrait à la rigueur marcher pour les migrants d'Europe de l'Est, pour les turcs, les kabyles... mais pas pour les minorités visibles.

Citation :
Regardez l'allemagne, l'autriche : deux républiques comme nous, mais qui n'ont pas gommé leurs racines comme cela est entrepris en france depuis longtemps.


Oui en effet, même si l'Allemagne a fini par céder, par exemple en introduisant le funeste droit du sol depuis 2000. Il aurait fallu que la république français extirpe tout universalisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christie
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital


Féminin
Nombre de messages : 135
Age : 30
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: Merci à Alain Soral...   Dim 19 Aoû 2007 - 18:55

Effectivement, il serait intéressant de se demander pourquoi des personnes quittent leur pays d'origine.


Je craignais une certaine dérive de votre part mais finalement je vous trouve très sage sur la majorité des points.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Merci à Alain Soral...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Merci à Alain Soral...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Alain Soral . Les 7 thèmes d' une société
» Alain Soral est il Pro Musulman / Islam ? ( plus séries de vidéos du frère anti-malthus (hafidahuLah))
» Vidéo-Vérité : "Dieudonné et Alain Soral sont des agents de la Révolution iranienne et du Hezbollah"
» Vidéo-témoignage : "Alain Soral, un contre-témoignage ?"
» Alain Soral nous entretient sur Satan et sur le Nouvel Ordre Mondial.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES ÉGARÉS :: PLACE DE GRÈVE :: Soral sans rival-
Sauter vers: