LE FORUM DES ÉGARÉS




Post mortem nihil est
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dedicasse IEP : Que s'est il passé ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dedicasse IEP : Que s'est il passé ?   Mar 5 Déc 2006 - 3:22

Bonjour à tous,

Pour ceux qui souhaiteraient envoyer un message à Mr Descoings, sans animosité mais pour lui rappeler qui est Alain Soral et pourquoi il mérite d'être encore dans la communauté des intellectuels de notre société, c'est
On va éviter les e-mails pour éviter les saloperies de spammeurs ... A demander en MP ... merci

Moi ce que je voudrais tout simplement, c'est qu'on me laisse réfléchir et me faire une opinion par moi-même. Est-ce un crime? Dès lors qu'on demande pourquoi avec 20% d'élécteurs favorables le FN n'a pas de députés à l'assemblée, on est regardé de travers? Pourquoi parle-t-on toujours de gauche, de droite, de centre alors que par définition l'homme de bon sens a des idées de tous bords pour comprendre le monde (Il n'existent pas les extrême gauche totaux)? Pourquoi tout le monde crie au racisme lorsqu'on se demande pourquoi tant de joueurs noirs dans une équipe qui a valeur de symbole national? La plupart des gens en viennent à avoir un flic dans la tête, et beaucoup se surveillent régulièrement par peur d'être des racistes, des antisémites ou des révisionnistes, alors que ce ne sont que des gens qui regardent et ne demandent qu'à poser des questions.
Ces mêmes gens qu'on empêche de poser les bonnes questions se vengent dans les urnes. C'est dommage. Il faudrait que chacun apprenne à se forger une opinion en n'ayant pas peur de poser les questions qui fâchent.

Il me semble qu'Alain Soral a fait ce chemin, qui demande une grande force de caractère (Combien parmi nous auraient eu le courage de passer du marxisme au FN en essayant d'être lucide avec soi même).
Revenir en haut Aller en bas
juju333diablo
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 575
Age : 42
Localisation : 92
Date d'inscription : 10/10/2006

MessageSujet: Re: Dedicasse IEP : Que s'est il passé ?   Mar 5 Déc 2006 - 4:46

Sur le site http://www.labanlieuesexprime.org/sommaire.php3

Communiqué de presse Du cercle « Alain Soral »
Le 03 novembre 2006
L’écrivain Alain Soral expulsé des « Journées dédicaces de Science Po » où il avait été invité
Le « Bureau des Arts » de Science Po avait invité Alain Soral, ainsi qu’une centaine d’autres écrivains, à l’occasion des « Journées dédicaces de Science Po ».
Alors que que le célèbre polémiste auteur de nombreux best sellers, était sur place et s’apprêtait à dédicacer ses ouvrages, il a été pris à partie par René Descoings, Conseiller d’Etat et directeur de l’établissement, qui lui a demandé de quitter les lieux sous le prétexte fallacieux que des menaces pesaient sur sa sécurité.
Après le refus de l’auteur, soutenu par de nombreux supporters de s’éxécuter, monsieur Descoings a fait appel à la police française, qui est venue expulser l’écrivain en toute illégalité.
Le cercle « Alain Soral » dénonce vivement ces agissements fascisants, et demande à René Rémond, Président de l’institut, la démission immédiate de René Descoings de cette grande école nationale, qui devrait être le haut lieu du débat démocratique français.
Nul doute que le sieur Descoings saura trouver quelque autre officine sectaire où exprimer ses talents d’épurateur.
Le Cercle Alain Soral remercie vivement les nombreux étudiants qui lui ont exprimé leur soutien, sur place ou par email sur son site www.alainsoral.net, ainsi que Marie France Garaud, seule personnalité à avoir manifesté sa désapprobation.
A l’heure où l’on fait grand cas de « l’affaire Redecker », pour trois mails de menaces d’origine inconnue, le Cercle Alain Soral appelle tous les médias, auteurs et intellectuels à se mobiliser face à cette atteinte insupportable à la liberté d’expression.
Les images de l’expulsion : www.alainsoral.com
VIDÉO - http://www.dailymotion.com/neversee...
Contact :
Cercle Alain Soral
Tel : 06.72.65.90.57

C'est quoi le "Cercle Alain Soral" ?
Vu l'heure tardive, il est certainement préfèrable d'appeler demain.
Je m'y colle.


"Après le refus de l’auteur, soutenu par de nombreux supporters de s’éxécuter, monsieur Descoings a fait appel à la police française, qui est venue expulser l’écrivain en toute illégalité."

Vraiment ?
La aussi je m'y colle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.egaliteetreconciliation.fr/
ajax
Résistant anti-système
Résistant anti-système
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1521
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Dedicasse IEP : Que s'est il passé ?   Mar 5 Déc 2006 - 19:32

Gérard Miller a écrit:
Subversivio a écrit:
el spirito a écrit:
....Et si vous trouvez qui est l'assassin de JFK,n'hésitez pas à en faire part!!!

pareil ... ça doit etre un complot ... si ça se trouve, JFK n'est même pas mort ... :wé:



Bah pour le coup, l'assassinat de JFK si c'est pas un complot.

Sinon, oui, JFK est toujours vivant. Il est même directeur de Marianne.

Enfin, marrant que vous soyez prêt à croire au complot inuito-maçonnique mais pas au complot soralo-lepeniste ...

j'en tiens un beau ==> http://www.jfkmontreal.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dedicasse IEP : Que s'est il passé ?   Mar 5 Déc 2006 - 20:54

Je ne me souviens plus qui disait:la France n'est plus une démocratie,mais une dictature molle.
On n'y tue pas les opposants,on les assassine médiatiquement ce qui,somme toute,suffit à les faire disparaitre.
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 234
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Dedicasse IEP : Que s'est il passé ?   Mar 5 Déc 2006 - 21:57

diki a écrit:
Dès lors qu'on demande pourquoi avec 20% d'élécteurs favorables le FN n'a pas de députés à l'assemblée, on est regardé de travers?

On ne te regarde pas de travers, on essaie juste de te faire comprendre que tu te trompes. La vérité est celle-ci :


Il y a deux prémisses :

- Le Pen représente 20% des voix à l'élection présidentielle.

- Le Front National est systématiquement rejeté par les Français lors des élections législatives et ne remporte jamais la moindre circonscription. Je rappelle que les élections législatives, en France, ne sont pas truquées.

Conclusion 1 : le Front National est un parti qui n'existe que grâce au charisme de son chef qui lui permet de fédérer une bonne partie des mécontents de ce pays.

Conclusion 2 : si les Français croyaient dans les idées du Front National, le Front National aurait des députés à l'Assemblée Nationale.

Conclusion 3 : le Front National est un parti dont les idées et les valeurs sont massivement rejetées par le peuple lors des élections législatives. En conséquence, ce parti ne peut donc raisonnablement pas prétendre jouer un quelconque rôle au sein de la République Française autre que celui d'exutoire, par l'intermédiaire de son Président, une fois tous les cinq ans.



Le Front National n’a aucun député à l’Assemblée Nationale parce que le peuple souverain de France ne le souhaite pas : cela fait peut-être mal à certains mais c'est comme ça.

Si le prétendu « Système » et les « medias aux ordres » décidaient de tout au plan politique, la Constitution Européenne aurait été adoptée. Mais, n’en déplaise à certains, la France est une démocratie au sein de laquelle le Peuple gouverne. Et il en va de Le Pen et du Front National comme de la Constitution : si le peuple de France avait voulu voir Le Pen à l’Elysée et des députés frontistes à l’Assemblée Nationale, Le Pen se serait retrouvé à l’Elysée et des députés frontistes auraient siégé à l’Assemblée Nationale.

Or, le peuple n’en a jamais décidé ainsi. Dès lors, il va de soi que chacun est libre de militer au Front National mais il est nécessaire que chacun convienne que ce parti politique est, en France, ultra minoritaire voire inexistant (son électorat ne lui permet pas d'avoir un seul député ou sénateur au Parlement). De mon côté, en tant qu'opposant à tout ce que ce parti et son chef représentent, je suis prêt à reconnaître que ce dernier est un tribun de génie dont les qualités d'éloquence et le charisme sont absolument indéniables. Cela dit, et c'est sans doute le drame de sa vie, le parti politique qu'il a créé ne pèse toujours rien, plus de trente ans après.

Voilà pourquoi, "dès lors qu'on demande pourquoi avec 20% d'électeurs favorables le FN n'a pas de députés à l'assemblée, on est regardé de travers".

C'est tout bête, en fait !

La France ne veut pas de vous.


Dernière édition par le Mar 5 Déc 2006 - 22:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 234
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Dedicasse IEP : Que s'est il passé ?   Mer 6 Déc 2006 - 1:32

Prince d'Euphor a écrit:
Non, la vérité, c'est qu'il y a eu des députés à l'Assemblée, mais que le mode de scrutin a été changé pour justement changer cet état de fait.
C'est faux. Le mode de scrutin majoritaire lors des élections législatives est la règle dans la Vème République. La dose de proportionnelle introduite lors de la huitième législature (1986-1988) releva de l'exception.

Pour devenir député sous la Vème République, il faut donc remporter une circonscription. Et le FN en est absolument incapable pour la simple et bonne raison que le Peuple Français ne le souhaite pas.

Il n'y a ni tricherie, ni manoeuvre. Après, tu peux m'expliquer ce que tu veux, la loi et les faits sont là.

Prince d'Euphor a écrit:
Ta vérité reste donc assez "articificielle".
Je crains que non, Goldorak... Je crains que non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dedicasse IEP : Que s'est il passé ?   Mer 6 Déc 2006 - 1:56

Jean a écrit:

C'est faux. Le mode de scrutin majoritaire lors des élections législatives est la règle dans la Vème République. La dose de proportionnelle introduite lors de la huitième législature (1986-1988) releva de l'exception.

Salut,

Mon cher Jean, relisez attentivement ce que j'ai écris et qui n'est d'ailleurs pas en contradiction avec votre dernier post.

Il y a bien eu des députés FN à l'assemblée (à partir de 86). Et ils ont disparu avec un retour à l'ancien mode de scrutin, ce qui représente bien un changement. Non ?

Amitiés.

Actarus :joker:
Revenir en haut Aller en bas
juju333diablo
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 575
Age : 42
Localisation : 92
Date d'inscription : 10/10/2006

MessageSujet: Re: Dedicasse IEP : Que s'est il passé ?   Mer 6 Déc 2006 - 2:09

Prince d'Euphor a écrit:

Non, la vérité, c'est qu'il y a eu des députés à l'Assemblée, mais que le mode de scrutin a été changé pour justement changer cet état de fait.[

Vrai.

Il est à noter que l'ancien présidentsocialisteFrançois Mitterrand, en faisant changer la loi électorale pour les législatives (en passant à la proportionnelle par listes départementales), avait permis, en son temps, l'entrée au Parlement de députés frontistes, dont, il faut le souligner, la majorité venaient de la droite (comme Bruno Chauvierre, François Bachelot, Bruno Mégret, Charles de Chambrun, Pierre Descaves, Gabriel Domenech, Jean Roussel, Olivier d'Ormesson, Michel de Rostolan, Yvon Briant, Édouard Frédéric-Dupont), ce qui permit à Pierre Joxe d'ironiser en 1985 : « Mais l'extrême droite est déjà à l'Assemblée ! ». Les analystes politiques ont souvent vu dans cette modification un moyen de limiter l'ampleur de la « victoire annoncée » de la droite emmenée par Jacques Chirac. Ce dernier changea d'ailleurs le mode de scrutin dès son accès au pouvoir en 1986. WIKIPEDIA

Jean a écrit:

C'est faux. Le mode de scrutin majoritaire lors des élections législatives est la règle dans la Vème République. La dose de proportionnelle introduite lors de la huitième législature (1986-1988) releva de l'exception.

Vrai

1 partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.egaliteetreconciliation.fr/
ajax
Résistant anti-système
Résistant anti-système
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1521
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Dedicasse IEP : Que s'est il passé ?   Mer 6 Déc 2006 - 2:15

je me rappelle bien de 86, Mitterrand avait inscrit la proportionnelle pour prendre le risque de ne pas donner la majorité absolue à l'UDF et au RPR. En effet, en 86, la coalition de droite n'a eu une majorité que de quelques sièges (4 ou 5 je crois), ce qui avait été très sévèrement critiqué par M. Rocard à l'époque, lui qui avait soutenu la proportionnelle officiellement tout en y étant fondamentalement hostile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
juju333diablo
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 575
Age : 42
Localisation : 92
Date d'inscription : 10/10/2006

MessageSujet: Re: Dedicasse IEP : Que s'est il passé ?   Mer 6 Déc 2006 - 2:16

Prince d'Euphor a écrit:

Et puis comme ça, il pourra aller se faire élargir le cercle ailleurs... afro

Actarus :joker:

Ca devient viril ; il était temps de changer d'avatar !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.egaliteetreconciliation.fr/
Jean
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 234
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Dedicasse IEP : Que s'est il passé ?   Mer 6 Déc 2006 - 2:23

Prince d'Euphor a écrit:
Il y a bien eu des députés FN à l'assemblée (à partir de 86). Et ils ont disparu avec un retour à l'ancien mode de scrutin, ce qui représente bien un changement. Non ?
Non. Le changement n'était pas la disparition des députés du Front National, mais leur apparition. Il faut voir les choses comme cela et ne pas tenter de faire passer l'exception pour la règle.

La règle étant ce qu'elle est (une circonscription = un député élu au scrutin majoritaire), le Front National ne parvient pas à obtenir le moindre siège à l'Assemblée Nationale. Après, on peut contester la règle mais on ne peut dire à la fois que le FN représente 1/5 de l'électorat français et reconnaître qu'ils n'ont aucun député : cela n'a pas de sens. Au niveau législatif, le Front National représente 0% de l'électorat Français.

Si le Front National représentait autant dans l'électorat que ce que certains disent, ils auraient quelques députés, tu ne crois pas ? Ils arriveraient bien à choper une circonscription ou deux, non ?

juju333diablo a écrit:
Prince d'Euphor a écrit:

Non, la vérité, c'est qu'il y a eu des députés à l'Assemblée, mais que le mode de scrutin a été changé pour justement changer cet état de fait.[

Vrai.
Ben non, juju, c'est faux. Le mode de scrutin n'a pas été changé pour empêcher qu'il y ait des députés frontistes à l'Assemblée Nationale, mais pour continuer d'avantager les deux partis solidement ancrés dans l'électorat français : le RPR (ou l'UMP) et le PS. Et l'argument est très différent.

Aujourd'hui, vingt ans plus tard, certains essaient de nous expliquer que le FN représente 1/5 de l'électorat français, qu'il est donc un grand parti ancré dans l'électorat, tout comme l'UMP ou le PS et qu'il devrait donc avoir des députés : c'est absurde. Ils prennent le problème à l'envers.

La vérité est que le FN n'a pas de député, donc que c'est un petit parti. A l'inverse, eux adoptent une démarche surprenante qui consiste à dire "le FN est un grand parti (ah bon ? Depuis quand ?) et donc il doit avoir des députés" : c'est n'importe quoi. D'où sortent-ils que le FN est un grand parti ou bien qu'il représente 20% de l'électorat ?

Si le Front National représentait 1/5 de l'électorat, il aurait des députés, point final. Mais le FN ne représente rien du tout et c'est la raison pour laquelle il n'a pas de député. Il n'y a aucune injustice.

Après, on peut être favorable au retour d'une dose de proportionnelle aux élections législatives, mais c'est un autre débat. On remarque d'ailleurs que le FN y est évidemment favorable, tout comme les autres petits partis : tiens donc !

Au fait, en 1986, le FN avait 35 sièges sur 577 alors que Le Pen récoltait à peine moins de voix qu'aujourd'hui lors de l'élection présidentielle de 1988. 35 sur 577 : on est loin des 20%, non ?

On en revient à ce que je disais au départ : Le FN a atteint les 16,86% au premier tour en 2002 uniquement grâce au charisme de son chef, et ce score lui a permis d'être présent au second tour uniquement en raison de la multiplication des candidatures à gauche.

Le Front National, en dehors de Le Pen et de l'élection présidentielle, en tant que parti et lors des élections législatives, ne représente rien : il ne peut donc prétendre à rien.


juju333diablo a écrit:
Jean a écrit:

C'est faux. Le mode de scrutin majoritaire lors des élections législatives est la règle dans la Vème République. La dose de proportionnelle introduite lors de la huitième législature (1986-1988) releva de l'exception.

Vrai

1 partout.
Euh... Non. Toujours, 1-O pour moi.


Dernière édition par le Mer 6 Déc 2006 - 2:59, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
juju333diablo
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 575
Age : 42
Localisation : 92
Date d'inscription : 10/10/2006

MessageSujet: Re: Dedicasse IEP : Que s'est il passé ?   Mer 6 Déc 2006 - 2:27

Jean a écrit:
Ben non, juju, c'est faux. Le mode de scrutin n'a pas été changé pour empêcher qu'il y ait des députés frontistes à l'Assemblée Nationale, mais pour continuer d'avantager les deux partis solidement ancrés dans l'électorat français : le RPR (ou l'UMP) et le PS. Et l'argument est très différent.

C'est pas la même chose ?
Causalité et finalité se recoupent.

Ou alors faut que tu m'expliques ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.egaliteetreconciliation.fr/
ajax
Résistant anti-système
Résistant anti-système
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1521
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Dedicasse IEP : Que s'est il passé ?   Mer 6 Déc 2006 - 2:45

Jean a écrit:

La règle étant ce qu'elle est (une circonscription = un député élu au scrutin majoritaire), le Front National ne parvient pas à obtenir le moindre siège à l'Assemblée Nationale. Après, on peut contester la règle mais on ne peut dire à la fois que le FN représente 1/5 de l'électorat français et reconnaitre qu'ils n'ont aucun député : cela n'a pas de sens. Au niveau législatif, le Front National représente 0% de l'électorat Français.

A t'écouter, les verts un électorat non nul donc supérieur au FN puisqu'ils ont et ont eu des députés grâce au truchement d'alliances mesquines et repoussantes.

En d'autres termes, si tu veux exister, magouille !!!

C'est là le côté salement inique du scrutin majoritaire à deux tours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el spirito
Sophiste d'estaminet
Sophiste d'estaminet
avatar

Masculin
Nombre de messages : 710
Age : 52
Localisation : république bananière!
Date d'inscription : 10/10/2006

MessageSujet: Re: Dedicasse IEP : Que s'est il passé ?   Mer 6 Déc 2006 - 3:12

Le FN ne passe pas d'alliances avec le RPR-UDF-UMP
Le PCF,les Verts en passent avec le PS

Il fût un temps où ils eurent un ou deux députés dans un scrutin majoritaire (Dreux et Toulon)!

Pourquoi faire d'ailleurs?...La chambre ne discutant que 5% du budjet...le reste etant automatique!

Il reste les municipales,cantonales,régionales (ils faillirent remporter la présidence PACA en 98)...là ça bouge un peu!

En fait, l'electorat du FN est trop émieté pour elire des députés!

Ce qui change...c'est que les français sont désormais face à l'Europe de Bruxelles et plus à Paris-capitale...la conscience évolut,le débat franco-français perd de son importance!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 234
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Dedicasse IEP : Que s'est il passé ?   Mer 6 Déc 2006 - 3:19

juju333diablo a écrit:
En attendant que tu m'expliques, le fait que les francais aient accepté d'élire des membres du FN même en proportionnelle "opportune pour le PS" et "exceptionnelle" vient mettre à terre ta certitude que les francais ne veulent jamais élire le front national.

Ils l'ont fait une fois.
Non. Ils ne l'ont jamais fait : la dose de proportionnelle l'a fait pour eux. Ils en ont élu un ou deux ensuite, mais le Front National n'a jamais pesé à l'Assemblée Nationale. Ce n’est pas la même chose. Si les Français voulaient des députés frontistes en nombre (c'est à dire suffisamment pour constituer un groupe parlementaire et peser sur les débats) à l'Assemblée Nationale, ils en auraient remis depuis, même au moyen du scrutin majoritaire à deux tours. La vérité est qu'ils n'en veulent pas.

ajax a écrit:
A t'écouter, les verts un électorat non nul donc supérieur au FN puisqu'ils ont et ont eu des députés grâce au truchement d'alliances mesquines et repoussantes.

En d'autres termes, si tu veux exister, magouille !!!

C'est là le côté salement inique du scrutin majoritaire à deux tours.
Les Verts ont trois députés à l'Assemblée Nationale. Ils représentent donc à peine plus que le Front National (zéro député) ou que le Parti des Oiseaux (zéro député également).

Arrêtez de voir des magouilles partout... Ce n'est pas "inique", c'est majoritaire, donc démocratique (celui qui a la majorité l'emporte).

Les Français ne veulent pas de députés frontistes. Ou alors, expliquez-moi pourquoi ils n'en ont pas : une petite circonscription, du côté d'Orange ou de Toulon, ce serait dans leurs cordes pourtant, non ?

Comment se fait-il que les autres arrivent à gagner des circonscriptions et pas eux à partir du moment où les élections ne sont pas truquées ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 234
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Dedicasse IEP : Que s'est il passé ?   Mer 6 Déc 2006 - 3:28

ajax a écrit:
je crois surtout que compte tenu de son discours non ciblé, le FN ne trouve pas un électorat hyper localisé. Les communistes avaient leurs poches électorales, essentiellement dans les banlieues ouvrières, les verts ont des poches d'électorat dans les quartiers bobos des grandes villes. Le FN fait globalement 15 % partout avec des variations souvent dues aux mobilisations locales.
Et oui... Et 15% partout, c'est des députés nulle part.

Personnellement, je ne m'en plains pas.


Dernière édition par le Mer 6 Déc 2006 - 3:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 234
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Dedicasse IEP : Que s'est il passé ?   Mer 6 Déc 2006 - 3:34

juju333diablo a écrit:
Jean a écrit:
juju333diablo a écrit:
En attendant que tu m'expliques, le fait que les francais aient accepté d'élire des membres du FN même en proportionnelle "opportune pour le PS" et "exceptionnelle" vient mettre à terre ta certitude que les francais ne veulent jamais élire le front national.

Ils l'ont fait une fois.
Non. Ils ne l'ont jamais fait : la dose de proportionnelle l'a fait pour eux.

Quand ils sont rentré dans le secret de l'isoloir, ils savaient qu'ils votaient à la proportionnelle ce coup-ci ?

Jean, sois pas de mauvaise foi !
Ce n'est pas de la mauvaise foi : les Français n'ont jamais élu massivement (et même jamais plus d'un ou deux) des députés frontistes, localement et au scrutin majoritaire. Voilà. Point final. Ce parti n'existe pas, c'est tout. C'est pourtant simple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
juju333diablo
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 575
Age : 42
Localisation : 92
Date d'inscription : 10/10/2006

MessageSujet: Re: Dedicasse IEP : Que s'est il passé ?   Mer 6 Déc 2006 - 3:34

Jean a écrit:
La vérité est qu'ils n'en veulent pas.

Même si c'était vrai, c'est quoi cet absolu idéologique "les francais ne veulent pas du front national" ?
C'est du même niveau que "les francais congénitalement fascistes" de BHL.

En MP si t'es OK ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.egaliteetreconciliation.fr/
Jean
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 234
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Dedicasse IEP : Que s'est il passé ?   Mer 6 Déc 2006 - 3:48

juju333diablo a écrit:
Même si c'était vrai, c'est quoi cet absolu idéologique "les francais ne veulent pas du front national" ?
C'est du même niveau que "les francais congénitalement fascistes" de BHL.
BHL a produit une thèse dont on peut penser qu'elle est marquée par un "absolu idéologique" : "le peuple français est congénitalement fasciste".

Pour ma part, j'affirme seulement que le peuple français ne veut pas du Front National, sans avoir recours à un quelconque "absolu idéologique". Je m'appuie simplement sur un fait indéniable : les Français ont élu zéro député du Front National à l'Assemblée Nationale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
filantropic
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 431
Age : 42
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: Dedicasse IEP : Que s'est il passé ?   Mer 6 Déc 2006 - 3:56

Jean a écrit:


Pour ma part, j'affirme seulement que le peuple français ne veut pas du Front National, sans avoir recours à un quelconque "absolu idéologique". Je m'appuie simplement sur un fait indéniable : les Français ont élu zéro député du Front National à l'Assemblée Nationale.

je mets mon grain de sel et puis je vous laisse.
Peut etre aussi parce que l'image du front a cette epoque et la premiere vague de cadres du parti , de candidats n'etaient pas convainquant localement et ne jouissaient pas cette image xénophobe et antisémite.
Là aussi les choses peuvent changer,le FN avoir une image plus acceptable et une nouvelle garde de jeunes candidats crédibles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
juju333diablo
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 575
Age : 42
Localisation : 92
Date d'inscription : 10/10/2006

MessageSujet: Re: Dedicasse IEP : Que s'est il passé ?   Mer 6 Déc 2006 - 4:01

Et pourtant ils l'ont fait.
En fait tu veux dire que c'est un accident de l'histoire ?
Ou alors la réforme signée Mitterand amenant à la proportionnelle était anticonstitutionnelle : sur ce terrain là, on pourrait peut-être s'entendre.

Qu'est ce qu'il est consensuel ce juju ?
Ca ricanne, ca ricanne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.egaliteetreconciliation.fr/
Jean
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 234
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Dedicasse IEP : Que s'est il passé ?   Mer 6 Déc 2006 - 4:09

juju333diablo a écrit:
filantropic a écrit:

Peut etre aussi parce que l'image du front a cette epoque et la premiere vague de cadres du parti , de candidats n'etaient pas convainquant localement et ne jouissaient pas cette image xénophobe et antisémite.

Jean ?
Euh... Possible. Mais tout cela, c'est de la spéculation. J'essaie de me cantonner aux faits.

Bon, juju ! A part l'objection de principe, l'accusation de mauvaise foi et celle concernant l'absolu idéologique, t'as autre chose ou c'est bon ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
juju333diablo
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 575
Age : 42
Localisation : 92
Date d'inscription : 10/10/2006

MessageSujet: Re: Dedicasse IEP : Que s'est il passé ?   Mer 6 Déc 2006 - 4:20

Jean a écrit:

Bon, juju ! A part l'objection de principe, l'accusation de mauvaise foi et celle concernant l'absolu idéologique, t'as autre chose ou c'est bon ?

Et la réalité : c'est arrivé.
Est-ce à ce point si dur de reconnaître que l'on ait pu se tromper?

Mais bon ok, j'ai ma dose pour ce soir. Sleep
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.egaliteetreconciliation.fr/
filantropic
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 431
Age : 42
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: Dedicasse IEP : Que s'est il passé ?   Mer 6 Déc 2006 - 4:28

Jean a écrit:

Euh... Possible. Mais tout cela, c'est de la spéculation. J'essaie de me cantonner aux faits.

Spéculation peut etre. Mais la réalité sociale de la france des années 80 avec le dogme sos racisme et un FN à l'image calamiteuse, des candidats pitoyables n'ont rien fait pr arranger les choses et n'a plus rien a voir avec la réalité sociale et politique de la france de 2006.
refuser en bloc l'hypothese de deputés FN est une position un peu... rigide.
L'autriche y est parvenu...
avec un FN à l'image "respectable" et capable d'assumer les responsabilités, je ne vois pas en quoi les français refuseraient en bloc.
Ca frise la phobie, je peux le comprendre....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 234
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Dedicasse IEP : Que s'est il passé ?   Mer 6 Déc 2006 - 4:32

juju333diablo a écrit:
Et la réalité : c'est arrivé.
Est-ce à ce point si dur de reconnaître que l'on ait pu se tromper?
Quand est-ce que je me suis trompé ? Juste parce qu'un ou deux députés frontistes ont siégé à l'Assemblée Nationale en étant élu(s) lors d'un scrutin majoritaire, je me serais trompé quand j'ai avancé que le Front National était un parti qui ne représentait rien. Alors, d'accord, je me suis trompé.

Mea Culpa : le Front National a déjà représenté 1 ou 2/577èmes de l'électorat. C'est à dire entre 0,17 et 0,34 % du peuple français.

Et depuis, ils représentent un beau zéro pointé, n'est-ce pas ? Ca, ça bouge pas, hein ? J'ai toujours raison, là, non ?

T'as raison, juju. Je me suis trompé, en effet. Désolé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dedicasse IEP : Que s'est il passé ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dedicasse IEP : Que s'est il passé ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Accord participe passé
» Règles d'accord du participe passé avec être /avoir
» N'oublie pas les chevaux écumants du passé
» Les prépa : vous y êtes passés ?
» comment t'as passé ton conours a l'ena?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES ÉGARÉS :: PLACE DE GRÈVE :: Soral sans rival-
Sauter vers: