LE FORUM DES ÉGARÉS




Post mortem nihil est
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Finances du pays

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Finances du pays   Sam 30 Sep 2006 - 20:17

Référendum budgétaire annuel

Je suis à ma façon un extrémiste : je suis extrêmement démocrate. Etymologiquement : pour le pouvoir du peuple. Je suis donc hostile à notre monarchie élective où le citoyen n'a plus guère d'autre choix politique que le choix de la tête du type qui va le mieux plumer avec son chèque en blanc pour 4, 5 ou 6 ans ?
Comment s'étonner de la montée de l'abstention et "des extrêmismes" si l'électeur a trop souvent l'impression d'avoir le bulletin de vote dans la Raie Publique ?
Il y en a qui proposent une Sixième République. Alors pourquoi je ne proposerais pas la Première Démocratie ?

Je propose UN seul article de loi, pour transformer la France en démocratie. On n'a qu'à le mettre dans la constitution, et hop ! On sera en démocratie:

Idea "Les citoyens votent le budget par "référendum budgétaire annuel" sur propositions des partis représentés au parlement."

Vous voyez, c'est pas long. Mais ça change tout. Parce que pour tout le reste de ce qui ne va pas, ce sera bien plus facile à régler si ce qu'on dit compte pour de vrai. Comme en démocratie.

La philosophie de cet article de loi est très simple : elle remonte à Montesquieu, à Saint-Just, et Condorcet : ça consiste à faire de la France la Première Démocratie en donnant pour de vrai un début de pouvoir législatif au peuple pour la première fois dans l'histoire de l'humanité. Pour le reste, on garde le parlement comme exécutif, et on applique le principe de séparation des pouvoirs pour de vrai en ce qui concerne le Judiciaire.

Une révolution. En une petite phrase de projet de loi. Et sans faire peur à personne, si ce n'est aux corrompus. Manque seulement une force politique pour défendre ça ... Seulement ? Mais c'est le principal ! Il existe hélas un immense décalage entre l'exigence de la demande politique et l'affligeante pauvreté de l'offre. Même les partis "de gauche" les plus progressistes sont peu ou prou organisés selon des concepts de droite archaîques (tels que la pyramide hiérarchique).

Alors faut-il s'abstenir ? Se dire à quoi bon ? S'abaisser à voter pour l'un des partis qui avec Mitterand et avec Chirac jouent depuis plus de 20 ans avec le feu de l'extrême-droite "parce que ça rend l'autre camp inéligible" ? Mieux vaut encore voter blanc !
Ce ne sera pourtant pas mon choix. Car depuis vingt ans que l'extrême-droite fut déclarée respectable par Mitterand, les idées racistes et nauséabondes se répandent jusqu'à l'extrême-centre, en arrosant bien la droite au passage. Méfions-nous de l'extrême-centre. En Allemagne, en 1933, l'extrême-centre était déjà bien trop à droite à mon goût !

Minga,
"Parce que le vrai courage est de faire ce qui est juste"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Finances du pays   Mar 24 Oct 2006 - 21:44

Hey hey à tous et à toi Minga,

Tout d'abord je dois dire que c'est assez intéressant ce constat, bien que peu original, sur la démocratie en France et les parties.

Mais, je ne pense pas qu'un referendum (annuel?!) sur le budget annuel. Déjà que c'est un peu dur de se mettre d'accord à l'assemblée alors avec tous les électeurs, se serait un beau bordel. Oui on a choisi la démocratie représentative, et elle a beaucoup de défaut, mais à l'échelle nationale voire même régionale, je ne vois pas d'autres solutions. Pourtant l'idée de faire des référendums sur es grandes questions nationales, qui d'ailleurs est prévue par la cinquième république pour certaines réformes mais trop peu utilisée, est une bonne idée.

Pour la VI république, je suis d'accord, mais faut voir en quel sens, un rétablissement du parlement et une réforme du sénat? (comme feu la VI république proposée par Montebourg et comparses) ou une VI république présidentielle à la Sarkozy? (que je connais pas trop mais apparemment assez orienté vers un système présidentiel). Faut voir, moi je penche plus pour la première solution (enterrée par le ralliement de Montebourg à Royal Neutral ).

Pour ce qui est de la credibilite de la classe politique, il est vrai que sans un renouvellement permanent, on arrive à beaucoup d'excès, peut être faudrait il réglementé cela.

Enfin, faire du parlement un "pouvoir exécutif" me semble assez illusoire, je pense que la forme du gouvernement reste la meilleure, d'ailleurs il disait pas déjà ça Montesquieu?

Tchô
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Démocratie ? Ou bulletin de vote dans la Raie Publique ?   Mer 25 Oct 2006 - 6:26

simous a écrit:
[...] on a choisi la démocratie représentative
Pas moi. Ni personne. On n'a pas "choisi", parce qu'on a jamais eu le choix. Et cette tendance s'aggrave avec la volonté affirmée de certains d'accentuer la bipolarisation de la vie politique entre deux partis où les alternances ne représentent jamais d'alternatives, parce qu'ils mènent tous deux la même politique, à quelques nuances près, au profit des mêmes oligarques.

On est victime d'un système où la "représentation" l'a depuis longtemps emporté sur la démocratie. Saint-Just expliquait en son temps que la démocratie consistait à "laisser faire au peuple, directement, tout ce qu'il peut faire de lui-même", et que les représentants élus n'étaient que les délégataires d'un pouvoir qui ne leur appartient pas (puisque sa légitimité est la volonté populaire). Or, nous ne vivons pas en démocratie. A peine en république. parce que les "représentants" ne représentent qu'eux mêmes, et leurs "clients". Le clientélisme, l'affairisme, l'irresponsabilité (y compris pénale) des élus a conduit à un système qui n'a plus de démocratique ... que le nom !
Toujours selon Saint-Just, les représentants élus devaient pouvoir être révocables.

Nous vivons plus dans une "monarchie élective" que dans une démocratie.
D'où mon idée du référendum budgétaire. Parce que la question de l'usage des fonds public est en définitive au coeur de toutes les politiques publiques.

Quant à Montesquieu, il est à l'origine d'un grand principe, jamais appliqué: celui de la séparation des pouvoirs:
Dans une démocratie, la légitimité du pouvoir, c'est la volonté populaire. Lorsqu'un pouvoir prend des décisions contraires à la volonté des citoyens, c'est donc que l'on n'est pas en démocratie. Le rôle d'une assemblée élue n'est pas de décider à la place des gens, c'est de mettre en oeuvre la volonté du peuple. Sinon, encore une fois, on n'est pas en démocratie, mais dans une oligarchie.
Dans une démocratie, les élus doivent donc exercer un rôle purement exécutif. Ce n'est pas le cas.
C'est d'ailleurs pourquoi ceux qui usurpent leur pouvoir en trahissant la volonté de leurs mandants ne respectent pas non plus l'indépendance de la justice, et sont "cul-et-chemise" avec des médias appartenant aux grands groupes d'armement: le pouvoir dans notre monarchie élective n'est pas démocratique, ni même seulement républicain. Appeller ça une démocratie est un abus de langage qui relève de la propagande, de la novlangue Orwellienne, du "meilleur des mondes" autoproclamé, comme l'avait anticipé Aldous Huxley.
Revenir en haut Aller en bas
Jul le Marteau
Duelliste chevaleresque
Duelliste chevaleresque
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2335
Age : 110
Localisation : Lorraine, 54 M&M.
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Indemnités des députés.   Ven 27 Juil 2007 - 16:13

J'ai piqué ce qui suit dans la partie "commentaires" d'un des articles de l'Organe ( http://www.lorgane.com/index.php?action=article&numero=620 ).

Citation :
13. Posté par ladynicky972 le 12/07/2007 20:37
03 juillet 2007


PREPAREZ-VOUS A TRAVAILLER POUR EUX !!




Pour chaque député non réélu, les Français devront payer 417 120
euros = 60 mois x 6952 euros.
C'est la nouvelle indemnité chômage des députés ! Repris ce matin sur
RMC par JJ BOURDIN qui souligne que les élus de la gauche à la droite sont tous
d'accord !

La plupart des médias n'en parlent pas !

A l'issue des 5 ans d'indemnités, les députés non réélus percevront "
à vie " 20 % de ce traitement : soit 1390 euros par mois.

Alors, faîtes des efforts, travaillez pour payer des impots qui
serviront à payer les "golden parachutes" de nos députés.
Mais pourquoi 5 ans ? C'est précisément le temps d'une alternance
législative.

Ce vote intervient au moment où les candidats nous parlent des
efforts que devront consentir les Français pour réduire la dette et dénoncent le
train de vie dispendieux de l'Etat !

L'information sur la nouvelle indemnité "chômage" des députés a été
révélée par "Le Canard Enchaîné" le 7 février 2007. Puis reprise et précisée par
le Midi Libre, le 1er Mars 2007. Curieusement, ce sont les seuls médias à en
avoir parlé.
Silence total du côté des télés, radios ou des autres journaux, habituellement
pressés de dénoncer les parachutes en or de certains grands patrons
(certes avec raison...).
Pourquoi se taisent-ils sur cette affaire ? Sans doute parce que
cette loi a été votée en douce, par tous les groupes politiques, UMP, PS, UDF et
PCF, qui savent parfaitement s'entendre lorsqu'il s'agit de s'octroyer des
avantages sur le dos des Français.

Avant de quitter son perchoir, Jean-Louis Debré a fait voter à
l'unanimité et dans le silence complet, une loi pour que désormais, un député
non réélu touche pendant 60 mois au lieu de 6 mois son indemnité mensuelle nette
qui est à ce jour - selon info sur site Assemblée nationale
- de 5178 euros, soit 6 952 euros brut.
Chaque député non réélu coûte donc aux Français 417 180 euros sur 5 ans ! Sans
parler ce ce qu'il leur coûtera " à vie " !
Ces indemnités ont été attribuées aux députés et définies par l'ordonnance n°
58-1210 du 13 décembre 1958. L'indemnité de base est calculée "par
référence au traitement des fonctionnaires occupant des emplois de l'État
classés dans la catégorie présentement dite hors échelle.
Elle est égale à la moyenne du traitement le plus bas et du
traitement le plus élevé de cette catégorie", ce qui correspond au traitement
d'un conseiller d'État ayant moins d'une année d'ancienneté dans son grade. S'y
ajoute l'indemnité de résidence, comme pour les fonctionnaires, au taux de 3 %.
Selon l'article 2 de l'ordonnance précitée : "L'indemnité parlementaire est
complétée par une indemnité dite de fonction".
Le montant de cette indemnité est égal au quart du montant de
l'indemnité parlementaire (indemnité parlementaire proprement dite majorée de
l'indemnité de résidence)

Depuis le 1er février 2007, les indemnités mensuelles brutes sont les
suivantes :

- Indemnité de base : 5 400, 32 euros

- Indemnité de résidence (3 %) : 162, 01 euros

- Indemnité de fonction (25 % du total) : 1 390, 58 euros

Soit brut mensuel 6952, 91 euros .

Retenues obligatoires devant être déduites du brut mensuel
diverses retenues :

- Cotisation à la caisse des pensions pendant les 15 premières années
de mandat : 1 153, 08 euros

- Contribution exceptionnelle de solidarité : 55, 62 Euros

- Contribution sociale généralisée et contribution au remboursement
de la dette sociale : 539,55 euros

- Cotisation au fonds de garantie de ressources : 27,00 euros

Soit net mensuel 5 177, 66 euros.

Avant de quitter la présidence de l'Assemblée Nationale, Jean Louis Debré,
nouveau président du conseil constitutionnel, a fait un joli cadeau à ses amis
députés de tous les partis !

Bien entendu cette généreuse "indemnité chômage" est totalement
inconditionnelle, et l'heureux bénéficiaire de cette jolie rémunération de 5
ans, n'est tenu à aucun engagement quelconque, comme par exemple justifier de la
recherche d'un nouvel emploi, d'une visite mensuelle auprès d'un conseiller
ANPE, ou d'une activité justifiant cette "aide sociale"... bref, tout ce qui est
demandé à des chômeurs ordinaires.
Voilà de quoi crève la République, de la corruption de ses élites,
car évidemment aucun parti n'a protesté, vu que tous bénéficieront des largesses
de M. Debré.

Si vous êtes scandalisé et refusez d'être pris pour un con, diffusez au moins ce
message!

Sinon contentez-vous de payer !
Vive la République bananière ! Vive la France !

Tout est dit. Et on fait chier les chômeurs chaque mois à leur demander des comptes au sujet de leur recherche d'emploi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Finances du pays   Ven 27 Juil 2007 - 17:58

Tous au Smic !!!! puisque c'est normal pour nous...

1 - Le gros con de barre, avec michel noir, escroc notoire à lyon, il va falloir se serrer la ceinture, y s'l'ait jamais serré, mais y a encore des mecs qui respectent la politique qui vont dire, oui, mais c'était un grand économiste, ce BARRE

2 - Le sénat, on devrait même pas les payer, ils sont en deuxième lecture, y peuvent même pas mettre de motion de censure, à quoi çà sert

3 - Vivement l'anarchie, hein, vite et bien, et en Personne, y en a vraiment ras le bol....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Finances du pays   Ven 27 Juil 2007 - 20:54

Ravachol a écrit:


3 - Vivement l'anarchie, hein, vite et bien, et en Personne, y en a vraiment ras le bol....

Salut mon anar, le probleme c'est que t'as vu un peu nos con-temporains, comment tu veux les voir s'anarchiser?
Les pétasses lolitas-profiter string et tatouage tribal dans l'cul, les steevy crete sur la tete ceinture D&G effeminés tu espères qu'ils se révoltent?
Tu peux pas faire l'anarchie tout seul hélas, attendre une espèce de parousie. Les gens sont cons point, une carte de crédit en guise de cerveau.
La révolte, moi j'y crois po,sinon j'en serai le premier crois moi...

Comme dirait Soral faut ramener des serbes et des russes, après viva la revolucion!
Revenir en haut Aller en bas
Jul le Marteau
Duelliste chevaleresque
Duelliste chevaleresque
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2335
Age : 110
Localisation : Lorraine, 54 M&M.
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: Finances du pays   Ven 27 Juil 2007 - 21:35

Lestat a écrit:
La révolte, moi j'y crois po,sinon j'en serai le premier crois moi...

Comme dirait Soral faut ramener des serbes et des russes, après viva la revolucion!
Ou montrer l'exemple...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el spirito
Sophiste d'estaminet
Sophiste d'estaminet
avatar

Masculin
Nombre de messages : 710
Age : 53
Localisation : république bananière!
Date d'inscription : 10/10/2006

MessageSujet: Re: Finances du pays   Ven 27 Juil 2007 - 22:58

1300 euros par mois à vie...ça me rapelle une réclame de la française des jeux (sur la base de 2000 euros)...sauf que là...à tout les coups on gagne!!


Les députés,moins ça sert
plus ils se servent!

quel beau métier!!!! :diabl3:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Finances du pays   Ven 27 Juil 2007 - 23:37

t'en veut d'autre des fonctionnaires qui servent à rien

Avocat - Pavlovien de tout bord sans déontologie défendant même les pédophile, métier à bagout qui me dégoute

Flics - Y a aut' chose à faire qu'à nous gonfler sur les routes, c'est sur c'est plus facile, t'as une voiture t'es solvable, puis pas de risque que tu leurs foute sur la gueule

Notaire - La plus grande escroquerie légalisé, faut les menacer "grave", pour qu'il te file le blé, menace, etc...

Huissiers - tjrs à faire des procès d'intention aux pauvres ( alors "Supernintando" dans les 3 frêres )

Plus de fonctionnaires, Plus de politicards surtout, !!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: La blague du paquet fiscal   Ven 17 Aoû 2007 - 15:43

Saisi par les députés socialistes le 2 août, le Conseil constitutionnel a rendu hier sa décision concernant le projet de loi en faveur du travail, de l'emploi et du pouvoir d'achat (TEPA), dit "paquet fiscal". Il l'a jugé conforme sur presque tout, sauf sur la mesure phare du projet Sarkozy : la déductibilité des intérêts d'emprunt.
..../.....
Les sages ont en effet censuré la rétroactivité du nouveau dispositif. Du coup, la mesure ne s'appliquera pas aux emprunts en cours, comme le prévoyait le projet de loi adopté par les parlementaire le 1er août.


http://www.lesechos.fr/info/france/300195399.htm

:drunken:
Magnifique, la mesure qui était censé aider une majorité de personne de la classe moyenne, de travailleurs, qui se mettent 25 ans de crédit pour s'acheter un premier logement est annulée.

Mdrrr Bravo
Revenir en haut Aller en bas
thomassxb
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 500
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Finances du pays   Ven 17 Aoû 2007 - 17:50

Cette mesure n'aide qu'à une seule chose : alimenter la bulle du crédit immobilier (crédits à vau l'eau -> plus d'achats -> augmentation des prix -> moins de risque à accorder des prêts hypothécaires, cercle vicieux spéculatif) avec l'argent de nos impôts qui devrait servir à enrichir le parc HLM. Vu ce que ça donne aux USA en ce moment, on voit comme c'est dangereux.

Si les gens veulent accéder à la propriété, ils n'ont qu'à assumer le "loyer de l'argent" (intérêts), qui n'a aucune raison d'être systématiquement inférieur aux loyers proprement dits. Il y a une façon de rendre les prêts plus supportables, c'est la baisse des taux d'intérêts!

Cette mesure, en fait, c'est aider les gens qui achètent à assumer leurs loyers, alors que les gens qui louent leur domicile ne sont pas aidés. Ce n'est pas une aide à une classe de la population, mais une incitation à s'endetter. Eternel retour au concept de "vivre au dessus de ses moyens"...

On voit que le gouvernement est d'une autre droite, plus favorable au gros capital financier qu'aux proprios (petite propriété foncière).

D'un point de vue humain, urbanistique, écologique, la folie de la maison individuelle pour tous, de la migration pendulaire et des lotissements est une monstruosité. La soif d'achat ne cache que la haine des centre villes qui sont devenus des dépotoirs. C'est terrible.

A mes yeux, il est inacceptable que l'argent de l'Etat passe dans ces deux aspects : ségrégation spatiale, et entretien d'une bulle financière. Il faudrait investir massivement dans l'habitat à loyer modéré, pour stopper la flambée des prix. mais ça casserait la spéculation (vente à la découpe et autres) et la bulle du crédit, ce que la Grande Méchante Finance n'acceptera jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viscard
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 226
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Luc Ferry et le salaire de 1500€   Dim 25 Nov 2007 - 23:15

http://www.canalplus.fr/index.php?pid=1830

A la 4.04 minute

« A quoi ça rime de travailler 40 ans pour 1500€/mois : ça n’a aucun sens voilà… Ca devient insupportable »

Merci, M.Ferry, avec Sarko, on gagnera 1527€/mois. Ca sera supportable...

Sinon, on fait quoi, si c'est insupportable M.Ferry ? On fait quoi concrètement ? Le sens c'est quoi, si ce n'est le mépris, le rejet et le chaos inhumain constant?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
poilagratter
Tapette bobo du tertiaire
Tapette bobo du tertiaire


Masculin
Nombre de messages : 31
Age : 42
Localisation : ailleurs évidemment
Date d'inscription : 23/11/2007

MessageSujet: Re: Finances du pays   Dim 25 Nov 2007 - 23:30

travailler plus pour penser moi mais évidemment ... (sujet de philosophie en maternelle )

que fais t'on avec 1500 euros par mois je sais pas : faut travailler en plus pour les obtenir ?

que nenni ! ! je veux que l'absence de ma liberté de corps et d'esprit soit justifiable et justifiée bien au delà.........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
poilagratter
Tapette bobo du tertiaire
Tapette bobo du tertiaire


Masculin
Nombre de messages : 31
Age : 42
Localisation : ailleurs évidemment
Date d'inscription : 23/11/2007

MessageSujet: Re: Finances du pays   Lun 26 Nov 2007 - 0:11

ajax a écrit:
Pour gagner plus, je peux faire part de mon expérience personnelle qui est représentative de la réalité du monde actuel.

Après quelques années de galère psychologique, j'ai repris le boulot dans mon domaine avec un salaire assez important pour le commun des Français mais "bien inférieur à ce que je vaux réellement" (dixit un parent qui joue au RH dans une boite d'ingénierie).

Entre temps, j'ai été terriblement chassé par la concurrence (appels récurrents plusieurs fois par jour) jusqu'à ce que je cède et que j'accepte la proposition qu'ils me faisaient non pas parce que c'était eux (une très grosse boite de BTP qui possède une chaîne de TV) mais surtout parce que le projet qu'elle me propose me plaît vraiment beaucoup et me donne l'occasion de bosser avec des potes à moi.

Libéral pour libéral, j'ai joué le jeu et ai fait monter les enchères. Ca monte comme un rien dans le libéralisme. J'ai obtenu un salaire DEMENTIEL, tellement gros qu'il en est odieux.

Conclusion, ce n'est pas en travaillant plus que j'ai gagné plus. Le libéralisme se fout royalement de ton volume de travail quand tu es cadre. Ce qui importe c'est que tu sois un enfoiré prêt à vendre père et mère pour gagner plus.

Menfin bon, je vais arrêter de me plaindre. Ce salaire de fou, j'ai presque envie de ne pas le toucher et de le laisser mourrir sur un compte en banque.
évidemment la conclusion est bien celle là évidemment.......... Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viscard
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 226
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Finances du pays   Lun 26 Nov 2007 - 0:11

ajax a écrit:
Conclusion, ce n'est pas en travaillant plus que j'ai gagné plus. Le libéralisme se fout royalement de ton volume de travail quand tu es cadre. Ce qui importe c'est que tu sois un enfoiré prêt à vendre père et mère pour gagner plus.

Oui Ajax, je vis cela dans ma boîte dans un autre domaine à une bien moindre échelle.

La rémunération a plus avoir avec la putasserie, la vaseline et la soumission qu'avec le "travailler plus" et la volumétrie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Snake Plissken
Grande gueule qui pisse pas loin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 682
Age : 46
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: Finances du pays   Lun 26 Nov 2007 - 2:17

LUC FERRY...


ce type est gerbant, sait-il déjà que un nombre très grand de français gagnent MOINS que 1500 euros?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Donotherase
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital


Masculin
Nombre de messages : 196
Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: Finances du pays   Lun 26 Nov 2007 - 4:04

Citation :
Menfin bon, je vais arrêter de me plaindre. Ce salaire de fou, j'ai presque envie de ne pas le toucher et de le laisser mourrir sur un compte en banque.

Je te plaint...

Plus serieusement, le fait d'être à l'abri financièrement doit permettre de bien prendre conscience que nos vies sont vraiment des riens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Finances du pays   

Revenir en haut Aller en bas
 
Finances du pays
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Corsept étymologie nom de commune pays de Retz
» Admission Pays de la Loire
» Le pays d'Urfé
» Conditions pour vivre ou voyager vers les pays mécréants
» parler pays bidar & de paroisse primitive Pleyben

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES ÉGARÉS :: RES PUBLICA-
Sauter vers: