LE FORUM DES ÉGARÉS




Post mortem nihil est
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Critiquer l’Islam ?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Jul le Marteau
Duelliste chevaleresque
Duelliste chevaleresque
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2335
Age : 110
Localisation : Lorraine, 54 M&M.
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: Critiquer l’Islam ?   Dim 22 Juil 2007 - 2:32

MAGGLE a écrit:
Tatave a écrit:
Extrait du Journal d’Antenne 2 (16 septembre 1989) : Diable 01

Oui mais c'était avant ou après la parution dans le Monde ?

Et puis Malhuret évoque l'hypothèse d'une provocation... Les agresseurs ont-ils été retrouvés ? Et si oui, quelles furent les conditions de leur interrogatoire ?

Non, décidément, tout ceci ne me convainc pas. Langue

Tu as raison Maggle ! Tatave fait de la diversion !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Critiquer l’Islam ?   Dim 22 Juil 2007 - 3:29

Jul le Marteau a écrit:
Tatave a écrit:
Tout le monde, ici, aura compris l'esprit négationniste du ressuscité MAGGLE. Amen

Non tu ne compends rien!
Il est simplement supérieur à toi...

Non seulement je suis négationniste, mais je suis aussi le négationniste des négationnistes ! affraid

Edit : D'ailleurs, en tant que négationniste, je n'existe même pas ! Space
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Critiquer l’Islam ?   Dim 22 Juil 2007 - 5:43

Pertinax

Pertinax a écrit:
Quai Branlix, je parlais de l’ensemble des recherches, assez marginales, qui ont commencé dans les années 1950 avec Hanna Zakarias, puis se sont continuées avec Georges de Nantes, Jomier, Bertuel, Théry, Bonnet-Eymard, pour en arriver en effet à Gallez. Avez-vous lu Gallez, et si oui, qu’en pensez-vous ? Parce que la presse a été muette, et les cathos sans voix. J’ai assisté à une conférence et entendu deux ou trois émissions radio. Sa thèse parait pour le moins « révolutionnaire » ou échevelée (sinon simplement « révisionniste »). Que faut-il penser de l’islamologie nouvelle qu’il nous propose ?

Curieux comme les thèses les plus argumentées et les plus dérangeantes passent inaperçues (quand elles ne sont pas étouffées dans l’œuf). On pourrait faire les mêmes remarques avec le judaïsme. Et je ne parle pas seulement du judaïsme talmudique, mais bel et bien aussi du mosaïsme dont on nous rebat les oreilles, parce que le christianisme en serait issu. Foutaises. Soral a écrit : « Notre histoire occidentale est helléno-chrétienne (…) le judéo-christianisme n’existe pas. »

Malheureseument je n'ai pas lu les deux gros pavés trés couteux de Gallez, mais j'ai abondemment correspondu avec lui sur des détails que ne contiennent pas ses livres (il me semble): les tentes en formes de Kabaa vers lesquelles les juifs priaient dans le désert syrien (par une source héllénistique) , les innondations catastrophiques de La Mecque révélant que ce lieu a été choisi au hasard et hativement par les premiers califes aprés l'évincement des judéo-nazaréens, les premieres sources historiques concernant les "fausses invasions arabes" (une source arménienne sur l'un des "compagnons du prophete" qui jure sur la Torah et ne parle a aucun moment de Mahomet, TOTALEMENT HALLUCINANT !!!!!!), le fameux Coran de Sanaa et plein d'autre trucs ennuyeux a mourir supplémentaires Wink

Gallez a fait, selon beaucoup, le meilleur travail de recoupement sur les origines de l'islam...Gros probleme=C'est un chrétien et il ne s'en cache pas, or ce travail concerne les musulmans en premier lieu, c'est ce que j'appelle une "perversion" de l'orientalisme, les islamisants athées font souvent de l'apologétique sans s'en rendre compte et le vrai travail scientifique et critique est fait par des........catholiques croyants !!!!!!!

Il est vraiment dommage que ces travaux ne rencontrent pas plus d'échos, cela nous changerait des arnaques qui remplissent d'ordinaire les rayons ésotériques et religieux..... Mais la on ne rigole plus, ce n'est pas de l'islamophobie a 2 balles, mais carrément un rouleau compresseur islamo-sceptique, qui a la classe de n'employer ni l'insulte gratuite ni l'amalgame politicien, mais seulement l'exégese scientifique: Comme vous le dîtes, c'est carrément dangereux et politiquement incorrect !!!!!! Une vrai bombe que je conseille a tous ceux qui auront les moyens de se procurer les deux livres d'Edouard-Marie Gallez sur les origines de l'islam Wink ("Le messie et son prophete" aux Editions de Paris)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Critiquer l’Islam ?   Mar 24 Juil 2007 - 19:28

Bien sûr qu'on peut critiquer l'islam sans se faire égorger ou mettre en prison. Ce n'est pas une raison pour ne pas le faire !
Il est vrai que pour l'instant pas grand chose à craindre de ce coté à part un attentat par ci par là, des repas halal dans les écoles et autres revendications ennuyeuses !

Le but est quand même de convertir de gré ou de force par le nombre ou l'épée jusqu'à ce que le monde devienne "dar al islam" donc dans quelques années, lorsqu'il y aura suffisamment de musulmans en Europe, le problème se posera, c'est peut-être intelligent d'anticiper !
Je rappelle que l'exégèse de l'islam est blasphématoire donc interdite et qu'il faut se contenter de servir la parole du prophète qui est encore à la réalité du VII è s. L'islam est à la fois une religion, une politique, un droit et les trois sont indissociables à la différence des deux autres monothéisme.

Le coup de poing dans la gueule de Nabe par Georges-Marc Benamou, les agressions de Soral, de Dieudo par la LDJ et/ou le bétar. Benamou qui fait mettre à pied un serveur après lui avoir balancer une coupelle de cacahuettes à la tête parce que celui ci n' a pas accordé à sa seigneurie une table déjà réservée. Miller, BHL qui nous insultent impunément par livres et média interposés sont tout aussi loin d'être acceptables.

Aujourd'hui, on nous impose de choisir entre deux idéologies qui ne me conviennent absolument pas. On est obligé de s'impliquer en France dans un conflit sans solutions qui se passe dans le golfe. Les intellectuels se font de jolies joutes verbales sur la cinq, ignorant allègrement les 75/cent de la population restante. La politique est faite pour le plus grand nombre, en principe et aujourd'hui ce sont les communautés ethniques, sexuelles, religieuses qui imposent avec tout le poids de leur agressivité de Kapos comment doit tourner le monde. Les gens qui devraient avoir le choix d'accepter ou de refuser les cartes se mettent à les distribuer et ce n'est pas normal !
Finkielkraut dit des choses intéressantes sur le communautarisme, mais il oublie sciemment le sien et là ce devient un parti pris inacceptable.
Je ne veux pas être l'idiot utile des juifs qui combattent l'islam pour des raisons non républicaines, mais israéliennes, je ne serais pas leur ratonneur de service.
Je ne veux être, non plus celui qui laisse s'implanter les superstitions dirigistes de l'islam.
Conscient de ces deux avatars, je me trouve entre deux feux parce qu'on voit bien que la politique, la dernière élection est ethnico religieuse ! Il suffit de regarder qui était autour de Sarko et de Royal le soir de l'élection.

Je trouve la vidéo de Robin très bien, courageuse après le silence qui a été fait sur les agressions de Soral ou Dieudo et le bruit fait autour des mails envoyés à Redeker.

J'ai signé à chaud cette pétition pour le prof de philo, mais après lorsque j'ai vu que Lanzmann, Lèvy, Glucksmann, Fourest non seulement récupéraient l'affaire pour se faire de la pub, mais me demandaient de l'argent pour Redeker, je suis sorti de ce soutien.

Je serais plus pour que le Droit redevienne de la justice, que tout se remette en place rapidement, les combats doivent être là ! Plutôt que d'être nié, disqualifié en prenant un parti qui ne me sied pas qu'il soit juif ou arabe.

Quant au sketch de Dieudo qui était insignifiant dans la portée, pas grave, ni insultant. Le tumulte qu'il suscite encore aujourd'hui est bien révélateur de la perte de raison collective dont nous souffrons.
Cent trente tombes chrétiennes profanées en une semaine dans les quartiers nord de Marseille et c'est un entrefilet dans la provence. Un carré musulman abimé ou une tombe avec des inscriptions à la con et le show médiatique se met en marche, il y a une folie collective qui est à combattre. Il serait temps de quitter le confort et de ne plus se laisser emmerder également !
Revenir en haut Aller en bas
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Critiquer l’Islam ?   Mar 24 Juil 2007 - 19:43

L'islam peut-il encore nous critiquer ?

------------------------------------------------------------------------

Ravachol a écrit:
a Maggle : Un franc vaut mieux que deux tu l'auras
Mdrrr

------------------------------------------------------------------------

Gérard Miller a écrit:
Peut on encore critiquer le sionisme ou le judaïsme sur ce forum ?
Le judaïsme peut-il encore critiquer le sionisme ?

------------------------------------------------------------------------

el spirito a écrit:
Le sionisme est il une critique du judaisme ? geek
Le judaïsme antisioniste est-il une critique du sionisme chrétien ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Critiquer l’Islam ?   Mer 25 Juil 2007 - 4:17

Citation :
Le sionisme est il une critique du judaisme?

L'islam est-il une critique de Dieu ?

Qu'on le prenne dans le sens qu'on veut, l'AT et le Coran prete au grand "Papa Barbu" une humanité quasi reloutante pour un être divin..... La ou le Rabbi de Judée prend la forme de tous nos ennemis quand vient la mort, nous faisant blottir au bas de ses jambes pour mieux accepter son pardon divin, les enfers "circoncis" c'est: «Zyva que t'aimes nager dans des rivieres de sang ou je te caillasses la tete apres avoir calculé il y a perpet que cet endroit serait ton "repos final"»

Pourtant je ne suis absolument pas chrétien, juste un peu bourré...
===
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Critiquer l’Islam ?   Mer 25 Juil 2007 - 5:06

Le christianisme est il une critique du judaïsme ?

(hep, elle est bien celle ci ! Idea )
Revenir en haut Aller en bas
Tatave
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 742
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Critiquer l’Islam ?   Mer 25 Juil 2007 - 5:25

Tu as trop lu Oscar Wilde, Branlix !


8)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Critiquer l’Islam ?   Mer 25 Juil 2007 - 9:20

ajax a écrit:
MAGGLE a écrit:
L'islam peut-il encore nous critiquer ?

il n'arrête pas............
Oui, bien sûr, mais derrière la boutade se cachait sournoisement cette autre question : les dispositifs des émissions de débats mettent-ils les musulmans en position de le faire ? Ou au contraire, n'y sont-ils invités que pour être en position de se justifier face à "nos" critiques ?

Quel paternalisme se cache derrière les expressions "musulman modéré", puis "islamiste modéré" (là, on voit bien que le paternalisme, bien forcé de reculer se sent obligé de sauver les apparences) ? En d'autres termes, demanderait-on à un chrétien ou à un juif d'aimer Dieu tel qu'ils le conçoivent avec modération ?

--------------------------------------------------------------------

succube a écrit:
MAGGLE a écrit:
Oui, bien sûr, mais derrière la boutade se cachait sournoisement cette autre question : les dispositifs des émissions de débats mettent-ils les musulmans en position de le faire ? Ou au contraire, n'y sont-ils invités que pour être en position de se justifier face à "nos" critiques ?

Quel paternalisme se cache derrière les expressions "musulman modéré", puis "islamiste modéré" (là, on voit bien que le paternalisme, bien forcé de reculer se sent obligé de sauver les apparences) ? En d'autres termes, demanderait-on à un chrétien ou à un juif d'aimer Dieu tel qu'ils le conçoivent avec modération ?

Ce que tu dis Maggle, me fait penser au débat Ramadan/De Villiers. De mémoire, De Villiers reprochant à Ramadan (ainsi qu'aux musulmans) de faire passer leur foi avant la république, et Ramadan de rétorquer : "Vous préferez Jésus ou Chirac ?"
Oui, c'en est un exemple.

Ceci dit, il aurait été plus judicieux pour Ramadan de lui demander s'il préférait Jésus ou les lois françaises. La comparaison avec Chirac était un peu biaisée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Intellocrate
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 202
Date d'inscription : 20/01/2007

MessageSujet: Re: Critiquer l’Islam ?   Mer 25 Juil 2007 - 11:52

Peut-on critiquer la critique? La critique critique?

http://www.marxists.org/francais/marx/works/1844/09/kmfe18440900.htm

Vous avez vu? il y a trois textes sur la question juive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Intellocrate
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 202
Date d'inscription : 20/01/2007

MessageSujet: Re: Critiquer l’Islam ?   Mer 25 Juil 2007 - 14:47

Le site de Joachim Véliocas informe sur les dangers de l'islam:

http://www.islamisation.fr/

Sables mouvants... Plus on combat l'islam, plus on se rapproche de lui, plus on l'assimile...

Comme disait Nietzsche: Qui trop combat le dragon devient dragon lui-même.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ritoyenne
Le niveau à son plus haut, t'entends ?!
avatar

Masculin
Nombre de messages : 798
Age : 34
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Critiquer l’Islam ?   Mer 25 Juil 2007 - 20:10

elenfoiro a écrit:
La question posée est un peu idiote a mon avis, surtout depuis l'élection de Sarkozy. Peut on encore critiquer l'Islam? Bien sur que oui, on peut meme lui chier dessus allegrement si on veut.

Bon je regarderai ca plus tard, mais le titre n'est pas tres allechant.

Je trouve que la question posée ("Peut-on encore critique l'islam ?") est plutot pertinente si on s'efforce de la prendre au second degrès : c'est une question que l'on peut poser dans les médias pbien-pensants (type Arrêt Sur Image), une interrogation que "la télévision républicaine" (et si belle) s'autorise.
C'est bien là ce qui est interessant : la télévision ne s'autorise que des questions débiles, dont les réponses sont évidentes.
Cette question "Peut-on encore critique l'islam ?" tient lieu de cache-sex dans les médias : Oui bien sur que oui qu'on peut leur chier dans la gueule. Que cache-t-elle ? D'autres questions, beaucoup plus problématiques, qu'il est interdit de poser : Peut-on encore critiquer le sionisme ? Peut-on critiquer les juifs ? Peut-on dire d'eux qu'ils sont casse-couille ?

Si l'on peut chier sur les musulmans, peut-on chier sur les juifs ?

C'est précisément la problématique de la vidéo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ajax
Résistant anti-système
Résistant anti-système
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1521
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Critiquer l’Islam ?   Mer 25 Juil 2007 - 22:10

MAGGLE a écrit:
ajax a écrit:
MAGGLE a écrit:
L'islam peut-il encore nous critiquer ?

il n'arrête pas............

Oui, bien sur, mais derrière la boutade se cachait sournoisement cette autre question : les dispositifs des émissions de débats mettent-ils les musulmans en position de le faire ? Ou au contraire, n'y sont-ils invités que pour être en position de se justifier face à "nos" critiques ?
Ramadan est quand même plus souvent invité que les théologiens cathos qui se font marcher sur la gueule en permanence. Je ne parle même pas du débat houleux entre Dantec et Malek Chebel chez Ardisson.

TAGGLE a écrit:
Quel paternalisme se cache derrière les expressions "musulman modéré", puis "islamiste modéré" (là, on voit bien que le paternalisme, bien forcé de reculer se sent obligé de sauver les apparences) ? En d'autres termes, demanderait-on à un chrétien ou à un juif d'aimer Dieu tel qu'ils le conçoivent avec modération ?
Le problème n'est pas dans l'amour de Dieu, le problème est plus dogmatique. J'ose plus parler d'Islam on m'engueule trop. Mais bon, si tu t'intéresse à la génèse de l'Islam et à son dogme tu te rends compte que la religion musulman a besoin d'un bon gros coup de pied au cul quand même.

Sinon, en plus, et là Soral n'a pas tort, il y a aussi cette lâcheté collective qui fait que parce que c'est plus simple de taper sur le faible, on ne s'en prive pas.

-------------------------------------------------------------------

Tatave a écrit:
ajax a écrit:
MAGGLE a écrit:
D'abord si le catholiscisme se fait tant marcher sur la gueule, c'est justement parce qu'il est dogmatique et qu'il l'assume.

D'autre part, l'islam n'étant pas une religion centralisée, il n'a pas un dogme, mais des dogmes. J'ai déjà été temoin d'empoigandes homériques entre musulmans de différentes tendances. Chacun traitant l'autre d'hérétique. Exactement comme entre chrétiens de différentes obédiences.

On ne peut pas défendre l'un au nom de ce qu'on reproche à l'autre (en l'occurence : le dogme).

Je ne m'interdis pas de critiquer l'islam. Seulement, je ne me l'autorise pas tant que je n'aurais pas bien compris la logique interne de ces différents dogmes expliqués par leurs appartenants eux-mêmes. Je suis loin d'en être là. Si tu en es là, alors bravo.

Dans le cas contraire, qui est le paternaliste ?

Sans rancune.

Ceci étant comparer l'Islam et le catholicisme est une erreur tragique. Il faut le comparer à la chrétienté et là, on a une vision bien plus objective.

Le chiisme avec son délire eschatologique, sa frénésie mystique née du fricotage avec le mazdéisme et la sanctification des Imam à partir d'Ali, quelque part, a des similitudes avec le catholicisme. Par contre en termes organisationnels, c'est bien le sunnisme qui se rapproche de l'Eglise Apostolique et Romaine par sa volonté de reconstituer le Califat démoli par Ataturk. Voila une base de comparaison bien plus saine.
Quoique le chiisme se rapproche de la chrétienté par l'option "clergé" et hiérarchie, inexistante dans le sunnisme.
c'est en effet difficile de faire un parallèle entre religions car elles n'ont ni la même essence spirituelle, ni le même dogme, ni surtout la même histoire.

Le chiisme c'est la fusion entre le Zoroastrisme (je me suis gouré plus haut menfin on va pas chipoter, c'est le zoroastrisme) et l'Islam arabe. La conquête et la conversion de la Perse a forcé les Imams a mettre de l'eau dans leur rakia pour rendre leur texte acceptable par les autres lunatiques.

Le catholicisme c'est un bordel sans nom né du mélange entre platonisme, philosophie judéenne et surtout l'organisation sans faille de l'Empire Romain. Les porteurs du verbe incarné pauliniens s'apparentent plutôt à des exégêtes athéniens et, parfois, des didacticiens. Jésus surfe souvent d'ailleurs dans les Evangiles entre une position purement dogmatique et une attitude didactique (épisode de Capharnaüm). L'Eglise, le Vatican, c'est le prolongement de l'Empire de Rome avec ses gouverneurs (Evêques) et tout le toutim.

L'intérêt fondamental du catholicisme, pour moi, c'est Platon, la conscience que les évangiles ne sont rien d'autres que des témoignages et la personnalité vraiment punk de Djizeus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Critiquer l’Islam ?   Jeu 26 Juil 2007 - 0:20

Avant de comparer quoi que ce soit, j'essaie juste d'en comprendre les justifications intrinsèques.

Citation :
délire, frénésie, fricotage
Je ne m'autorise pas de telles qualifications disqualificatives. Y compris avec le judaïsme. Si tu estimes ta critique suffisamment étayée pour aboutir à de telles injures, grand bien t'en fasse. Après tout, ce n'est peut-être pas du paternalisme. Il n'est pas impossible que tu soies réellement le père de l'islam...

---------------------------------------------------------------------

Tatave a écrit:
ajax a écrit:
c'est plus de la maieutique que tu nous fais c'est de la morale mâtinée de casse-couillisme là Mdrrr

tu as bien vu que la seule cohérence de mon post c'est justement le ton léger pour signifier combien je suis méfiant à l'égard des bigots... en fait non, je hais les bigots qu'ils soient calotés, barbus ou déprépucés.
"Si j'étais Dieu, je ferais croire que j'existe. Si j'étais Dieu, je n'abolirais pas la mort pour tout le monde, faut pas prendre Dieu que pour un con. En effet, si j'étais Dieu il me plaît de penser qu'il me serait très agréable de conserver le statut de mortel aux bigots de toutes les chapelles, aux militaires de carrière, aux militants hitléro-marxistes, aux lâcheurs de chiens du mois d'août..."

(Pierre Desproges)
...mais je ne suis que Maggle. Le blasphème, j'ai déjà donné. Tout a son temps dit l'Ecclésiaste...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hilbert
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 279
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Critiquer l’Islam ?   Jeu 26 Juil 2007 - 1:03

phallusphincter a écrit:
Pertinax a écrit:
* Peut-on encore critiquer l*islam ? *. Mais la r*ponse est dans la question. Si on ne pouvait pas critiquer l*islam, on n*en d*battrait pas sur ce fil. Alors que la question * Peut-on encore critiquer le juda*sme ? * n*est m*me pas pos*e sur ce forum, parce que chacun conna*t d*j* la r*ponse.

Et j'ajouterai qu'il aurait ete judicieux de poser cette derniere question a: Alain Soral, Dieudonne, Thierry Messan, Jean Robin, Jimmy Carter, Ginette Skandrani, Raymond Barre, Hugo Chavez et ainsi qu' Ahmadinejad (que les sionistes hysteriques du forum apportent la preuve INTEGRALE du soit-disant appel de celui-ci a la destruction d'Israheil, et je rayerai le nom de ce dernier de la liste)...ca c'est pour les plus connus.

La religion musulmane est une des plus aggressives qui soit (si ce n'est LA plus aggressive)parmi les principales croyances, et dieu sait que j'ai la culture musulmane en horreur, cependant je trouve qu'elle sert de bouc emissaire aux neocons sionistes (juifs ou pas) dans leur ambition demesuree de domination et surtout de restriction totale des libertes individuelles au nom de la lutte contre le terrorisme (d'extremistes musulmans), bref elle a bon dos, quoi.

Jusqu'a preuve du contraire je n'ai jamais vu d'imams organiser un diner annuel durant lequel ils dictent leur feuille de route au ministere des affaires etrangeres a l'attitude que devrait adopter celui-ci dans l'appartheid en Israel, ou encore revendiquer leur ingerence dans la politique interieure. C'est le Crif qui s'en occupe chez vous il me semble, amis froggies.

La critique de l'islam est plutot un accelerateur de carriere hors pair ex: Redecker, prof ordinaire, propulse au CNRS grace a essentiellement sa critique islamophobe, mais surtout a la mise en scene des soi-disantes menaces islamistes (par mail et email) et de la mise en place de l'Operation Pleurniche avec ses coreligionaires que sont les Bhl, FientedeCrotte, Glucksman ainsi que le reste de la clique de chialleurs...mais quid de ces fameuses menaces?

Je ne porte pas cette religion dans mon coeur, et cette culture est a *****, mais les injustices sont encore plus a gerber. Fuck les 2 poids 2 mesures.

EDIT: Intellocrate, il est desormais condamnable (officieusement) de critiquer le sionisme...pourtant le sionisme est un mouvement politique et Religieux il me semble. Ceux a qui profite l' amalgame Antisionisme = Antisemitisme, sont ceux qui condamnent toute critique du sionisme, rendant les sionistes exclusivement juifs, et brouillant du coup savamment les pistes qui meneraient a l'exposition a la lumiere de leur ideologie nauseabonde.


Je rejoins ton analyse phallusphincter,
Je rappel qu' il y a moins de 10 ans critiquer l'Islam était comparable à une forme racisme,alors ces même donneurs de leçon s' en prenent à la musulmans .Je ne suis pas musulman,et comme je l' ai déjà dis je respecte les musulmans et leurs croyance,tant qu'ils ne m' imposeront pas leurs valeurs.Pour ma part je ne dirais riens de négatif sur l'Islam,tant que mes critiques serviront certains charcuté du mont prépuces .Au niveau de l' agressivité..Le Deutéronome n'est pas mal dans son genre :afraid:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatave
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 742
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Critiquer l’Islam ?   Jeu 26 Juil 2007 - 5:11

Ravachol a écrit:
Je n'ai jamais lu du Balzac, j'ai essayé le père goriot, ce livre m'est tombé des mains. Je suis plus féru de zola, sociologue avant l'heure, description naturaliste des faits, de la psychologie des personnages poussés en avant. J'ai bien aimé "L'assomoir", "La terre", "Germinal", surtout l'"oeuvre".

What do you think about ? flower
Oki, ma poule, Tatave va faire ton éducation littéraire et peut-être même sexuelle (Qui sait ?) : http://lasentinelle.123.fr//arts/emile-zola-sexualite.html

-------------------------------------------------------------------------

Ravachol a écrit:
Un peu de franchise Tatave : Tu me défie avec Zola, car cet écrivain engagé à défendu le capitaine Dreyfus, d'ailleurs Zola a été assassiné suite à celà, comme quoi..., hein
Tiens donc ! Zola assassiné, et par qui, selon toi ? Tu fais dans le ramonage, Nanar ? Ou bien alors es-tu, toi aussi, un adepte du retour au futal tuyau de poêle ? (ne vois-tu pas que le fil dévie à en rappeler un autre ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Critiquer l’Islam ?   Jeu 26 Juil 2007 - 5:32

Non, mais !

D'ici à ce qu'on me dise que le materialisme marxiste est issu du romantisme ( pure fiction irreelle) même bien écrit me laisse sceptique

Quant au romantique ( les nostalgiques des roitelets, les hugosn les chateaubriand ) qui me fait entendre ta critique sur Zola sont bien issus du mythe féminin confiné dans l'alcôve ( Mme de la fayette ), livre qui m'a tant fait marré, du même niveau que celui de catherine millet, d'ailleurs les deux, j'ai commencé à me touché et à me lécher, j'ai cru que j'étais devenu une femme :shock:

toi qui préfêre l'original à la copie !

De plus tu prends notre dame de paris, même bien écrit ( surtout la description de paris vrai de la fin du 15eme siècle, là ouais, mais alors le reste çà dit très peu de chose sur un fait social,

De Maupassant ( le horla ), décrit une réalité ( humaine ), la description de la folie, qui était précurseur à l'époque, la catharsis freudienne n'en était qu'au stade de la théorie, merci aussi à charcot ( surtout ) , l'effort sur les consciences de tout asservissement à été décrit et à bouger tous système, de même que des auteurs russes : Gorki

Tu n'aurais jamais pu brailler, ce que tu brailles sur ce forum, sans ces mecs là

Mais je pense qu'en peinture, tu préfêres Ingres aux impressionistes ( Van gogh, Degas, Monnet ) celà ne m'étonnerait pas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Critiquer l’Islam ?   Jeu 26 Juil 2007 - 7:19

Le 29 septembre 1902, il meurt asphyxié, chez lui, à cause d'une cheminée bloquée. Cette mort serait accidentelle, mais étant donné le nombre d'ennemis qu'avait pu se faire Zola (notamment chez les anti-dreyfusards) la thèse de l'assassinat n'a jamais été totalement écartée. Après sa mort, une enquête est réalisée mais n'aboutit à aucune conclusion probante. Au cours de ses obsèques au cimetière de Montmartre, une délégation de mineurs descendue du Nord défile devant sa tombe en scandant le mot "Germinal". Prononçant l'oraison funèbre, Anatole France dira de Zola : "Il fut un moment de la conscience humaine."

SOURCE / WIKIPEDIA

franchement un mec qui étouffe suite à un conduit de cheminée bouché,,,,,,,,,à paris,,,,,,,,,,Zola,,,,,,,,un peu de sérieux tatave

Cette histoire on vous l'apprend même au collège, enfin,,,,,,,
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Critiquer l’Islam ?   Jeu 26 Juil 2007 - 7:31

Tatave enfin, Voyons !!!!!

http://www.lire.fr/enquete.asp/idC=43239/idTC=15/idR=200/idG=
Lire : le magazine littéraire. L'actualité de la littérature francaise et de la littérature étrangère.[/url]
Revenir en haut Aller en bas
hilbert
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 279
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Critiquer l’Islam ?   Jeu 26 Juil 2007 - 9:39

laurent666 a écrit:
Et si tu nous postais toutes les horreurs du Coran des palestiniens ?
Histoire de comparer ?

Il te suffit de lire toute la presse ,journaux et autres BHl et Consort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Critiquer l’Islam ?   Jeu 26 Juil 2007 - 11:21

Attention, le premier qui s'avise d'interpréter le Coran, je lui colle tout le monde sur le dos muhaha !
Revenir en haut Aller en bas
ajax
Résistant anti-système
Résistant anti-système
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1521
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Critiquer l’Islam ?   Jeu 26 Juil 2007 - 22:07

hilbert qui nous ressort toutes les citations tronquées de la bible pour répondre aux critiques du Coran. Il n'a donc vraiment rien compris à la critique du Coran au fond.

Quand on cite le Coran et les insanités qu'il véhicule (là pas de maïeutique qui compte) ce n'est pas pour critiquer le texte mais plutôt pour faire admettre que de telles phrases ne peuvent pas avoir été dictées par une divinité d'amour comme ils prétendent en aimer une.

Le problème de l'Islam c'est le fait que le Coran est considéré comme révélé et immuable. Le Coran reconnaît l'esclavage, ne le recommande pas mais considère que les hommes peuvent très bien avoir des esclaves. Et il dit que Mahomet le pédophile qui fait nettoyer son épée par sa gamine est un excellent modèle pour l'homme même s'il raconte partout que les pierres, elles mêmes, dénonceront les juifs pour que les bons musulmans les massacrent (les juifs pas les pierres). Résultat, les fous ont fait des Hadith compilés dans la Sounah de Boukari, une base juridique absolue. Résultat, la législation t'impose de te tenir la bite avec la main gauche quand tu fais pipi et surtout qu'il ne faut pas faire pipi vers la Mecque sinon on te coupe le bras gauche et la jambe droite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'Omnivore Sobriquet
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 713
Age : 52
Localisation : France
Date d'inscription : 02/12/2006

MessageSujet: Re: Critiquer l’Islam ?   Jeu 26 Juil 2007 - 23:20

Booah, finalement je me permets de coller ici tel quel la bafouille que j'ai pondu dimanche dernier dans un autre forum (fdesouche), sur ce sujet. C'est visible là :
http://www.fdesouche.com/Videos/Rencontre-avec-Alain-Soral.html
Le parallèle entre marxisme et islam est un peu forcé, c'est mon style. Mais l'idée est là et bien là... //////////////////////////////////////////////////////

@ Colomban 23h11 :
Citation :
« Le bolchevisme combine les caractéristiques de la révolution française avec celles de la montée en puissance de l’Islam. [...]
D’entre les religions, le bolchevisme doit être comparé avec le Mahométisme plutôt qu’avec le Christianisme ou le Bouddhisme.
[...]
Le Mahométisme et le bolchevisme sont concrets, sociaux, dénués de spiritualité et intéressés à étendre leur domination sur ce monde. »
Ca c'est vrai ça. Je modulerais quand même en disant qu'on peut être sprituel dans l'étude du Coran. Mais oui c'est un parallèle que j'ai toujours fait. Bolchévisme et mahométisme, islam, sont des systèmes totalitaires.

Tout est écrit dans le livre, yaka trouver le bon paragraphe. Toutes les situations de la vie, tous les problèmes, ont leurs paragraphes précis avec leurs instructions précises. Pas à réfléchir (avec l'Islam rien n'interdit de méditer dessus, ou chez le bolcho rien n'interdit d'être éventuellement 'un intellectuel' et de débattre dialectique, de Marx), juste à connaitre ou à connaitre comment compulser le catalogue, et appliquer.

Faire en sorte que le voisinage te surveille, dans ta bonne application du livre 'de l'intellectuel'. Toi aussi, flicque tes voisins.

Phobie totale du grain de sable, le truc qui à tout moment peu gripper le système, car c'est un système rigide, comme une boîte d'engrenages. Le grain sable peut être un 'mauvais musulman', des 'erreurs', des moindres fautes, des manquements dans les bonnes obéissances ou connaissances, une contestation 'bourgeoise' ou un clocher qui dépasse, ou finalement un territoire 'ennemi' non encore soumis, gros grain de sable.

Le mécanisme mental de se ruer compulser le-livre-qui-règle-tout à chaque équivoque de la journée fabrique un abrutissement de type spécial, que j'appellerais paranoïa ce qui est grossièrement le cas.


Consulter un spécialiste pour affiner si ça vous passionne. Le type libre qui réfléchit libre et qui dans sa tête envisage, devient alors pour le premier un 'étranger'. Un suspect. Le parano ne peut pas comprendre ça, et ne peut pas accepter de ne pas comprendre si ça se dresse devant lui. "Soit mon esclave ou alors mon ennemi", le paranoïaque veut absolument malaxer, palucher, pétrir et re-pétrir, machouiller ce 'qui existe', et ne voit rien sinon, 'ailleurs'. Tout ce qu'il voit il veut l'empocher et le contrôler ('mon esclave'), le re-palucher, le dominer.., et sinon dans sa folie parano et bien, ailleurs, 'il n'existe rien'. N'existe que ce qu'il triture.

Comme hélas pour lui, il existe d'autres choses parfaitement indépendantes qui finissent par se manisfester devant lui, il flippe. 'Ou mon ennemi.' Soit mon esclave ou mon ennemi. Bolchevisme et islam sont des systèmes à prétention totalitaire, qui fabriquent de la paranoïa.
C'est bien simple, à l'instant même où vous commencez à ouvrir la bouche il flippe. Il faut se dépécher d'entammer toute phrase, ou sa première phrase, par du "..et Mohommet son Prophète -que la paix soit sur lui !-" (ouf!), ou du "comme ce sont des moyens bougeois.." (aah!), et là peut-être, la trouille au ventre et un oeil sur LE Livre, vous pouvez dire un truc.

Vu de loin, on pourait croire que le judaïsme avec ses six cent et quelques 'lois' qui régentent la vie du néozélote serait aussi un assomoir paranoïaque, mais pour Juifs spécialement. Vus de plus près, ce n'est cependant pas pareil : toutes ces lois ne prétendent pas 'rêgler tout', ni mécaniquement. Donc de peu, mais pas pareil. Là aussi un spécialiste pourra affiner. La paranoïa juive elle, vient d'autres causes, dont l'auto-gethoïsation qui joue sont rôle. ("'les gens' ils mangent du porc" etc.)

Le boudhisme lui, ou tout boudho-paganisme, laisse faire tout ce que vous voulez mais visse une chappe de fatalisme absolument sans espoir. Reste la gymnastique.

Finalement le christianisme est bon, à condition qu'il soit complet.
/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Bon c'est un peu épais du trait et vite écrit, mais le principe est important pour moi.


Dernière édition par le Ven 27 Juil 2007 - 1:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JOHN
Austère anachorète
Austère anachorète
avatar

Masculin
Nombre de messages : 808
Age : 43
Localisation : Un monde de (sales) cons
Date d'inscription : 09/12/2006

MessageSujet: CRITIQUE DE L’ISLAM   Jeu 26 Juil 2007 - 23:56

Sur la véritable raison expliquant ce retournement soudain dans les médias (et de certains « intellectuels ») depuis quelques temps au sujet de (la critique de) l’Islam (plus facile à faire que pour d’autres), voici ce qu’en dit Hervé Ryssen dans sa Psychanalyse du judaïsme (2006), p.27 :
Citation :
« Si la majeure partie des Occidentaux a aujourd’hui compris qu’il fallait regarder le judaïsme d’un œil favorable et complaisant, les musulmans paraissent toujours voir les choses sous un autre angle. L’islam est en effet maintenant la principale force qui s’oppose au judaïsme, tant et si bien que les intellectuels planétariens, qui encouragent l’immigration de manière frénétique dans les pays européens depuis des décennies, ne cessent aujourd’hui de nous mettre en garde contre le danger de l’islam radical qui [en fait commence à] les menace[r] directement. Depuis la deuxième Intifada en Palestine en septembre 2000, en effet, de nombreux jeunes musulmans nés en France ont commencé à s’opposer, parfois violemment, à la communauté juive. Et c’est précisément cette nouvelle menace qui a déterminé le système médiatique à diaboliser l’islam radical comme un nouvel avatar du fascisme. » (p.27)
+ dans Les Espérances planétariennes (2005), p.35, 116 :
Citation :
« Le système démocratique encourage l’islam à l’intérieur des Etats occidentaux dans le but d’instaurer une société plurielle, mais le combat sur la scène internationale, quand il s’oppose aux intérêts d’Israël » (p.35)

« [Pour le système mondialiste cosmopolite] L’islam et l’immigration permettent de dissoudre les vieilles communautés nationales de l’Europe, de brouiller les sentiments identitaires et de déraciner moralement la population de souche. C’est en cela que l’islam est utile aux projets planétariens. » (p.116)
+ dans Les Espérances planétariennes (2005), « Les guerres planétariennes », p.118, 182, 362 :
Citation :
« [Dans une logique de diviser pour régner] Il s’agit d’affaiblir l’islam en terre d’islam, puisque ses adeptes sont les seuls aujourd’hui qui semblent s’opposer avec détermination aux tenants du Nouvel Ordre mondial. (…)
D’un autre côté, la politique planétarienne encourage le renforcement de la présence musulmane dans les pays européens [comme de vouloir faire entrer la Turquie dans l’Europe] dans le but de dissoudre les communautés nationales et de supprimer les résistances des peuples « ethniquement homogènes ». » (p.118)

« C’est ainsi par exemple que de nombreux intellectuels [juifs] ont soutenu l’immigration de peuplement, jusqu’au jour où ces immigrés d’origine musulmane se sont montrés agressifs envers la communauté juive. On peut dater le grand virage idéologique de la pensée planétarienne en France à l’an 2000. A partir de la deuxième Intifida, en effet, les millions de jeunes Arabes de France ont commencé à manifester très clairement leur solidarité au peuple palestinien et leur hostilité aux Juifs. C’est ce qui a déterminé un philosophe comme Alain Finkielfraut, on l’a vu, à se réfugier dans les jupes des patriotes français après les avoir couverts de boue et d’ordures, et à soutenir une association « contre le racisme anti-blanc ». » (p.182)

« On prêche l’égalité entre les hommes, mais on continue de se croire le peuple élu ;

on piétine les traditions des autres, mais on se cramponne à ses lois ancestrales ;

on vitupère la religion chrétienne, mais on vit dans l’attente de son messie ;

on encourage l’immigration en Occident, mais on la combat en Israël ;

on exalte les bienfaits du métissage chez les goys, mais on le considère comme une horreur pour sa propre famille.

Telles sont les contradictions qui ont pu, à un moment ou à un autre, faire naître quelque suspicion sur le bien-fondé de la doctrine chez de nombreux Juifs. » (p.362)
+ voir aussi la citation « CAMARADE, NE TE TROMPE PAS D’ENNEMI » de Robert Dun (1920-2002) dans le 2ième post de cette page :
http://kalayuga.frbb.net/la-plume-et-le-sabre-f35/le-choc-des-civilisations--t2127.htm

+ EDIT : Provoquer le choc des civilisations "La 3ème guerre mondiale pour la Gay Pride, BHL et le sionisme ?" :
http://borislelay.blogspot.com/2008/03/fitna-lennemi-est-le-sionisme-pas.html (29/3/8) *

* Voir aussi : http://borislelay.blogspot.com/2008/03/extrme-droite-extrmement-atlanto.html (5/3/8)


Dernière édition par JOHN le Dim 29 Juin 2008 - 18:05, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Critiquer l’Islam ?   Dim 5 Aoû 2007 - 21:12

Vidéo bien faite rien à dire... je crois qu'y en a qui l'ont pas bien compris
Gustave Flourens a écrit:
Je suis un peu gêné par cette vidéo.
A mon sens, il est assez malsain de croire que nos sociétés sont manipulées par des lobbys et autres complots judeo maçonniques.

ça parle pas de manipulation de société, ça parle d'une réalité, avec des images et des faits objectifs pour illustrer le deux poids deux mesures !

Si tu critique l'islam tu es soutenu pour ne pas dire subventionner, si tu ose ne serait-ce que dire des vérités sur les sionistes on te fra taire, et s'il arrive qu'on te passe à tabac on fra comme si ne rien n'était et on étouffera l'affaire mine de dire "tu le mérite tu l'as cherché !! "
Ou en est l'enquête ouverte après la ratonnade qu'a subi alain soral?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Critiquer l’Islam ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Critiquer l’Islam ?
Revenir en haut 
Page 3 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Est-ce être raciste que de critiquer l'islam?
» il est interdit de critiquer l'islam ..............
» Est-ce être "raciste" que de critiquer l'islam?
» Pourquoi critiquer l'Islam est un acte raciste et criminel.
» pourquoi cherche-on toujours à critiquer l'ISLAM ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES ÉGARÉS :: ALCHIMIE DU VERBE :: Fosse de Babel-
Sauter vers: