LE FORUM DES ÉGARÉS




Post mortem nihil est
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Service minimum : lettre à Soral.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Service minimum : lettre à Soral.   Lun 25 Juin 2007 - 4:24

Un débat a eu lieu sur le forum (Rubrique "AKTU") sur le thème : "Service minimum : pour ou contre ?" On m'a suggéré d'écrire à Soral : c'est chose faite : voici la lettre.
"Cher Monsieur Soral,
Je suis depuis un certain temps votre activité politique ainsi que vos analyses avec le plus vif intérêt. J'ai pu visionner sur votre site des extraits de votre cconférence du 18 juin. Vous y déclariez notamment que "notre projet à E&R (...) (c'est) défendre la Nation, c'est défendre les petites gens, les gens d'en-bas, c'est défendre les acquis sociaux." Je souscris à cela à 100%. Or, un débat (parfois vif) a eu lieu sur votre forum concernant le projet de service minimum voulu par Sarkozy. J'indiquais que j'y étais farouchement opposé.
En effet, le service minimum :
- c'est brider les travailleurs souhaitant défendre leurs acquis.
- c'est commencer par les transports pour ensuite l'étendre aux autres secteurs : nous assistons à un processus de "tatcherisation" de la société.
A terme, nul n'est dupe : il s'agit de privatiser la SNCF et de mettre fin à son monopole dans le cadre des injonctions de l'UE. C'est encore un des points du programme du CNR (je sais que vvous y êtes attaché) qui disparaitrait. Or, préserver les biens de la Nation, c'est ne pas brader les "bijoux de famille" aux spéculateurs et aux fonds de pension américains.
Vous avez inisisté sur les "valeurs de gauche" sur le plan économique et social dont E&R se réclame. Je sais que, comme marxiste, vous ne vous recconnaissez nullement dans la doctrine sociale de l'Eglise (intérêt commun contre lutte des classes) dont se réclame B. Antony qui vous a récemment critiqué sur Radio-Courtoisie.
Comment résister, avec le service minimum entravant le droit de grève, au "dumping social", à la "bolkensteinisation", aux privatisations, etc. ?
Quelle est votre position sur le service minimum ?
Ne serait-il pas pertinent (le message serait fort !) qu'E&R prenne en charge un combat contre ce dernier ?
Bien à vous,
Folantin.
PS : plusieurs membres du forum m'avaient suggéré de vous écrire. Je meettrai donc cette lettre sur le forum, en espérant que vous n'y verrez pas d'inconvénient."
Revenir en haut Aller en bas
Underachiever
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 316
Localisation : la marge
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Re: Service minimum : lettre à Soral.   Lun 25 Juin 2007 - 14:23

Bonne initiative Folantin.

Je suis persuadé que la défense du travail et des travailleurs contre notamment les idéologues de la "fin du travail"...doit être l'un des piliers d'E&R
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Service minimum : lettre à Soral.   Lun 25 Juin 2007 - 15:13

Alors gros problème en perspective pour E&R avec le FN ...
Vu que JM Le Pen s'est souvent prononcé en faveur d'un service minimum et que le FN n'a jamais vraiment rejeté l'idée d'appliquer à l'ensemble des fonctionnaires les mêmes règles qu'aux militaires, gendarmes et policiers (à savoir que le droit de grève est tout simplement interdit chez eux).
Revenir en haut Aller en bas
Ritoyenne
Le niveau à son plus haut, t'entends ?!
avatar

Masculin
Nombre de messages : 798
Age : 34
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Service minimum : lettre à Soral.   Lun 25 Juin 2007 - 15:29

E&R n'est pas le FN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elenfoiro
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 476
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Service minimum : lettre à Soral.   Lun 25 Juin 2007 - 19:07

Enfin Folantin se décide a faire quelque chose d'intéressant. C'est pas trop tot!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
succube
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Féminin
Nombre de messages : 103
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Service minimum : lettre à Soral.   Mar 26 Juin 2007 - 7:13

Atlan a écrit:
Alors gros problème en perspective pour E&R avec le FN ...
Vu que JM Le Pen s'est souvent prononcé en faveur d'un service minimum et que le FN n'a jamais vraiment rejeté l'idée d'appliquer à l'ensemble des fonctionnaires les mêmes règles qu'aux militaires, gendarmes et policiers (à savoir que le droit de grève est tout simplement interdit chez eux).

Il a soutenu le FN aux présidentielles, ça ne veut pas dire pour autant qu'il soit pour le service minimum.
Il est rare d'être d'accord à 100% sur tout le programme d'un candidat.

A ce propos, se référer d'ailleurs à "Jusqu'où va-t-on descendre ?" Editions Blanche pages 234-235 (SNCF).

Folantin : la lettre est très bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Service minimum : lettre à Soral.   Mar 26 Juin 2007 - 16:14

Je constate avec regrets que tous les posts de ce forum sont rédigé par des néo-marxistes. Moi qui pensait que Soral défendait des valeurs supérieurs aux petites lutte idéologiques gauche/droite, je remarque que seul vos pseudo-valeurs archéo-gauchistes sont représentés (surement par des petits bourgeois haineux envers celui qui a réussi à la force de ses poignets).
Conserver vos mentalités d'assisté et je ne prédis pas un grand avenir à E&R!

A bon entendeur, salut!
Revenir en haut Aller en bas
Kamo
Marxiste tendance Groucho
Marxiste tendance Groucho
avatar

Masculin
Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: Service minimum : lettre à Soral.   Mar 26 Juin 2007 - 16:51

Etre contre le service minimum, c'est être haineux ? Les cheminots qui bossent dur sont des assistés ? Ceux qui se sont construits des fortunes colossales, c'est grace à la force de leurs poignets ou grace à l'exploitation capitaliste ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celtic Zaku
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Féminin
Nombre de messages : 212
Age : 36
Localisation : Essonne
Date d'inscription : 12/03/2007

MessageSujet: Re: Service minimum : lettre à Soral.   Mar 26 Juin 2007 - 16:57

A Kamo :

Sauf que les cheminots ne bossent pas "dur" , ne sont même pas aux (fumeuses) 35 heures , ont des retraites dorées , des privilèges ahurrissants ... qui ne sont même plus justifiés ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Molodoi
Marxiste tendance Groucho
Marxiste tendance Groucho
avatar

Masculin
Nombre de messages : 90
Localisation : TOULOUSE
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Re: Service minimum : lettre à Soral.   Mar 26 Juin 2007 - 16:57

En accord avec Kamo.
Il faut arrêter avec la haine contre les fonctionnaires ( un employer d'une administration qui touche entre 1000 et 1200 euros n'est pas un richard...).
C'est faire le jeu du système...
Il faut une réforme de la fonction publique, mais dans le sens de la responsabilisation des fonctionnaires et de l'efficacité au service des gens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rebellion.hautetfort.com/
Underachiever
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 316
Localisation : la marge
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Re: Service minimum : lettre à Soral.   Mar 26 Juin 2007 - 17:24

lexo1000 a écrit:
Je constate avec regrets que tous les posts de ce forum sont rédigé par des néo-marxistes.

Pourtant rien ne t'empêche de nous faire part de ton point de vue sur la question. Tu aurais pu nous expliquer en quoi tu considères que ce service minimum est une bonne chose et même en quoi l'interdiction totale du droit de grève pourrait être souhaitable, si tu le penses.

Au lieu de ça tu viens nous chouiner dans les pattes que Soral n'est pas le père que tu imaginais et ta phobie du "rouge" te pousse dans des raisonnements indignes. En mauvais disciple d'Alain Minc tu avances l'idée selon laquelle le salut du petit entrepreneur qui s'est elevé "à la force du poignet" viendra de la déréglementation et de la bourgeoisie d'affaires... Pourquoi pas mais explique!

Citation :
je remarque que seul vos pseudo-valeurs archéo-gauchistes sont représentés.
Citation :
Conserver vos mentalités d'assisté et je ne prédis pas un grand avenir à E&R!

L'avenir d'E&R pourrait être davantage compromis par des gens ayant ta mentalité... des êtres campés sur leurs positions, vivant l'autre comme un farouche adversaire : tu parles de dépasser les frontières idéologiques gauche/droite... mais tu fais ici la preuve que ton esprit étroit vit ce clivage comme quelque chose d'infranchissable.

Citation :
A bon entendeur, salut!

Pas mieux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Service minimum : lettre à Soral.   Mar 26 Juin 2007 - 20:25

Le débat est vif, et c'est tant mieux...
Une information pour ceux que ça intéresse : Alain Soral m'a répondu. Je lui ai renvoyé un mail lui demandant l'autorisation de rendre public sa réponse (ce qui est la moindre des choses...). J'attends donc et je vous tiens au courant...
En attendant, que la discussion continue !!...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Service minimum : lettre à Soral.   Mar 26 Juin 2007 - 20:59

Il pourrait être tentant de s'imaginer défendre la classe ouvrière en défendant les "acquis sociaux"...
Malheureusement, cette classe ouvrière n'existe plus en tant que classe constituée, elle n'existe que dans l'imagination des gauchistes. Il n'y a plus de culture ouvrière, plus de conscience de classe. La période dans laquelle nous vivons est le plus long cycle contre-révolutionnaire de l'histoire.
A vouloir défendre cette classe ouvrière imaginaire, on risque de prendre le parti de fonctionnaires bedonnants qui ne songent qu'à profiter de leur statut avec le mépris le plus total pour ceux qui peinent à payer leurs impots, impots qui servent pourtant à financer l'inactivité de ces mêmes fonctionnaires. A vouloir imaginer que le cycle est révolutionnaire on finit fatalement par adapter son discours et ses principes à une situation contre-révolutionnaire, à des individus qui ne courrent qu'après le confort matériel et qui sont incapables de grandeur. C'est ainsi qu'on devient opportuniste, par impatience.

Alors que faire ?

Je ne sais pas. Patienter activement, se préparer et préparer le mouvement révolutionnaire qui surgira demain à la faveur de l'effondrement économique du Capital.
Revenir en haut Aller en bas
Underachiever
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 316
Localisation : la marge
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Re: Service minimum : lettre à Soral.   Mar 26 Juin 2007 - 21:10

Celtic Zaku a écrit:


Sauf que les cheminots ne bossent pas "dur" , ne sont même pas aux (fumeuses) 35 heures , ont des retraites dorées , des privilèges ahurrissants ... qui ne sont même plus justifiés ...

Sur quels critères tu te bases pour définir la pénibilité d'un profession? Le temps de travail est-il suffisant pour dire qu'une personne qui bosse 30 heures dans un haut fourneau glande plus qu'un cadre qui en fait 50 derrière un bureau?

Ensuite en quoi ces "privilèges ahurissants" ne sont-ils plus justifiés? Un "parachute doré" te paraît sans doute plus raisonnable...

Soit tu appartiens au milieu bourgeois et ta démarche de pointage du doigt et ta volonté de destruction des acquis sociaux qui nuisent à tes profits sont logiques, soit tu prends une posture de principe élitiste pour affirmer ta haine du populo... ce faisant tu joues peut être aussi contre toi-même mais vu que tu n'en as pas conscience... ça te va finalement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Bon Docteur
Simple Mind
Simple Mind
avatar

Masculin
Nombre de messages : 677
Age : 44
Localisation : sur le bord de la rivière
Date d'inscription : 28/05/2007

MessageSujet: Re: Service minimum : lettre à Soral.   Mar 26 Juin 2007 - 21:11

Petite anecdote sur les fonctionnaires. Je ne sais pas si c'est très intéressant mais c'est pour noter l'évolution des mentalités.

Je suis moi-même enfant de fonctionnaires qui ont fini leur carrière à 1500 euros par mois (un peu plus pour l'un, un peu moins pour l'autre). J'ai donc assisté, ma jeunesse durant, à la dégradation des conditions de travail, à la bêtise des nouvelles directives (néo-libérales et européennes), à la détérioration de l'esprit "Service du public", etc... Mon père ne cessait de se plaindre qu'il ne pouvait plus faire son boulot correctement, et il était inutile de faire des propositions : Fermez-la et faites ce qu'on vous dit! Bon...

Mes parents m'ont eu alors qu'ils étaient assez jeunes (c'était au début des années 70) et ils ont donc passés quelques petits concours pour entrer directement dans la fonction publique, pour la sécurité de l'emploi, en montant à Paris, etc... A l'époque donc, et c'est là que je voulais en venir, leurs amis, plus ambitieux, leurs disaient qu'ils étaient vraiment des loosers de rentrer dans la fonction publique, que c'était moyenâgeux, qu'ils manquaient d'ambitions et que eux allaient faire des carrières éblouissantes et qu'on allait voir ce que l'on allait voir... Siffle

Trente ans après, je suppose que c'est les mêmes qui viennent gueuler que les fonctionnaires sont assistés, privilégiés alors qu'ils se foutaient de leur gueule à l'époque. Nos amis ambitieux du privé, ont joué et ont perdu. Ils ont misés sur l'entreprise privée parce qu'ils étaient ambitieux, ils se sont juste fait croqués par plus gros qu'eux, ils sont cocus. Je leur suggèrerais d'avoir la décence de fermer leurs gueules, d'assumer leurs choix et de savourer le bonheur libéral. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x14g5o_papy-fait-de-la-resistan
Jul le Marteau
Duelliste chevaleresque
Duelliste chevaleresque
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2335
Age : 109
Localisation : Lorraine, 54 M&M.
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: Service minimum : lettre à Soral.   Mar 26 Juin 2007 - 21:47

Underarchiever, Celtik Zaku ne fait que reprendre l'exemple utilisé par Kamo, les cheminots. Qui font souvent grêve.
Hors, il faut bien reconnaître que les cheminots, et les gens de la SNCF en général ne sont certainement pas les plus à plaindre.
Retraite à 50 ans pour les cheminots, c'est beau. Sans compter le train gratos pour la femme et les enfants. Pour ne retenir que ces avantages là.
Je m'en foutrais d'eux et de leurs privilèges, mais voilà, chacune de leurs grêves engagent tous ceux qui prennent le train, et à force de prendre des grêves dans la gueule, ces derniers n'en n'ont plus rien à foutre de la raison invoquée. Y a grêve, c'est tout.
Il peut être interessant de voir qu'avant les gens se sentaient solidaires, pour maintenant être complétement agacés.
Les cheminots sont les idiots untiles du système, puisqu'ils ont réussi à donner une telle image merdique de la grêve, que le service minimum passera comme une lettre à la poste.
Merci à vous les gars, et à toutes vos années de lutte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Underachiever
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 316
Localisation : la marge
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Re: Service minimum : lettre à Soral.   Mar 26 Juin 2007 - 22:17

Colonel Jul a écrit:
Les cheminots sont les idiots untiles du système, puisqu'ils ont réussi à donner une telle image merdique de la grêve, que le service minimum passera comme une lettre à la poste.

S'ils sont les idiots utiles... peut être à la fin serons nous tous les dindons de la farce. Car ne nous leurrons pas, ces mesures qui touchent un secteur précis en appeleront d'autres. Une fois qu'auront été réformés les régimes spéciaux des professions particulières, les choses sérieuses vont commencer qui viseront tout le monde : le contrat de travail unique par exemple. On commence donc pour l'instant par des réformes "populaires" (généralement l'opinion publique apprécie quand c'est le fonctionnaire qui dérouille... Houu le nanti!) pour mieux faire passer par la suite celles qui le seront moins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jul le Marteau
Duelliste chevaleresque
Duelliste chevaleresque
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2335
Age : 109
Localisation : Lorraine, 54 M&M.
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: Service minimum : lettre à Soral.   Mar 26 Juin 2007 - 22:28

Putain mais j'dis pas le contraire!
Je dis juste que grâce à eux "l'opinion publique" a une sale image de "la grêve" et qu'elle laissera passer sans sourciller le service minimum...

Et puis je me demande bien pourquoi les fonctionnaires ont une si mauvaise image...

Et je me dis que les fonctionnaires (autres que SNCF) font grêve, un jour ou l'autre le Privé bénéficie des acquis obtenus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celtic Zaku
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Féminin
Nombre de messages : 212
Age : 36
Localisation : Essonne
Date d'inscription : 12/03/2007

MessageSujet: Les privilèges de la nullité   Mer 27 Juin 2007 - 1:05

Pour Underachiever :

Je pensais , bien entendu , trouver des défenseurs acharnés des prétendus "acquis sociaux fondamentaux" des fonctionnaires , qui comme on le sait servent si bien la ripoublique (la votre , pas ma nation qui pourrait tout aussi bien se passer d'une république) . Je pensais en trouver aussi , en plus particuliers pour les agents de la SNCF .

Comme on est sur un forum de gauche (Soral est bien de gauche , non ?) , c'est tout à fait normal de défendre les agents SNCF . OK . C'est progressiste , patin couffin , etc ...

Qu'on ne vienne pas me dire qu'être cheminot aujourd'hui c'est PENIBLE . Etre cheminot n'a plus rien à voir avec la pénibilité qui était la sienne jusque dans les années 40 , avec les locomotives à vapeur . Depuis , le métier de cheminot à bien changé avec l'avènement des locomotives electriques (le parc et le réseau SNCF/RFF est presque , à 90% electrifié) , donc bien entendu , les acquis sociaux des agents SNCF datant de 1946 (le fumeux et épurateur gouvernement Gaullo-Communiste en était le géniteur ...) sont donc caduques depuis belle lurette , et encore , on en a rajouté par la suite , pour continuer à "engraisser" la SNCF et ses agents , qui gémissaient via la Cégète , pour obtenir encore plus de privilèges . Mais je sais , comme on est sur un forum de gôôôche , c'est normal de défendre tout cela ...

Underachiever , comme tout bon Rouge , tu me dit venant de la "bourgeoisie" . Donc , selon toi , je serais un bourgeois . Vivant à Evry , ville nouvelle minable imaginée par des illuminés-idéologues de gauche , ayant une mère aide-soignante à l'assistance publique mais aussi pour arrrondir ses fins de mois , dans une clinique privée (Je sais pour vous , gens de gauche , c'est anormal de cumuler deux emplois ...) et un père agent immobilier , c'est sur je suis un bourgeois . C'est normal après tout , quand on apprécie pas les dires d'une personne , les rouges toujours aussi inconsistants , crient au Bourgeois , cette rhétorique ne date pas d'hier , je dirai même qu'elle est un peu folklorique maintenant ... Pathétique .

Concernant les privilèges de la fonction publique en général , vu les impots importants qu'on prélève en Ripoublique Française , on pourrait s'attendre à une fonction publique de qualité , avec des fonctionnaires intègres et compétents ce qui , vu le taux de prélèvements obligatoires astronomiques , serait la moindre des choses . Même pas en rêve . On a une fonction publique incompétente , irresponsable , propagandiste , antiraciste , sans réel attrait , arrogante , faible avec les forts et forte avec les faibles comme c'est le cas avec le Fisc républicain (je refuse le terme "français" pour ces gens-là) , bref une nébuleuse puante où règne le Népotisme , l'incompétence organisée , la couardise , l'hypocrisie , où on écrase les talents et on laisse la voie libre aux bureaucrates , "techniciens du stylo-bille" . La défense de cette crasseuse Fonction Publique se fera sans moi , merci .

Vu le prix que cela coute aux Gaulois , il serait tout à fait normal de la sacrifier . Oui , oui , la sacrifier . C'est tout ce qu'elle mérite . Le secteur privé a 1000 fois plus de mérite que ces incompétents (hors fonctions régaliennes , nécéssaires à une Nation , de tous temps) et je serai pas mécontent qu'on redirige ces sommes collossales , au profit de la recherche Scientifique , l'Armée , les programmes Spatiaux , bien plus utiles sur le long terme que cette caste grasse , puante et bedonnante que sont les fonctionnaires .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Underachiever
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 316
Localisation : la marge
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Re: Service minimum : lettre à Soral.   Mer 27 Juin 2007 - 2:49

Celtic Zaku a écrit:
Underachiever , comme tout bon Rouge , tu me dit venant de la "bourgeoisie" . Donc , selon toi , je serais un bourgeois.

Non... relis-moi et tu verras que je ne dis pas exactement ça. Ne te connaissant pas je formulais deux hypothèses d'où mon "soit tu es un bourgeois et ta logique est cohérente... soit (tu n'en es pas un) et ta position sur la question correspond à un posture".

Sinon je ne suis pas à tout prix pour la perpétuation du système. Quoi d'autre? Ah oui, comme tu dis... les rouges crient au bourgeois... pendant que tu cries au rouge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celtic Zaku
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Féminin
Nombre de messages : 212
Age : 36
Localisation : Essonne
Date d'inscription : 12/03/2007

MessageSujet: Re: Service minimum : lettre à Soral.   Mer 27 Juin 2007 - 3:02

D'accord , tu n'es pas pour la perpétuation de ce système . Ok , très bien , soit .

Mais au fait , que veulent les Soraliens , pourrait-tu m'éclairer Underachiever ? Un communisme/marxisme repeint en bleu-blanc-rouge ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elenfoiro
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 476
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Service minimum : lettre à Soral.   Mer 27 Juin 2007 - 3:10

Folantin a écrit:
j'ai l'accord du grand Ghana pour publier sa réponse. Mais pas ce soir : je suis trop crevé...

C'est vrai copier / coller c'est trop trop dur. Je te plains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Service minimum : lettre à Soral.   Mer 27 Juin 2007 - 3:27

Bon, surmontant ma fatigue, pour faire plaisir à elenfoiro, qui pourtant m'en fout plein la tonche, voici la REPONSE de (taratatsouin...) Magic Soraaaaaallll : "Il y a un double problème, déjà évoqué dans Socrate à St Tropez, la volonté du capital de privatiser les services publics, mais aussi le dévoiement des syndicats majoritaires qui fonctionnent aujourd'hui comme des rentes. Eux aussi travaillent dans l'esprit du public, notamment à la SNCF, à la privatisation... Ce sont donc à ces deux rentes, souvent complices, qu'il faut s'attaquer : rente du capital et rente syndicale, au sein d'un même projet de redressement national. Bref, c'est pas gagné. Bien à vous. AS."

J'aurai quelques remarques à faire, mais plus tard, cette fois...
Alors, elenfoiro, heureux ?
Revenir en haut Aller en bas
Underachiever
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 316
Localisation : la marge
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Re: Service minimum : lettre à Soral.   Mer 27 Juin 2007 - 3:29

Celtic Zaku a écrit:
D'accord , tu n'es pas pour la perpétuation de ce système . Ok , très bien , soit .

Mais au fait , que veulent les Soraliens , pourrait-tu m'éclairer Underachiever ? Un communisme/marxisme repeint en bleu-blanc-rouge ?

Mais non! Petit celte! L'ambition est bien plus démesurée... Nous réconcilierons le marteau et l'enclume avec la hakenkreuz. Tu prends conscience de la dimension du projet?

Pour le reste tout est dans le site ou dans les bouquins... Au boulot vieux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dante LXXXVI
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 81
Age : 14
Date d'inscription : 16/06/2007

MessageSujet: Re: Service minimum : lettre à Soral.   Mer 27 Juin 2007 - 3:30

Citation :
et le plaisir de l'attente ?? Le triomphe de la volonté contre la dictature du plaisir ??

Enôôrme Laughing Laughing
Ach Kolossal message okkult Herr Folantin pirat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Service minimum : lettre à Soral.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Service minimum : lettre à Soral.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Heure syndicale mensuelle
» Note de synthèse 2011
» ordre de service, affermissement, options,..
» Informer l'agent absent de la réorganisation du service
» Première lettre de Paul aux Corinthiens chapitre 13

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES ÉGARÉS :: PLACE DE GRÈVE :: Soral sans rival-
Sauter vers: