LE FORUM DES ÉGARÉS




Post mortem nihil est
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Après Shamir le cas du professeur Toaff

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
thomassxb
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 500
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Après Shamir le cas du professeur Toaff   Mer 11 Juil 2007 - 15:43

l'Omnivore Sobriquet a écrit:
thomassxb a écrit:
l'Omnivore Sobriquet a écrit:
Total soutient à Israël Adam Shamir.

Un penseur d'envergure, un profond chrétien.
N'atrophiez quand-même pas votre sens critique.
Il y a des zones d'ombre sur Israël Shamir, il a des fréquentations louches, et on ne sait pas d'où il parle.
@ Thomassxb : il parle de chez lui.

D'autre part moi aussi j'ai des fréquentations louches, et publiquement : y'a par exemple Marco, qui rentre rarement dans un bar de Varennes s'en faire "Heil Hitler !", ou "Allaaaah hhakbar !", mais y'en a quelques autres aussi.

Evidemment qu'il a des zones d'ombres le Shamir, encore heureux.
Il parle de chez lui, en Suède. Il a apparement un passé d'agent provocateur soviétique.

Il n'y a rien de pire que de se fier à des imposteurs, surtout si tu te bases sur eux pour mener une critique radicale. Parce qu'après, le sophiste exploite à mort ce filon pour démonter ton argumentaire.

Ce que Shamir dit ne manque pas de sel, mais le sel ne fait pas tout. Il faut aussi que celui qui parle soit honnête et ne dissimule pas d'où il parle. Partant de là, un mec dont la biographie est falsifié n'est pas une autorité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'Omnivore Sobriquet
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 713
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 02/12/2006

MessageSujet: Re: Après Shamir le cas du professeur Toaff   Mer 11 Juil 2007 - 19:03

Shamir ne m'a jamais caché quand il allait en Suède, les fois où nous nous sommes par presque hasard écris, ou rencontrés. Il publie même des photos sur son site ou sa lettre d'information, des photos de Suède, aussi. Il a de la famille, là bàs. C'est marrant cette manie de voir des problèmes là où il n'y en a pas. Au fait, il existe de nombreuses autres photos du maître que celle unique en lunettes de pilote, tenez comme celle-ci par exemple :




Et oui c'est à la Main d'Or, aux bras d'une star d'une showbiz. Il 'écrivait depuis Paris', cette fois là. La photo était diffusée sur le net à l'époque. Mais peut-être allez vous en passer à Jöran Jermas qui a très louchement changé de nom en Adam Ermash, ce qui avec d'autres cachotteries d'ordre strictement privé fait l'essentiel de sa fiche chez Wikipédia, le soviet des cagoulés bien connu (http://en.wikipedia.org/wiki/Israel_Shamir)


Ce qu'il dit ne manque pas de sel, ne manque pas de réflexion, ne manque pas d'information, ne manque pas de profondeur, ne manque pas de hauteur, ni même de largesses... Ce qu'il dit ne manque pas de poësie, ne manque pas de vérité, ne manque pas d'éternité chrétienne, ce qu'il dit ne manque pas d'urgence.

Ne jamais se fier à un seul homme, bien sûr.
Mais enfin faire preuve d'un peu de discernement, et de choix (discrimination) dans ses lectures. ("Notre Dame des douleurs", le "Pardès", et bien sûr le premier, "l'Autre visage d'Israël", voir tout ça sur son site http://www.israelshamir.net/ )

Aucun doute n'est permis, et la photo ci-dessus le confirme : Shamir est un skinhead suédois.


Dernière édition par le Jeu 12 Juil 2007 - 9:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pertinax
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 248
Localisation : Oulan-Bator
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Re: Après Shamir le cas du professeur Toaff   Jeu 12 Juil 2007 - 13:38

Super cette photo, Omnivore Sobriquet. Je ne la connaissais pas. Oui, on a dit aussi que Shamir était un agent du Mossad, parachuté pour manipuler tous les méchants (du point de vue des services secrets). Même si c'était vrai, alors il s'est retourné et c'est un agent double. Non, plus sérieusement, si la question de thomassxb est compréhensible, il y a aussi un moment où la confiance est nécessaire (avec une prise de risque assumée).

---------------------------------------------------------------------------------------

thomassxb a écrit:
Un vrai subversif est économe dans son nombre de maîtres à penser.Soral aussi a déconné, en mentant sur son vote de 2002 (il a affirmé avoir voté Chevènement, puis Le Pen, une fois son coming-out fait). Il y a des mensonges joyeux, des mensonges utiles. Des mensonges tactiques.

Mais il ne faut pas non plus accueillir à bras ouvert tout sans distanciation critique.

A part ça, je consulte sans cesse le site d'Israël Shamir, parce que sa prose est soignée et que ses textes français sont bien traduits. Si je me considère comme un esprit libre, c'est parce que je m'astreins à multiplier mes sources d'info : de Marianne à ce forum, en passant par Fdesouche, Chretiente.info, mais aussi Indymedia ou autres.

Il faut arrêter de se prendre des maîtres à penser. Et arrêter avec cette judéomanie constante. Il y a au moins 4 topics actifs en ce moment sur les Juifs. Ca suffit...
Il vaut mieux lire beaucoup et des auteurs variés que seulement Alain Soral, comme certains sur ce forum (je ne dis pas toi, thomassxb). En ce moment, je poste sur le topic National-Bolchevisme; on y parle politique sans judéomanie. Maintenant, je n'ai aucun maître à penser. Shamir m'aide à comprendre le monde et l'histoire des idées - c'est tout - et tu as certainement constaté que je met en correspondance les auteurs que je cite. Je cherche à avoir une vision cohérente, certainement pas à aligner les "maîtres".

D'autre part, l'article de Shamir que j'ai choisi parlait de l'immigration (sujet sensible sur ce forum) et non pas directement des sionistes (alors que ces articles ne manquent pas). J'ai donc fait preuve d'une certaine réserve.

L'homme Shamir (que j'ai rencontré) me parait respectable; c'est mon droit de le dire, non ? Si comme tu le penses, j'accueillais tout sans distanciation critique, alors je serais à la fois chamaniste, sorcière wicca, zoroastrien, saint-simonien, nietzschéen, sioniste, antisioniste, soucoupiste, témoin de Jéhovah, druide, paléo-païen, franc-maçon, néo-platonicien, féministe lesbienne, et j'en passe. Alors laisse-moi être moi-même (subversif ou pas) à ma façon, merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JOHN
Austère anachorète
Austère anachorète
avatar

Masculin
Nombre de messages : 808
Age : 41
Localisation : Un monde de (sales) cons
Date d'inscription : 09/12/2006

MessageSujet: SIMPLE RICHE ET SUPER RICHE   Ven 13 Juil 2007 - 13:43

Bibi Clemenceau a écrit:
Un riche c'est un riche. Voila quoi. Quelles différences entre les grands bourgeois du 19ième, les nobles qui se torchaient avec de la soie, les pharaons qui utilisé de milliers d'hommes pour se construire un gros tas de pierre rien qu'a eux, et les bourges de maintenant ?
Cher Bibi,
Je pense qu’on peut cependant distinguer les riches ou « bourges » (ou personnes appartenant à la grande bourgeoisie) mais qui travaillent vraiment et produisent de la richesse (voire qui travaillent même beaucoup, jusqu’à 70 heures par semaine : hauts cadres, certaines professions libérales, et pas mal de petits et moyens patrons de PME aussi, etc) d’autres riches : ceux purement rentiers (dont leur « travail » consiste essentiellement à gérer leurs « avoirs »), plus ou moins parasites, d’une part, et ceux prédateurs (vraiment nuisibles/dangereux) qui font partis de la haute finance internationale… et pour lesquels les individus (et les peuples) sont considérés comme de simples paquets d'actions...

En rapport avec cette opinion (assez tranchée sur les riches…) je pense que tu devrais être intéressé par ce texte (en particulier sa conclusion), qui semble une assez bonne illustration :
http://herveryssen.blogspot.com/2007/05/propagandes-silencieuses-kojak-et.html

Une image sur LES REQUINS DE LA (HAUTE) FINANCE :
http://herveryssen.blogspot.com/2007/03/on-voit-donc-que-lcrivain-yiddish.html

Une info sur l’origine des MILLIARDAIRES :
http://herveryssen.blogspot.com/2007/04/milliardaires-juifs.html

+ également au sujet du rôle (de soupape de sécurité utile) de l’idée communiste (voire NB) pour le système mondialiste : http://kalayuga.frbb.net/Soralissimo-f4/Mon-florilegemes-citationsconclusiontchao-p19220.htm?highlight=#19220
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thomassxb
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 500
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Délire shamirien sur la Turquie : ça suffit   Dim 29 Juil 2007 - 16:46

Voilà un article.

Désolé, mais toute colère n'est pas bonne à prendre. Comparer Atatürk à Hitler, c'est d'une ignominie... La prochaine étape c'est quoi? Regretter le tsarisme? Ou Louis XIV?

Citation :
Istanbul has followed Gaza: the AKP-ruled Turkey will be a friend to Hamas-ruled Palestine, to Islamic Iran, to Orthodox Greece and Russia, to the religious anti-occupation forces of nearby Iraq

C'est vraiment hallucinant. La paix est totalement impossible entre cultures monothéistes différentes. Les orthodoxes haïssent les catholiques, et le schisme se maintient depuis un millénaire sans l'ombre d'une chance de résolution (le conflit est toujours virulent entre les deux Eglises, cf. l'Ukraine). Pourtant les deux fois sont quasiment identiques! Alors imaginez le dialogue islamo-chrétien pour la paix, basé uniquement sur le concept de dieu unique...

Pire, l'Iran n'est pas "islamique", mais obéit au chiisme duodécimain, une tendance qui représente moins de 10% des musulmans du Monde! Shamir est il au courant que ce ne sont pas les américains qui tuent 3000 personnes par mois en Irak, mais des guérilleros sunnites massacrant des chiites et des chrétiens? Shamir est il au courant que ses potes islamistes exterminent la plus vieille communauté chrétienne du monde, les assyriens d'Irak?

JAMAIS la croyance en un Dieu unique n'a pu servir de base à une discussion. C'est même un obstacle. Le monothéisme ne supporte que deux choses : le consensus ou la rupture, la communion ou le schisme. Tant que des gens raisonneront en termes religieux sur les questions orientales (chrétiens sionistes protestants américains, ou chrétiens antisionistes orthodoxo-catholiques eurasiatiques, même combat, même analyse biaisée), la Paix sera IMPOSSIBLE. Seule une approche laïque peut mettre fin au conflit.

J'espère qu'à la suite de cet article, les soraliens arrêteront de révérer Shamir, qui montre ce qu'il pense sincèrement du nationalisme laïc. On ne peut pas, au nom de l'anticommunautarisme et de la cause palestinienne, enrôler tous les gens qui éructent ou pestent contre les "sionistes". Le "juif antisioniste" Shamir est un clérical antijudaïque tout ce qu'il y a de plus classique... L'approche cléricale des affaires israelo-palestinienne est une impasse...

Je suis quand-même d'accord sur ses conclusions : une Turquie un peu moins gueularde, patriotarde et militariste a un rôle important à jouer comme "stabilisateur de la région", comme passerelle par excellence entre USA et monde musulman, entre Europe et Proche-Orient. Mais de là à soutenir les islamistes les plus théocratiques, il y a une limite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pertinax
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 248
Localisation : Oulan-Bator
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Re: Après Shamir le cas du professeur Toaff   Lun 30 Juil 2007 - 10:44

Je rappelle quand même que Shamir est favorable à la mise en place, sur la terre de Palestine, d’un seul état démocratique et laïc. Ce qui est curieux pour un « clérical antijudaïque ». Maintenant, on pourrait même aller plus loin, et faire de Shamir un agent islamique (pourquoi pas ?). Trouvé à la p.122 de Fleurs de Galilée : « Après la conquête arabe, une majorité de Palestiniens juifs ont accepté le message de l’envoyé d’Allah, tout comme la majorité des Palestiniens chrétiens quoique pour des motifs différents. Pour les chrétiens du lieu, l’islam était une sorte de christianisme nestorien sans les icônes, sans l’intervention de Constantinople et sans les Grecs (aujourd’hui encore la soumission de l’Eglise palestinienne à l’Eglise grecque continue de poser problème aux Chrétiens du pays). Au yeux des juifs de la région, l’islam n’était qu’un retour à la foi d’Abraham et de Moïse. » Avec des passages comme celui-ci disséminés dans ses articles, et d’autres – ambigus - sur les Croisés, on se demande si le christianisme de Shamir ne serait pas…islamisé. Pour qui roule-t-il ?

Je répondrai par deux remarques.

- Un catholique n’a pas forcément besoin de lire Shamir, et même de connaître le déroulement du conflit au Moyen-Orient, pour se faire une opinion arrêtée sur la légitimité (ou non) de l’état d’Israël. S’il le faut, je rappellerai ce qu’en disait au début du XXe siècle, Augustin Léman (pourtant d’origine juive lui aussi). Vous verrez que ça ne traîne pas, que c'est définitif.

- Les colères de Shamir ne sont donc peut-être pas aussi terribles qu’elles le paraissent. Et puis, il a beau « déconstruire la judéité », il a précisément ce goût du dialogue qui en soi ne peut être de mauvais augure, à moins de se figer sur des expressions comme « JAMAIS » ou « IMPOSSIBLE ». Dans son dernier livre, Le Pin et l’Olivier, il a des passages attendris sur la vie quotidienne des juifs en Palestine. Rien de vociférant ou de tonitruant. Lisez, vous aurez des surprises…

La vérité est que Shamir n’est pas l’antijuif qu’on croit. Un juif antijuif ? Peut-être, mais un homme d’abord influencé par les théories de l’eurasisme, sans lesquelles on risque de se tromper sur son compte. En désaccord probable avec Alexandre Dougine (querelle d’influence ?), il le rejoint pourtant sur l’essentiel ; c’est donc une vision très enracinée de la religion, à la fois œcuménique (au sens fort) et identitaire. De quoi réconcilier beaucoup de monde. Trop de monde ? C’est bien possible. A lire les pages consacrées au Troisième Temple qui est « le temple de l’ensemble des peuples de la Terre sainte, celui des juifs, des chrétiens et de musulmans », on se dit que ce Shamir a des allures de Réconciliateur fou. Décidément, il me plait bien cet homme-là…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JOHN
Austère anachorète
Austère anachorète
avatar

Masculin
Nombre de messages : 808
Age : 41
Localisation : Un monde de (sales) cons
Date d'inscription : 09/12/2006

MessageSujet: SACRIFICES HUMAINS   Lun 30 Juil 2007 - 11:44

hilbert a écrit:
Dans, ce texte paru sur le site de Shamir à propos du professeur Toaff , dont le travail de recherches ne plait pas à tout le monde…
http://www.israelshamir.net/French/Fr26.htm (1)
8)
Tatave a écrit:
Où il est à nouveau question du Professeur Toaff... :
http://switch5.castup.net/frames/20041020_MemriTV_Popup/video_480x360.asp?ai=214&ar=1393wmv&ak=null

... et d'autres choses peu édifiantes !
(...la personne interrogée, pour les non anglophones, parle notamment de certains meurtres rituels d'enfants chrétiens, et pas seulement au Moyen Age en Europe, à l'occasion de certaines "fêtes"...)

-Entretien en arabe, sous-titré en anglais.
(1) Tiens, moi c’est marrant, toutes ces histoires de « sacrifices humains », de « magie noire » et de « rites sataniques » sur des adultes ou des goyes des gosses, ça m’a un peu rappelé ces témoignages pour le moins inquiétants… :
http://kalayuga.frbb.net/Hybride-f6/Apprehender-la-justice-francaise-t1133.htm

Bah ! mais c’est sûrement que des (mauvaises) idées… et puis c’est bien simple ! y’a qu’un « antisémite » qui peut penser à faire ce genre de rapprochement !… c’est connu !


Dernière édition par le Ven 3 Aoû 2007 - 12:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thomassxb
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 500
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Après Shamir le cas du professeur Toaff   Lun 30 Juil 2007 - 13:12

Pertinax a écrit:
Je rappelle quand même que Shamir est favorable à la mise en place, sur la terre de Palestine, d’un seul état démocratique et laïc. Ce qui est curieux pour un « clérical antijudaïque ».
Israël, de base, ne tiendrait pas deux semaines si l'Etat était confessionnel :
75% de juifs contre 25% de non-juifs
75% de juifs laics ou traditionnels vs 25% d'orthodoxes/ultra-orthodoxes

Alors en imaginant un Etrat dual, ça ferait une société laïque de facto. ou plutôt laïque à la libanaise : l'Etat est officiellement neutre, mais la représentation politique est structurée par la religion et l'appartenance ethnique. Une tendance déjà forte à la Knesset... (cf. la séparation entre orthodoxes askhénazes et sépharades...)

La laïcité peut très bien être promue par les religieux. Le fait d'exiger la neutralité de l'Etat n'empêche pas de vouloir une vie politique structurée par la religion, ce qui est laïc dans la forme mais pas dans le fond.

Citation :
Avec des passages comme celui-ci disséminés dans ses articles, et d’autres – ambigus - sur les Croisés, on se demande si le christianisme de Shamir ne serait pas…islamisé. Pour qui roule-t-il ?

Je me pose la question. Ces panégyriques de l'Islam sont fort déplacés de la part d'un prétendu orthodoxe grec. Dois-je rappeller ce que les gentils musulmans turcs ont fait aux églises de Chypre?

Citation :
- Un catholique n’a pas forcément besoin de lire Shamir, et même de connaître le déroulement du conflit au Moyen-Orient, pour se faire une opinion arrêtée sur la légitimité (ou non) de l’état d’Israël. S’il le faut, je rappellerai ce qu’en disait au début du XXe siècle, Augustin Léman (pourtant d’origine juive lui aussi). Vous verrez que ça ne traîne pas, que c'est définitif.

En catholique, je pense que la terre revient à celui qui la fait fleurir. Israël est certes un Etat sous perfusion, mais quand on voit le désert caillouteux que c'était au début du XXème siècle... Et quand on voit à quelle idéologies crétines sont soumises les palestiniens... Quand on demande à un palestinien ce qu'il veut faire de son Etat palestinien, il répond franco : "le fusionner dans un Etat islamique". Ben bravo. La seule solution c'est un Etat unique, et là je suis d'accord avec Shamir.

En plus il faut bien distinguer à mon avis entre le Foyer National Juif ayant une vocation d'asile et de refuge, et l'Etat d'Israël de l'agence juive, qui a pour but de faire venir TOUS les juifs, quitte à crééer artificiellement les conditions de l'alyah (on a vu les conséquences désastreuses de la propagande pro-alyah sur la société française : c'est un des élements qui ont profondément installé le communautarisme)


Citation :
- Les colères de Shamir ne sont donc peut-être pas aussi terribles qu’elles le paraissent. Et puis, il a beau « déconstruire la judéité », il a précisément ce goût du dialogue qui en soi ne peut être de mauvais augure, à moins de se figer sur des expressions comme « JAMAIS » ou « IMPOSSIBLE ». Dans son dernier livre, Le Pin et l’Olivier, il a des passages attendris sur la vie quotidienne des juifs en Palestine. Rien de vociférant ou de tonitruant. Lisez, vous aurez des surprises…

Je suis d'accord avec la compréhension, le dialogue et la tolérance. Mais je suis contre l'alliance de tout et son contraire, contre le front antiaméricanosioniste de gens qui n'ont rien à voir entre eux... On peut pas s'allier contre les "sionistes" avec des gens qui leur sont opposés mais pour des raisons opposées aux nôtres.

Citation :
C’est bien possible. A lire les pages consacrées au Troisième Temple qui est « le temple de l’ensemble des peuples de la Terre sainte, celui des juifs, des chrétiens et de musulmans », on se dit que ce Shamir a des allures de Réconciliateur fou. Décidément, il me plait bien cet homme-là…

Le Troisième Temple, c'est la vision religieuse de la paix en Orient. Je n'y crois pas. La récente campagne de désinformation et de dénigrement lancée par les juifs suite au Motu Proprio sur la messe m'a confirmé que les juifs sont totalement instrumentalisés par les protestants américains, qui raisonnent avec les mêmes catégories mentales que les islamistes radicaux. Tant que de part et d'autres on calculera en termes religieux, de manière fondamentaliste ou moderniste, le résultat sera inéluctablement le messianisme et la guerre sainte, c'est à dire la paix et la guerre religieuses, avec tous les stades intermédiaires.

Entre la droite israelienne qui voit dans l'Iran Gog&Magog, la Maison Blanche qui veut expédier tous les juifs en Israël pour faire revenir Jésus, et l'Iran qui attend la venue de l'Imam caché, ça fait un peu trop d'espoirs apocalyptiques dans une région avec autant de puissances nucléaires... C'est bien ça le problème des monothéismes : ils ont une forte appétence pour l'eschatologie. Sauf que désormais n'importe quel régime bananier a effectivement les moyens de tuer des millions de gens d'un coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'Omnivore Sobriquet
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 713
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 02/12/2006

MessageSujet: Re: Après Shamir le cas du professeur Toaff   Jeu 2 Aoû 2007 - 7:34

@ Thomassxb : Quand on se concentre et qu'on médite, on se 'centre' vers ou dans quelque chose qui est un et qui est cohérent.
On ne peut rien concentrer ni affiner en suivant 25 chemins différents en même temps, qui s'interferrent de plus. C'est probablement ce qui fait que les religions normalement sont exclusives; il y a quelque chose intrinsèque là dedans. Être dans et vers une unité et une cohérence. On ne peut pas y arriver le cul entre quinze chaises et dans la cacophonie.
Il ne faut pas hurler à la catastrophe comme le font tous ces athées (on dit 'agnostiques', quand on a été en voyage..) parce que les trois religions monothéistes, ne "s'aiment pas" : ce n'est pas de la guéguerre c'est simplement un mode de fonctionnement, le vif du sujet.
Je ne suis pas pessimiste sur la 'mésentente' des grandes religions : vous en parlez comme d'un vieil archaïsme qui s'accroche encore, alors que c'est un principe éternel. Toute religion est comme ça, de même que toute personne, on frise le pléoname, qui veut méditer réclame du silence et de l'isolement.
Rien de grave en soi.

L'exemple des divers communismes concurrants est là pour nous montrer qu'il n'est pas nécesaire qu'il y ait des clochers pour avoir une 'querelle de.' De même, la nature auto-exclusive des religions sérieuses ne mène pas forcément sur une querelle, sur un affrontement. Quelqu'un qui veut méditer n'est pas forcément quelqu'un qui aggresse son entourage pour qu'ils se taisent. Très souvent, la posibilité de méditer est offerte sans problème, mais la 'méditation', la religion a ses exigeances propres. Il y a revendication d'un 'monopole' total mais local. Ce qui peut être très pacifique, solidement et même durablement. C'est la discorde qui ruine tout.

Un calme et une cohérence, voilà qui est souhaitable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toussaint Louverture
Tapette bobo du tertiaire
Tapette bobo du tertiaire
avatar

Masculin
Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Après Shamir le cas du professeur Toaff   Sam 4 Aoû 2007 - 21:44

"Israël doit cesser d'être un état juif", "Israël a exploité l'Holocauste pour excuser sa propre brutalité envers les Palestiniens et les Libanais", "L'idée que les Juifs sont le peuple élu de Dieu à fait naître une doctrine raciste juive"
Vous avez déjà entendu ça?

Sans aucun doute. Mais pas venant d'un politicien Israëlien qui en plus à été président de la Cnesset et porte-parole de l'organisation sioniste internationale...

Tout ça, c'est Avraham Burg qui le dit. Présentation du bonhomme:

http://www.lapaixmaintenant.org/article547
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Snake Plissken
Grande gueule qui pisse pas loin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 682
Age : 45
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: Après Shamir le cas du professeur Toaff   Dim 5 Aoû 2007 - 7:43

Pertinax a écrit:
Suite de l'article de Shamir

5/6

"Ce n'est pas là le cri d'un gauchiste bon teint. Nous pouvons vivre tout en ayant des gens riches dans nos sociétés, nous pouvons survivre à côté de certains privilèges. Tant la gauche que la droite sont bonnes et nécessaires à la société, comme nous avons besoin de notre jambe droite et de notre jambe gauche pour nous tenir debout. Imaginez une prairie, dans les collines de Jérusalem, au printemps. C'est un tapis magique de milliers de fleurs colorées, qui vous invitent à vous asseoir parmi elles. Si tout le monde vient à marcher dessus, il n'y aura plus de fleurs. Si on l'entoure de barrières, personne ne pourra en profiter. Ces deux tendances, accessibilité et préservation, sont les deux lignes de force de la gauche et de la droite. Leur combinaison correcte permet à un maximum de gens de profiter de la prairie fleurie. La droite est la force conservatrice, qui préserve le pouvoir des élites traditionnelles. Ses tenants sauvent le paysage, protègent la nature, perpétuent les traditions. La gauche est une force motrice de la société, la garantie de son caractère vivant, de son aptitude au changement, de la mobilité sociale. Sans sa gauche, la société pourrirait, sans sa droite, elle s'écroulerait. La gauche assure le mouvement, la droite garantit la stabilité. Mais les mammonites créent, pour leurs objectifs propres, une pseudo-gauche et une pseudo-droite, en utilisant les erreurs des droite et gauche authentiques.
L'une des fautes de la ‘vraie’ droite européenne fut son manque de compassion et ses tendances au racisme. Le réflexe de ses partisans était judicieux : les immigrés déstabilisent la société. Mais ce n'est certainement pas parce que les immigrés sont des gens mauvais, comme le prétendent les racistes. Les immigrés peuvent être des gens extraordinaires, ils n'en poseront pas moins des problèmes. Les Hollandais sont allés en Indonésie, ils y ont rendu la vie cauchemardesque, et pour un bon bout de temps. Ils ont gravement détruit l'Indonésie. Des Indonésiens ont immigré en Hollande, y ont créé des tas de problèmes en retour. Les Anglais ont dévasté l'Amérique dans les grandes largeurs : ils ont exterminé les indigènes, rien que ça. Le processus colonial conduit le plus souvent à une destruction mutuelle : les Anglais ont dépouillé l'Irlande, et les Irlandais leur ont bien rendu la monnaie de leur pièce.
Le racisme est une aberration, qui prétend que certains groupes humains sont intrinsèquement meilleurs ou moins bons que d'autres. Tout le monde, absolument tout le monde est merveilleux : les Zoulous et les Britanniques, les Russes et les Tchétchènes, les Palestiniens et les Français, les Pakistanais et les Turcs, tant qu'ils sont chez eux. Chez les autres, ces bonnes gens deviennent une plaie. Aux jours de l'impérialisme et de l'expansion coloniale européenne, les théories racistes étaient nécessaires afin de justifier le transfert humain à sens unique qui en était la traduction sur le terrain. Sans racisme, il aurait été impossible d'exterminer les indigènes, de leur voler leurs biens, d'interdire leurs industries, de créer d'énormes propriétés foncières et de priver des peuples entiers de leurs droits humains fondamentaux. Mais aujourd'hui, on n'a plus besoin du racisme. Maintenant que l'aventure coloniale de l'Europe est terminée, la théorie du racisme, inacceptable moralement et scientifiquement erronée doit être remisée au placard.
Une vraie gauche se devrait de défendre les intérêts des classes pauvres, ce qui implique de s'opposer à l'immigration de masse. Mais, sous l'influence des sectateurs de Mammon, la gauche socio-libérale apporte son soutien à l'immigration sous prétexte de compassion. Les mammonites, ordinairement exempts de toute compassion, détournent ce raisonnement humanitariste à leur profit : les couches laborieuses européennes et américaines sont aliénées par la gauche libérale. Pour les travailleurs, la nature dangereuse de l'immigration est évidente. Les immigrants vivent dans le voisinage des travailleurs locaux, et ceux-ci souffrent de leur concurrence sur le marché du travail. Ainsi, ils sont pour ainsi dire forcés à rejoindre l'extrême droite raciste.
Il y a pourtant une bonne façon de sortir de l'impasse. Une solution bonne pour tout le monde, à l'exception notable des mammonites. Il faut arrêter l'immigration et ouvrir un compte permettant de transférer des fonds vers le Tiers Monde. L'Afrique et la Suède devraient avoir le même revenu. Les prélèvements fiscaux devraient s'écouler jusqu'aux Indiens d'Amazonie et jusqu'aux paysans d'Afghanistan. Il n'y aurait pas autant de Pakistanais immigrés en Angleterre s'ils pouvaient avoir un revenu égal équivalent chez eux, au Pakistan. L'Union européenne en apporte la démonstration : bien que les Suédois gagnent mieux leur vie que les Portugais, les Grecs et les Italiens, la différence n'est pas tellement grande, et ces pays connaissent la paix, aussi n'y a-t-il que très peu d'immigration européenne en Suède ou en Allemagne.
Compassion, dites-vous ? La vraie compassion chrétienne vous dit de permettre aux gens de vivre chez eux, dans leur pays, sous leur tonnelle de vigne et leur figuier, aussi bien qu’ils voudraient vivre chez vous. Bien sûr, vous n'auriez plus de femme de ménage à peu de frais, mais vous vivriez dans un pays plus propre et plus généreux. Ce ne serait que justice, puisque l'Europe et les Etats-Unis ont vampirisé, pendant des siècles, les richesses du Sud et de l'Est.
Le sort de l'immigrant est bien triste. En fait, l'immigration est un exil, la plus triste des situations pour un être humain. Ovide l'a crié sur les rives de la Moldavie, et le prince Genji l'a déploré dans le Suma. Mon ami palestinien Musa, avait amené son vieux père du village d'Aboud à sa nouvelle maison, dans le Vermont ; cet homme âgé se mit à construire des terrasses, telles qu'on en voit s'étager sur les pentes des collines de Samarie. Cela montre bien à quel point nous sommes partie intégrante du paysage, nous appartenons à nos montagnes, à nos vallées. Maintenant qu'on les agresse, aux Etats-Unis, il est vraisemblable que nombreux sont les immigrés à penser aux maisons qu'ils ont été contraints de quitter.
Bien que je pense que l'immigration devrait être arrêtée et remplacée par des transferts d'allocations aux régions les plus pauvres jusqu'à ce que les revenus s'égalisent, les immigrés qui sont déjà là sont vraisemblablement venus pour rester. Ils pourraient devenir des natifs : des Allemands en Allemagne, des Français en France, des Américains en Amérique, des Palestiniens en Palestine. Les ancêtres des Européens et des Américains avaient migré, eux aussi, et ils avaient adopté d'autres genres de vie. Les tribus germaniques des Francs ont envahi la Gaule celtique romanisée, formant, avec l'ancestrale population de celle-ci, la France moderne. Des descendants des Croisés européens vivent encore dans le village de Sinjil, dont le nom conserve le nom glorieux du commandant provençal Raymond de Saint-Gilles, mais ils sont aujourd'hui palestiniens jusqu'au bout du keffieh et ils sont autant assiégés par les Israéliens que tous les autres. Il en va de même pour ces Géorgiens amenés, il y a huit siècles, dans le village de Malcha, dans la région de Jérusalem, par ordre de la Reine Tamar. Ils sont devenus palestiniens, et des Palestiniens ils ont partagé le sort, lorsqu'ils furent expulsés de leurs maisons par les envahisseurs sionistes, en 1948.
Les êtres humains sont éminemment adaptables et, si les immigrés aiment leur nouveau pays, ils s'indigénisent. Je le sais de première main : né en Sibérie, j'ai choisi de devenir palestinien."


j'avais déjà lu ce texte. Ce passage, notamment les parties sur la gauche et la droite, sont magnifiques, merci de les faire découvrir, pertinax! Yeah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pertinax
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 248
Localisation : Oulan-Bator
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Re: Après Shamir le cas du professeur Toaff   Jeu 20 Sep 2007 - 22:00

INVITATION


L’association "Pour un seul État démocratique en Palestine Israël" et l’association "Entre la Plume et l’Enclume" vous invitent à rencontrer le dissident russo-israélo-palestinien :


Israël Adam Shamir


A l’occasion de la parution de son nouveau livre :


"Le Pin et l’Olivier,
ou Les charmes discrets de la terre Sainte
"
Aux éditions BookSurge


Le mercredi 26 septembre à 18 h.


à
l’Hôtel de l’Industrie
4 Place Saint-Germain des Prés, Paris 75006
(métro : Saint-Germain des Prés)


*** Participation aux frais : 5 euros ***


« Ce dont le monde a un besoin urgent, c’est d’une nouvelle Révolution américaine, aussi importante que le New Deal et l’abolition de l’esclavage. Il s’agit, en l’occurrence, de la révolution contre la monopolisation du discours… du discours des médias et des universités, pour commencer. Au début du vingtième siècle, les Américains ont démantelé la puissante Standard Oil. Ils ont voté, pour ce faire, des lois contre la constitution de monopoles et ils ont définitivement éliminé la menace qui pesait sur la démocratie. Rien n’interdit d’obtenir un succès de la même ampleur aujourd’hui »
(« Les oreilles de Midas », http://www.israelshamir.net/French/French.htm )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'Omnivore Sobriquet
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 713
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 02/12/2006

MessageSujet: Re: Après Shamir le cas du professeur Toaff   Ven 21 Sep 2007 - 11:01

Shamir est un très gros calibre.
Que ceux qui peuvent s'y rendre aillent l'écouter et le soutenir. Lisez-le, ses écrits (surtout les trois livres "L'autre visage d'Israël" (où l'article cité par Pertinax se trouve, un parmi une paire de centaines, tous du même tonneau), "Notre Dame des douleurs"(idem), et le "Pardes"(sur le judaïsme, critique...)) sont solaires, limpides, toujours profonds et toujours grenades.

Ne vous esbaudez point sur le passé plutôt flou du personnage, haut en couleur et toujours du baroud.
Son Cv conviendrait à une escouade entière, tant il est velu.
Certains disent qu'il a tellement raison et qu'il le dit si bien qu'en fait il sert à rassembler les vrais résistants, les meilleurs, autour de sa personne... Voyez où on en est rendu pour essayer de l'abimer. Espoir fou de tenter de contenir ce zozo de ce bois là...
C'est après avoir prétendu "qu'il n'existait pas", puis que "c'est un groupe de skinhead suédois."

On ne vous demande quand même pas de vous marier avec lui...
Lisez ça suffira.


Dernière édition par le Dim 23 Sep 2007 - 22:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Protea
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Féminin
Nombre de messages : 107
Date d'inscription : 05/12/2007

MessageSujet: Re: Après Shamir le cas du professeur Toaff   Ven 28 Déc 2007 - 19:22

Un message de I.A. Shamir

"" Je vous souhaite un joyeux Noël. C’est une fête magnifique et importante pour l’Occident, pour l’Europe et pour l’Amérique, la fête des réunions de famille, de la lumière dans les rues, des arbres de Noël, toutes ces bonnes choses d’autrefois dont nous gardons la mémoire. N’ayez pas honte de célébrer Noël, d’aimer ces retrouvailles familiales, ce jour de grâce à l’ancienne. J’espère que vous le faites, parce que c’est désormais un acte d’héroïsme ; célébrer Noël, c’est un acte de défi, de résistance aux forces obscures qui veulent détruire notre monde.

Le monde que nous connaissons se dégrade rapidement ; nos ennemis avancent chaque année dans leurs projets de domination totale de l’homme. Depuis que nous avons commencé à publier ces lettres en 2001, l’Irak est tombé, Gaza et Bethléem sont assiégées, de milliers de foyers américains sont pris d’assaut ["repossessed"], la France et l’Allemagne sont tombées sous la loi de l’ennemi. La Russie passe par une période de grande incertitude ; les lois du nouveau totalitarisme sont appliquées dans tout l’Occident. La famille est menacée, l’église harcelée, on nous confisque la nourriture et la pensée. En ces jours de liberté agonisante et de désespoir croissant, allumez des lumières, rétablissez les liens avec vos familles et vos amis, restaurez la fabrique brisée de la société, allez à vos églises locales, souhaitez à tous un joyeux Noël, car l’Enfant est né parmi nous. ""

Bien à vous, Israël Adam Shamir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Après Shamir le cas du professeur Toaff   

Revenir en haut Aller en bas
 
Après Shamir le cas du professeur Toaff
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Septembre 2011 : Polémique après le suicide d'une professeur stagiaire à Grenoble
» Après le plombier polonais... le professeur roumain
» Lettre ouverte des collègues du collège Hubertine Auclert à Toulouse, après le suicide d'un professeur stagiaire
» devenir professeur de musique avec un bac+5 informatique
» Vos excuses après avoir raté un cours ou un test, ici.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES ÉGARÉS :: ALCHIMIE DU VERBE :: Boîte à lettres-
Sauter vers: