LE FORUM DES ÉGARÉS




Post mortem nihil est
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vos dernières lectures

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
prometheus
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Vos dernières lectures   Mar 19 Juin 2007 - 15:51

Je me disais que chacun pourrait décrire, dans ce topic, les derniers livres qui lui ont plu, pour donner des idées de lecture , notamment sur des thèmes liés au combat de Soral et d E.R.

Pour ma part, j'ai lu la semaine dernière l'ouvrage de Michel Clouscard : Critique du libéralisme libertaire, généalogie de la contre-révolution.

Un livre passionnant, que je vous conseille. A partir de Rousseau et jusque Sartre, Clouscard fait la généalogie du libéralisme libertaire, de la construction progressive du mode de pensée et du fonctionnement de la société actuelle dans laquelle « Tout est permis mais rien n'est possible ». Une société qui permet à l'exploitation capitaliste de jouer sur deux tableaux : l'oppression au niveau travail/production et le consumérisme permis par la création du marché du désir.

L'ouvrage est surtout intéressant pour sa critique des oeuvres de Sartre et Levi Strauss notamment,dont les écrits sont, sans qu'ils s'en aperçoivent, des soutiens au libéralisme.

J'avoue ne pas avoir toujours tout compris dans ce livre , car il nécessite certaines bases philosophiques qui me manquent, en ce qui concerne le néo Kantisme. En tout cas, je pense me procurer rapidement d'autres oeuvres de cet auteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pertinax
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 248
Localisation : Oulan-Bator
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Re: Vos dernières lectures   Mar 19 Juin 2007 - 23:18

Prometheus, c'est gagné. Tu m'as donné envi de lire le Clouscard. Moi, ma dernière lecture, c'est Le Prix du monothéisme de Jan Assmann. Mais je n'en parlerai pas. Non pour décevoir un illustre modérateur de ce forum, mais parce que le susdit modérateur souhaiterait que je résume l'ouvrage et donc la thèse de l'auteur. Que nenni ! Du moins pour le moment. Et d'ailleurs il est parfaitement inutile de vouloir lire Le Prix du monothéisme avant d'avoir lu le fondamental et décoiffant Moïse l'égyptien, ouvrage qui donne des nuits blanches à Chmouel (Semoule ?) et à ses potes de l'alliance. Comprenne qui pourra.

Mais touche pas à mon pote, comme on sait. Donc, chaque chose en son temps. Pour quelques conseils de lecture, je vous aiguille [j'aime bien cette métaphore de l'aiguillage] vers mon dernier post sur le topic Talmudisme/Kabbale.

Comme diraient ces dames (celles qui étaient présentes hier soir à la conférence), "ça va trancher dans les brushings"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 380
Age : 31
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Vos dernières lectures   Mer 20 Juin 2007 - 1:10

De Clouscard je recommande "les métamorphoses de la lutte des classes", petit livre très clair qui démontre la persistance d'abord des classes et ensuite de leur lutte.

Sans avoir lu d'autres livres de Clouscard (je suis plongé dans "néo-fascisme et idélogie du désir" actuellement, beaucoup plus compliqué) je crois savoir que "les métamorphoses" fait la synthèse sur pas mal de ses théories.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gérard Miller
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 578
Date d'inscription : 30/11/2006

MessageSujet: Re: Vos dernières lectures   Mer 20 Juin 2007 - 12:07

Mon dernier livre ? "L'Etat juif" de Theodore Herzl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vos dernières lectures   Jeu 21 Juin 2007 - 3:01

J'ai lu "Spartacus" de arthur Koestler. Très beau livre d'un écrivain communiste anglais sur la révolte des esclaves dans la Rome antique. La transposition de la politique à l'époque romaine sur notre époque est très intéressante. le livre montre aussi la problématique de la Révolution qui est qu'est-ce qu'on fait aprés, on réinstalle un ordre nouveau qui doit forcément passé par la dictature ou tout abandonner et la révolution ne devient qu'une révolte.
Je vous le conseille.
Revenir en haut Aller en bas
thomassxb
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 500
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Vos dernières lectures   Jeu 21 Juin 2007 - 13:22

Je suis entrain de me plonger dans le corpus dantequiste. Y a quand même des morceaux de son TdO n°2 qui sentent le Soral à plein nez : dénonciation de la gynocratie et du néomatriarcat marchand... etc.

Mais bon, l'illuminisme post-punk de Dantec, pour des raisons de génération, ça me dépasse!

Sinon mon programme de lecture pour cet été : Nietzsche (Antéchrist, Zarathoustra...), Pasolini... et des trucs subversifs. Dommage que l'étudiant-puceau-consumériste-rebelle-sans-cause que je suis ait si peu de temps pour lire...

Au fait, Soral a pas l'intention de recommencer à écrire????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pertinax
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 248
Localisation : Oulan-Bator
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Re: Vos dernières lectures   Dim 24 Juin 2007 - 20:57

Après Gershom Scholem (voir Kabbale/Talmud) et en attendant Clouscard, voici le commentaire d'un bouquin vachement révolutionnaire.

"A l'extrémité de la rue de la Fuite-à-l'Ouest, s'ouvre une une petite rue étroite toujours déserte, à laquelle jadis un conseiller municipal donna le nom de Raspoutine. Car un beau jour de l'an 1940, cinq ans après la Révolution, tous les noms de rues, avenues, boulevards, places, quais, cités, et impasses de la capitales, furent changés. La majorité du conseil municipal appartenait alors au Parti Introspectif Intégral et Poétique, et ces jeunes gens, pleins d'une aimable fantaisie, commencèrent leur mandat par cette importante réforme qui mettait en valeur l'esprit nouveau. Et tout le monde se félicita de voir la rue de la Paix-par-le-Droit remplacer la rue de Rivoli, la place de la Psychanalyse remplacer la place de la Concorde, le boulevard Géo-Mergault remplacer le boulevard Raspail, la rue Cubiste remplacer la rue Bonaparte, l'avenue Louis de Gonzague-Frick remplacer l'avenue Victor-Hugo...
Quelques modifications furent des plus heureuses; la place de la République devint la place Krishnamurti, le boulevard Montparnasse devint le boulevard Picasso, la rue de l'Epée-de-Bois devint la rue de la Pipe-à-Opium, le boulevard Saint-Michel devint le boulevard du Mouvement-Dada, le boulevard Voltaire devint le boulevard Renée Dunan, l'avenue Rapp devint l'avenue du Bouddhisme ésotérique, la place d'Iéna devint la place Mahatma-Gandhi, l'avenue du président-Wilson devint l'avenue du Retour-d'Isis, la rue de Grenelle devint la rue du Bouddha-Vivant, la place Saint-Sulpice devint la place Flory-Sophia"


Extrait de La Papesse du diable de Jehan Sylvius et Pierre de Ruynes (Les Editions de Lutèce) 1931

Typique de la littérature vendue sous le manteau dans les années 1930, La Papesse du diable est un "roman de mystère, de magie et d'amour" qui décrit la destruction de la civilisation occidentale par une sublime Archimagesse babylonienne. C'est une apocalypse saphique et orgiaque, mené tambour battant sur l'air du péril jaune. Le livre doit sa dernière réédition (Toulouse, Petite bibliothèque Ombres, 2001) après celle de Losfeld, à une présomption: Robert Desnos aurait écrit l'opus avec le fantasque Robert Gengenbach (dit Jean Genbach 1903-1973), l'auteur de Satan à Paris (1927). Jean-José Marchand a pourtant montré, lors d'un colloque en 1998, que le pseudonyme de Pierre de Ruynes, "satyre lyrique", ne cache pas Desnos mais un certain Pierre Renaud (1894-1965), romancier populaire oublié (par moi itou). L'autorité de Gengenbach est elle-même incertaine. En réalité, Renée Dunan aurait mis la main à la pâte. Qu'importe...

On assiste ainsi à la crucifixion du dernier pape, Pie XIII, au sommet de la Tour Eiffel. " Par un raffinement de cruauté, la Reine du Monde avait spécifié que le pape devait être crucifié absolument nu, de telle sorte que le ventre, poussé en avant par une petite poutre que l'on avait glissée entre la croix et le bas du dos, laissait voir le sexe du pontife, dressé au milieu d'une touffe de crins gris. Et par une manière d'amusement, les bourreaux, qui veillaient au bas de la croix, le piquaient du fer de leur lance." L'Archimagesse parvient à l'orgasme en compagnie de Nadia, son esclave d'amour. "La vue du supplice donnait aux deux femmes une ardeur singulière, et l'Archimagesse sous les caresses de la jeune Russe, gémissait d'amour (...)."

Mais il faut signaler que la planche illustrée, extraite de l'édition originale (la seule qui vaille), montre - en décalage avec le texte - non pas le pape ou le Christ, mais une femme nue attachée (et non cloutée) sur la croix.


Dernière édition par le Lun 25 Juin 2007 - 0:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: lectures   Mar 3 Juil 2007 - 22:46

Pour ceux qui ont aime la vision d'Alain Soral sur les beaufs et les gays, voici 2 livres americains (en anglais) qui s'en rapproche tout en gardant leur differences.

"The Redneck Manifesto" de Jim Goad.le livre traite du sujet de la classe ouvriere blanche des Etats Unis qui a toujours ete exploitee par les elites et comment le racisme divise la classe ouvriere. L'ouvrier balnc est plus proche de son equivalent noir plutot que du grand bourgois blanc. L'auteur montre aussi qu'il est acceptable de se moquer des rednecks.

"Androphilia" de Jack Malebranche. L'auteur rejete la mentalite gay. Gay et homosexuel, 2 choses differntes.Pour lui l'homosexualite est apololitique. Un homo est un homme qui aime les hommes et justement les gays sont plutot effemines. Malebranche accuse le feminisme d'avoir rabaisse les valeurs masculine positives.

http://www.jackmalebranche.com

Je n'ai pu lire que des extraits de ces livres.
Revenir en haut Aller en bas
hilbert
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 279
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Vos dernières lectures   Mar 3 Juil 2007 - 23:56

En vrac,je viens de relire Shamir" l'autre visage d'israel",et un auteur que je ne connaissais pas ,dont le livre a été retraduit :Douglas Reed"la contreverse de sion".
C'est génial Yope

Sinon,"notion de nombre chez Dedekind,Frege et Cantor";"les paradoxe de l'infinis" de Bolzano,bref...pour les matheux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dickbill
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 387
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: Vos dernières lectures   Mer 4 Juil 2007 - 2:08

Celtic Zaku a écrit:
Pour ma part , je suis en train de lire "De l'Origine des Indos-Européens" de Lothr Kilian , un vieux livre sorti dans les années 80 ou 90 , édité par les editions du Labyrinthe (édition de la Nouvelle Droite) , un livre plutot intéressant décrivant les origines linguistiques , culturelles et historiques du Peuple Indo-Européen , ses origines géographiques , de la Baltique jusqu'à l'Oural , de leur expansion (jusqu'en Chine et en Mandchourie) , bref un lecture très intéressante , pour un sujet qui me passionne énormémént .


J'ai travaille avec un ami indou (deuxieme generation quand meme). Il me disait qu'en Inde, le CV c'est la couleur de la peau. Le plus clair c'est le mieux.
Il me racontait aussi les vielles legendes indiennes de rois dechus. Les bons rois etaient les aryiens, ils combataient les rois des forces du mal a la peau foncee.
Apparemment la mystique de l'arianisme est toujours forte en Inde. Et donc on peut dire que le racisme est en vigueur la bas par un accord tacite de toute la population.


Mais comment les differentes populations humaines sont elles apparues si vite justement ? Il y a la theorie de la selection sexuelle.
C'est a dire la selection pour s'approprier genetiquement certains caracteres que l'on trouve attractifs ou repoussants.

En fait, selon Ashley Montagu, ces caracteres seraient tout simplement des caracteres dits "neoteniques". Des caracteristiques neoteniques sont des caracteristiques juveniles, que l'on trouve chez les jeunes enfants.
Une peau fine, peu de poils, peu de melanine, tout ca ce trouve chez les jeunes compares aux adultes.

Une grande partie du livre est en ligne a :

http://books.google.com/books?hl=en&lr=&id=EoTXLpEX-h4


Dernière édition par le Mer 4 Juil 2007 - 15:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ritoyenne
Le niveau à son plus haut, t'entends ?!
avatar

Masculin
Nombre de messages : 798
Age : 34
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Vos dernières lectures   Mer 4 Juil 2007 - 2:16

Je relis un livre sur Heidegger, le tout premier que j'avais lu, il y a deux ans, quand je ne connaissais pas Martin.
C'est un livre de Frédéric de Towarnicki, c'est une sorte de mélange biographie / philosophie. L'élan dans lequel s'inscrit la pensée de Heidy y est présentée, et de nombreuses anecdotes sont évoquées par l'auteur qui a bien connu Heidy. Les polémiques de 1933 y sont abordées également.

Martin Heidegger - souvenirs & chroniques

Citation :
L'auteur rencontra le philosophe allemand, à Fribourg, à plusieurs reprises entre 1945 et 1970. Dans ce livre de souvenirs et de notes personnelles, il retrace - avec une approche originale - le parcours de Martin Heidegger, et propose quelques orientations de lecture donnant accès à une philosophie qui invite à repenser le monde moderne. Cette édition, revue et augmentée, présente un document exceptionnel sur la rencontre, jusqu'ici restée énigmatique, de Paul Celan et du philosophe, à Todtnauberg, peu avant le suicide du poète allemand ; document éclairé par une lettre et un texte trouvés par le fils de Heidegger dans les papiers de son père. Par ailleurs, une étude saisissante de la correspondance entre Heidegger et Karl Jaspers et entre Heidegger et Hannah Arendt permet de faire le point sur les prises de position du philosophe en 1933.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hilbert
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 279
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Vos dernières lectures   Mer 4 Juil 2007 - 12:44

J'ai commandé John Sack,"oeil pour oeil",le livre n'est malheureusement pas en francais.Ce livre parle de torture,de "meurtres extra-judiciaire",d'empoisonnements de masses perpétrée par certains juifs sur les civils allemands après la seconde guerre mondial
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Bon Docteur
Simple Mind
Simple Mind
avatar

Masculin
Nombre de messages : 677
Age : 44
Localisation : sur le bord de la rivière
Date d'inscription : 28/05/2007

MessageSujet: Re: Vos dernières lectures   Mer 4 Juil 2007 - 21:44

"Le lys dans la vallée" de Balzac. Merveilleusement écrit! Pour les "tapettes" romantiques comme moi... :)

"La judéomanie" de Jean Robin. a+b = deux poids, deux mesures

"La peau de chagrin" de Balzac. Pas mal...

"La domination du monde" de Denis Robert. C'est un roman sur un mec qui enquête sur une fausse Clearstream, pas vraiment bien écrit. Je pense que je préfèrerais les livres "journalistiques". En tout cas, le scandale (qui n'a pas eu lieu) est énorme. Dans ce livre, il formule l'idée de faire une analyse politique des transferts de fonds découverts. A savoir quel état finance les terroristes de tout poils, qui deale de la came, qui vend des armes etc... Je lui souhaite de ne pas le faire! (Kaï kaï)

Et enfin, "Robespierre, l'homme et l'idée" de Pierre Bessand-Massenet. Alors je ne suis pas encore arrivé au bout mais je n'y ai pas trouvé ce que je voulais. Ce livre est pour ceux qui ont déjà un apriori négatif sur le gars alors que moi, en tant qu'inculte, j'aurais voulu lire une autobiographie relativement objective politiquement. Si vous avez un livre à me conseiller à ce sujet, ce serait avec plaisir.

Voilà
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x14g5o_papy-fait-de-la-resistan
Steve
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 140
Date d'inscription : 28/01/2007

MessageSujet: Re: Vos dernières lectures   Mer 4 Juil 2007 - 22:32

"La vie de napoleon" de chateaubriand, aussi captivant que bien écrit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pertinax
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 248
Localisation : Oulan-Bator
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Re: Vos dernières lectures   Jeu 5 Juil 2007 - 0:48

Je suis en train de lire « Néo-fascisme et idéologie du désir » de Michel Clouscard (130 pages seulement) dans la réédition préfacée par Soral. Je conseille une première lecture rapide, d’un seul jet. Et tant pis si on ne comprend pas tout. Ensuite, relire lentement certains passages avec un crayon à la main (un crayon, pas un stylo !!). Cette genèse du libéralisme libertaire, cette critique du freudo-marxisme et du néo-fascisme culturel est incroyablement actuelle. Et ces « mandarins » qui ressemblent étrangement aux « maîtres du discours »…On comprend l’enthousiasme du jeune Soral à la découverte de ce livre il y a une quinzaine d’années. Et d’ailleurs, en le lisant, je me substituais - malgré moi - à ce lecteur qu’il a été (est), la figure directrice soralienne absorbant complètement (ou presque) le fantomatique Pertinax.

En lisant Clouscard, je suis Soral.

Ah oui, tous ces « philosophes » fumeux, à la Marcuse et à la Deleuze, qui encombraient nos rayonnages, Clouscard leur fait un sort mérité, de même qu’au « dernier Godard », quand sur la déjà vieille Nouvelle Vague flottaient les remugles culturalistes du libéralisme libertaire. Et tout cela en 1973 !!! Vraiment, Clouscard est grand et Soral est son prophète [voilà que je me contredis, ayant dit sur le topic « Orientations Nationales Bolcheviques », que AS n’était pas prophète ; bah, pas grave, personne ne va s'en rendre compte]

Bon, excusez-moi, pas le temps de jacasser ; je retourne à Clouscard


Dernière édition par le Jeu 5 Juil 2007 - 11:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vos dernières lectures   Jeu 5 Juil 2007 - 13:25

laurent666 a écrit:
Grand Père de Jean-Louis Costes.

Premier roman de Costes, écrit dans sa cave du 93 pendant un mois sans sortir. Roman trash (de la mort, du sang, du sexe) où Costes imaginent la vie de son grand père, immigré arménien en France, ancien cosaque tueur de Rouges en Russie, puis bagnard à Cayenne. C'est bien écrit, entre Houellebeck (pour le cul), Chloé Delaume (pour une partie du style) et Céline (pour la trame et l'autre partie du style).

Ca reste un roman, et j'aime pas trop les romans en général, en fait.

Si vous connaissez pas Costes, c'est une bonne manière de découvrir cet artiste (l'un des seuls artistes en France), sinon allez sur son site, sur les pages porno-sociales plus ou moins cachées dont l'entrée est là: http://costes.org/regle.htm

J'avais l'intention de faire un topic dessus par la suite (avec une vidéo) pour ceux qui ne connaissent pas le bonhomme.
Mais attention aux ames sensibles envoyés sur son site, ce type est un véritable provocateur donc coprophagie et tout le toutim...
Revenir en haut Aller en bas
Snake Plissken
Grande gueule qui pisse pas loin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 682
Age : 45
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: Vos dernières lectures   Ven 6 Juil 2007 - 2:04

dickbill a écrit:
Snake Plissken a écrit:
dickbill a écrit:
Pertinax a écrit:
Extrait de La Papesse du diable de Jehan Sylvius et Pierre de Ruynes (Les Editions de Lutèce) 1931
Etonnant que l'on ait pu ecrire ca en 1931. Ca a l'air vraiment moderne.

Pour ma part, j'ai presque fini "les Equilibres Ponctues"; de S. J. Gould, en anglais en fait. C'est a propos des mecanismes de l'evolution.

En tout ca, a mon ancient professeur d'universite du DEUG, qui enseignait la genetique des populations comme un moteur de l'evolution, je lui dirais que son intransigeance arrogante etait mal placee. Apparemment, la genetique des populations, dans lequel le darwinisme reste toujours valable avec ses coeffiecient de selection, n'a absolument rien a voir avec l'evolution des especes.

Le Livre de Gould rabache qu'en realite les especes n'evoluent pas ! Et que la selection naturelle est un frein a l'evolution ! Il dit que les especes sont en stase evolutive, elles fluctuent sans plus. Ce qui brise cette stase, les evenements de ponctuations, representent une duree infime de la stase evolutive.

Donc voila la nouvelle. Le Darwinisme a ete invoque au depart pour expliquer l'evolution (et justifier le "darwinisme social"). En fait il apparait qu'il explique l'absence d'evolution !!!! Bon je m'arrete la, a moins que quelqu'un veuille en parler dans un autre thread.
gould démontre bien l'absurdité des thèses de dawkins, le problème est que la thèse de gould est encore plus farfelue
Ah !!!! quelqu'un qui s'interesse a l'Evolution.

L'hypothese de Dawkins c'est le "gene egoiste" qui utilise l'animal (ou lhomme) comme un vecteur de sa propre transmission. Je l'ai lu et je ne l'ai pas trouve tres convainquant.

L'hypothese de Gould, ce n'est pas une hypothese. C'est un fait.
Gould est un paleontologiste, il travaille sur la stratigraphie et il observe simplement que les especes animales 1) apparaissent instantanement a l'echelle geologique et 2) apparaissent completement et definitivement formees. Ensuite RIEN ne se passe pendant des millions d'annees (la stase evolutive) , les strates contiennent donc les meme fossiles, puis subitement une nouvelle espece apparait (la ponctuation de la stase).

Ce n'est pas une hypothese c'est un fait, alors que la theorie de Darwin
suggere plutot une evolution graduelle (le gradualisme) en tant qu'hypothese. Ce n'est simplement pas ce qu'on observe, les especes n'evoluent pas graduellement, mais subitement.

La chose interessante c'est qu'il y a beaucoup d'hypotheses pour expliquer la stase mais peu, en fait pas, pour la ponctuation. La plus etonnante des explications de la stase evolutive c'est la selection naturelle elle meme, alors que Darwin l'uitilsait pour expliquer l'évolution, qu'il pensait graduelle, Gould l'utilise pour expliquer l'absence d'evolution !!! C'est fort.

Bon bref, ca devrait interresser d'autres sur ce forum pour cette raison :
Le capitalisme libéral s'appuie sur le Darwinisme Social pour se justifier. Pourquoi ? parce que si le Darwinisme est réellement le mécanisme de l'évolution, alors c'est un bon mecanisme. Il n'y a qu'a voir un ver de terre et un humain, la progression est sensible, l'humain est plus complexe, plus acheve et plus beau que le ver de terre. Donc un mécanisme qui serait capable de produire un humain a partir d'un ver de terre est un "bon" mecanisme. Donc un modele de societe qui s'appuie sur un bon mecanisme est aussi un bon modele de societe. cqfd.

Mais voila, les mechanismes de l'evolution ne respectent pas ce mécanisme elementaire predit par le darwinisme. Je précise que je ne suis pas du tout creationiste. Donc si le Darwinisme en temps que mécanisme de l'évolution est surfait, peut etre que le capitalisme l'est aussi...
bon , ok, gould a raison sur le fond (brutale apparition) mais sur sa thèse (c'est du au hasard), j'y crois pas. Je crois que l'hypothèse dieu est moins absurde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hilbert
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 279
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Vos dernières lectures   Mar 10 Juil 2007 - 23:43

J'ai adoré,provocateur? L'auteur nous invite a réfléchir sur un "dogme" institué,enfins chacuns est libre d'aimer ou pas.. Bienheureux les stériles ! (Naître ou ne pas naître, voilà la question !)

LE NEO-CATHARISME = UN ANARCHISME NON-VIOLENT

" La seule chose que je me flatte d'avoir compris très tôt, avant ma vingtième année, c'est qu'il ne fallait pas engendrer. Mon horreur du mariage, de la famille et de toutes les conventions sociales vient de là. C'EST UN CRIME DE TRANSMETTRE SES PROPRES TARES A UNE PROGENITURE, et l'obliger ainsi à passer par les mêmes épreuves que vous, par un calvaire peut-être pire que le vôtre. Donner la vie à quelqu'un qui hériterait de mes malheurs et de mes maux, je n'ai jamais pu y consentir. Les parents sont tous des irresponsables ou des assassins. " E. M. Cioran, Cahiers 1957-1972.

Les imprécations néo-gnostiques, sont autant de provocations dirigées contre les procréateurs. En effet alors que la philosophie occidentale tourne en rond depuis 2000 ans, quelques rares penseurs ont eu le courage de ne pas éluder la question fondamentale de l'existence : la naissance.

Pour Arthur Schopenhauer, Albert Caraco et Emil-Michel Cioran entre autres, qu'importe Dieu, le Diable et l'Histoire, seul l'homme est responsable de sa seule faute, la procréation. Il ne s'agit nullement d'un messianisme du Chaos, mais d'une manière de resituer l'homme face à ce qu'il est véritablement : un animal pensant, et de le replacer devant ses responsabilités. Responsabilités qu'il a toujours tenté de fuir en s'en remettant à Dieu, puis au sens de l'Histoire, et aujourd'hui en comptant sur la Solidarité Sociale.

Il s'agit d'une réflexion à partir des cathares et de leurs précurseurs. Une réflexion qui débouche sur une vision du monde et une morale proches de celles du bouddhisme. Une réflexion bien nécessaire en ce début du 3ème millénaire.

« Imprécations contre les procréateurs » et « Bienheureux les stériles » sont publiés par Les Presses du Midi, 121 avenue d’Orient, Toulon 83100.
http://philippe.annaba.free.fr/index.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vos dernières lectures   Jeu 2 Aoû 2007 - 1:21

Je deterre ce topic pour vous parler du livre de Paul Auster Brooklyn Folies. Premier roman américain post 11 Septembre, l'auteur peint à travers son roman une analyse suptile de l'Amérique d'aujourd'hui.

Il est sorti au format de poche depuis peu, je vous le conseille vivement Wink
Revenir en haut Aller en bas
hilbert
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 279
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Vos dernières lectures   Sam 25 Aoû 2007 - 14:58

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 380
Age : 31
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Vos dernières lectures   Mar 11 Sep 2007 - 16:34



Je viens de lire ce petit essai détonnant de Jean-Claude Michéa, une belle critique républicano-marxiste (ou marxo-républicaine ?) de l'éducation nationale et surtout des réformes qui y ont été faites depuis maintenant une quarantaine d'année.
Le livre commence par une critique du capitalisme incapable de produire les structures qui sont nécessaires à son fonctionnement raisonné (il n'y a pas, selon l'auteur, d'anthropologie capitaliste), et dont la tendance absolutiste (et contradictoire) est de dépasser ces vieilles structures. L'auteur illustre cela avec l'Ecole, jadis républicaine, et aujourd'hui formatrice de consommateurs. Les soi-disant auteurs critiques, comme Bourdieu, sont épinglés et même accusés d'être l'avant-garde "rouge" du Capital ; l'auteur met également en question les réelles motivations des lycéens manifestants régulièrement. L' "idéologie" de l'éducation nationale est aussi mise en cause à travers certaines notes d'inspecteurs d'académie plutôt éloquentes : "M. X applique à la lettre les directives ministérielles, il se contente de faire son cours".

Bref voilà un petit livre bien sympathique, simple à lire, et argumenté. Même si l'on adhère pas au propos ça me paraît intéressant.

-------------------------------------------------------------------------------------------
Snake Plissken a écrit:
michéa (j'ai lu tous ses livres) n'est pas plus marxiste que moi je suis libertarien


Je n'ai pas dit qu'il était marxiste, mais que sa critique de l'enseignement l'était

Dans ce livre il me semble que Michéa porte une critique marxiste (au moins en partie), puisque la situation de l'enseignement qu'il décrit, avec notamment la critique des "sciences de l'éducation", n'est rien de moins qu'une superstructure idéologique largement influencé par l'expansionnisme capitaliste...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steve
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 140
Date d'inscription : 28/01/2007

MessageSujet: Re: Vos dernières lectures   Mar 11 Sep 2007 - 18:22

Bernard Lugan "God bless Africa" et Jean massin "Robespierre" Coeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ritoyenne
Le niveau à son plus haut, t'entends ?!
avatar

Masculin
Nombre de messages : 798
Age : 34
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Vos dernières lectures   Mar 11 Sep 2007 - 19:27

laurent666 a écrit:
Si ce fil devient un simple étalage des lectures de chacun, ça n'a aucun intérêt. Autant taper Lasch, Michea, Celine, Bloy dans Google.

Essayez d'expliquer pourquoi telle lecture, quoi, histoire de donner des bonnes raisons de lire (ou de ne pas lire) tel ou tel auteur...

Faites des fiches, bordel. Comme au collège. Bande de feignants. Smile
Pas besoin. Quand un titre m'est inconnu, je le googlise si je suis curieux, sinon je passe mon chemin. Rabas-joie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vos dernières lectures   Mar 11 Sep 2007 - 21:46

Muriel Barbery- L'élégance du hérisson
Fait intéressant: le livre a réussit à bénéficier d'une bonne critique dans les médias dominants tout en étant une satire sociale assez aggressive sur la bourgeoisie contemporaine.
Les 2 principaux protagonistes: une concierge très cultivée d'un immeuble bourgeois (à dominante bobo) et une adolescente surdouée issue d'une de ces familles bobos de cette immeuble déprimée par la misère de sa classe sociale.
La concierge en question est une lectrice de Marx, Kant, Tolstoï,....
On y moque: le ridicule des bobos, leurs névroses psychanalysées, leur progéniture indécente (étudiants en philo, math sup, s'efforçant de parler comme des zyva et s'habillant comme des clodos), la charlatanerie universitaire...(thèse philosophique inutile et erronée financée par l'argent du contribuable)
L'auteur fait aussi quelques parenthèses philsophiques sur l'art ou le nominalisme.
Le livre est humoristique et triste à la fois dans son analyse des rapports sociaux.
Revenir en haut Aller en bas
Toto
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 80
Date d'inscription : 19/10/2006

MessageSujet: Re: Vos dernières lectures   Mar 11 Sep 2007 - 22:30

Subversivio a écrit:
Colonel Jul a écrit:
Le Traité des 5 Roues, de Miyamoto Musashi.
Où comment l'un des plus grands sabreurs du Japon ancien explique comment exceller dans l'art du sabre.
Aujourd'hui, nombreux sont les hommes d'affaires nippons qui ont fait de ce testament leur livre de chevet.

Est ce un bouquin initiatique truffé d'éléments techniques ou le sujet est-il traité d'une manière plus "littéraire" ?

La première option, clairement ...
Ou plutôt même pas... Le traité des 5 roues (Go Rin No Sho) est un manuel à visée pragmatique... On ne peut pas prétendre y comprendre grand chose si on a jamais tenu un katana entre les mains... C'est pourquoi l'histoire des hommes d'affaires japonais qui en auraient fait leur ouvrage de chevet est plutôt une mystification typiquement asiatique... (Lire Thomas Cleary au sujet des mystifications samouraiesques...)...
Musashi décrit des positions de mains et de pieds avec précision... Quand il parle d'exercices il s'agit de se faire la main sur un condamné à mort, etc...
Certes on avance peu à peu vers tout une série d'enseignements tactiques, psychologiques et même spirituels, mais c'est un piège que d'espérer les transposer dans d'autres domaines sans avoir expérimenté sur quoi ils reposent ...
C'est comme la phrase de Bobby Fischer : "Chess is Life, Life is Chess"... Ca peut être vrai sans doute, mais si t'as jamais joué aux échecs tu ne seras pas plus avancé ...
J'ajoute qu'il n'est pas inutile de rappeler que Myamoto Musashi n'a laissé aucun élève et que son art des deux sabres (malgré une ou deux écoles qui s'en réclament...) a en fait disparu avec lui ...

Si ça t'intéresse Colonel, je connais un bon prof de Iaido près de Nancy...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vos dernières lectures   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vos dernières lectures
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vos dernières lectures napoléoniennes ...
» Nos dernières lectures (tome 4)
» [5ème] Vos dernières lectures sur le monde des chevaliers
» Nos dernières lectures (tome III)
» Nos dernières lectures - à partager sans modération !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES ÉGARÉS :: ALCHIMIE DU VERBE :: Boîte à lettres-
Sauter vers: