LE FORUM DES ÉGARÉS




Post mortem nihil est
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 U.P.R.

Aller en bas 
AuteurMessage
laurent666
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 952
Localisation : nissa
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: U.P.R.   Mar 29 Mai 2007 - 12:03

Le Bon Docteur a écrit:
L' Union Populaire Républicaine est un nouveau parti dirigé par François Asselineau qui prône la sortie "pur et simple" de l'Europe. C'est un nouveau parti Gaulliste quoi. Je pense qu'ils chercheront des alliances avec d'autres "souverainistes" style Schivardi ou autres...

Note : Jean Robin (auteur de "Ils ont tué la télé publique" et de "La Judéomanie") dont il a déjà été question sur ce forum il me semble, est de la partie. Il a d'ailleurs signé la plupart des derniers articles sur le site temporaire de ce parti, que vous connaissez peut-être:

http://www.decapactu.com/spip/

Bref, je voulais savoir si vous connaissiez ce parti, si vous aviez plus d'infos et ce que vous en pensiez, vous, bande de "nationaux-révolutionnaires". :)

Bien à vous.


J'ai écouté une fois ce François Asselineau (sur radio courtoisie, je crois), il m'a fait un bon effet. Pour un HEC/ENArque ayant trainé dans nombre de ministères, il est largement sorti des rangs et en plus sa pensée est construite.

Par contre il n'a aucune présence sur internet : rien sur dailymotion/youtube, impossible de retrouver les émissions de radio auquel il a participé. Que fait la section propagande de l'UPR ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: U.P.R.   Mar 29 Mai 2007 - 16:45

Kamo a écrit:
J'espère qu'ils rejoindront la future union des patriotes.

Union patriotique crée aux BBR 2005, lors du discours de JMLP...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: U.P.R.   Jeu 31 Mai 2007 - 21:30

J'avais entendu une interview de François Asselineau sur radio vraiment libre.
Pareille j'avais trouvé le bonhomme interressant.

Surtout avec de très bon arguments sur bruxelle qui prenaient à rebrousse poil toutes les idées reçues pro-européenne.

Il me semble que ce fut un proche de Charles Pasqua.



http://www.radiovraimentlibre.com/emission-39.html
Revenir en haut Aller en bas
Kamo
Marxiste tendance Groucho
Marxiste tendance Groucho
avatar

Masculin
Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: U.P.R.   Ven 22 Juin 2007 - 2:51

Un extrait de leur charte, j'aime bien notamment leur dénonciation des pseudo-souverainistes qui n'osent pas s'affirmer pour la nécessaire rupture avec l'UE :

Le redressement national passe inéluctablement par la sortie de l’Union européenne

Loin d’être un projet porteur de paix, de démocratie et de prospérité, l’unification à marche forcée du continent européen, sous quelque présentation et avec quelques promesses que ce soit, est au contraire une utopie funeste qui conduit nécessairement la France et les pays d’Europe vers une structure politiquement dictatoriale, économiquement inefficace, socialement intolérable, diplomatiquement belliciste, sociologiquement absurde et culturellement inhumaine.

Seules l'indépendance de la France et la souveraineté du peuple français peuvent assurer la prospérité de notre pays et le bon fonctionnement de sa démocratie, son rayonnement dans le monde, ses actions pour la paix et pour l'amitié entre les peuples, sans distinction d'appartenance géographique ou d'appartenance religieuse.

La fin des ambiguïtés

L’une des raisons essentielles de la création de l’UPR réside dans le constat que tous les mouvements politiques se réclamant de la souveraineté nationale affichent des programmes doublement ambigus :

- d’une part, ils font de la souveraineté un sujet parmi d'autres. Or noyer la question européenne dans de nombreux autres sujets, c'est faire perdre de vue le caractère central, spécifique et décisif du nécessaire rétablissement de notre souveraineté nationale.

- d’autre part, ils reprennent à leur compte le mythe de la construction européenne amendable. Ils se déclarent eux aussi en faveur d’une « autre Europe », fût-elle une « Europe des nations » dont ils sont d’ailleurs incapables d’expliquer précisément en quoi elle consisterait et par quel miracle nous y rallierions la Commission européenne et les 26 autres États-membres .

Estimant que ce sont ces ambiguïtés qui sont la cause première du maintien dans la marginalité d'un mouvement d’opinion pourtant très largement majoritaire dans notre pays, l'UPR se fixe comme ligne de conduite d’avoir un programme clair et net, et de le proposer de façon sereine, démocratique et sans détours aux Français.

Ce programme a pour objectif de faire sortir la France de la prétendue « Union » européenne et de refuser tout nouveau projet d’intégration européenne, de dilution des pays européens, ou d’aliénation de la liberté du peuple français, quelle qu’en soit la forme.

En pratique, l’UPR est le seul mouvement politique à proposer – et à inscrire dans ses statuts – qu'il n’est possible de commencer à redresser la France que sur la base de trois orientations essentielles :

1) dénoncer tous les traités européens, y compris le traité de Rome ,

2) refuser le concept même de « construction européenne », avec ses sempiternelles promesses « d'autre Europe » ,

3) inscrire dans la Constitution française l’interdiction de toute délégation de souveraineté qui ne serait pas bornée à des sujets très précis, limités dans le temps et dans leur objet, et régis par des traités internationaux fondés sur la réciprocité et l’égalité entre États.

L’UPR estime que la limpidité de ce programme, et sa formidable portée libératrice, permettront de rompre avec les ambiguïtés et l'échec répété du « souverainisme » de complaisance, et d’engendrer ce bouleversement politique majeur que le peuple français appelle de ses vœux sans en être pleinement conscient.

En prenant appui sur mille cinq cents ans d’histoire nationale, l’UPR affirme que c'est d’abord en tranchant cette question de la souveraineté nationale qu'elle pourra rétablir l’autorité de l’État et mettre en œuvre de façon efficace un programme de développement économique, culturel et social conforme aux valeurs de liberté, d‘égalité et de fraternité de la République française.

Un programme de libération nationale qui met de côté le clivage droite-gauche

Le programme de l’UPR n'est en réalité rien d’autre qu’un programme de libération nationale. Il ignore donc, logiquement et délibérément, le traditionnel clivage droite-gauche.

L’UPR ne prétend pas que le clivage droite-gauche n’existe pas. Mais elle affirme que, comme à chaque fois que la France est en réel danger, ce clivage doit provisoirement s’effacer devant l’urgence. Il existe donc, parmi les membres de l’UPR, des Françaises et des Français venus de tous les horizons politiques, qui sont probablement en désaccord sur des questions économiques ou sociales, ou encore sur des sujets dits de société. Mais tous sont d'accord sur le fait qu'il ne sert à rien de débattre de ces sujets si les décisions stratégiques les concernant ont déjà été tranchées sans que les Français en soient conscients ni avertis. A quoi sert-il, par exemple, de débattre sans fin, voire de se déchirer, sur la fiscalité, la lutte contre les délocalisations, le financement des retraites, l’immigration, l’environnement, etc., puisque les grandes décisions stratégiques en la matière, qui ont été dérobées au peuple français, sont déjà prises par les dirigeants non élus de la BCE et les Commissaires européens, également non élus ?

L’UPR insiste d’ailleurs sur le fait que la prolifération des sujets subalternes est, avec la thématique de « l’Autre Europe », l'un des leurres essentiels mis en avant par les partisans de la construction européenne pour empêcher les Français de s’intéresser au seul sujet qui compte : qui a le pouvoir de décider de quoi ?

Il en découle que l’UPR est le parti qui a décidé de ne pas se laisser entraîner dans des débats accessoires lorsque l’essentiel est en jeu. Les adhérents de l’UPR restent ainsi libres, s'ils le souhaitent, de se déclarer – en dehors des instances du mouvement – en faveur de telle ou telle option économique, fiscale ou sociale, ou de telle ou telle philosophie sur les sujets de société. Mais, pour rester cohérents avec la présente Charte, ils se font un devoir constant de rechercher, préciser et exposer quelles sont les instances françaises ou étrangères qui décident des sujets qu'ils abordent et quelles sont en conséquence les possibilités réelles, pour eux-mêmes et leurs interlocuteurs, d'influer sur ces sujets. En outre, les adhérents de l’UPR admettent comme un principe essentiel que l’UPR n’est pas le lieu où ces questions accessoires doivent être abordées, sauf lorsqu'il s'agit de démontrer l'impuissance des instances nationales. Ils veillent ainsi à ne pas introduire au sein du mouvement de motifs de division aussi nuisibles que sans objet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Bon Docteur
Simple Mind
Simple Mind
avatar

Masculin
Nombre de messages : 677
Age : 45
Localisation : sur le bord de la rivière
Date d'inscription : 28/05/2007

MessageSujet: Re: U.P.R.   Ven 22 Juin 2007 - 21:52

Voici l'avis d'un militant UPR sur différents sujets :

"Le FN tel qu'il est aujourd'hui n'est pas prêt de recevoir Schivardi, et Schivardi n'est pas prêt de se rapprocher du FN. Le FN s'est isolé pour de bon depuis l'affaire du "détail". Depuis, rien n'est plus possible avec ce parti. "

"Le FN est voué à l'éclatement, entre les cathos tradis (que Soral déteste et qui détestent Soral), les extrême-droite pur (Mégret, Gollnish) et les nationaux (Soral, Marine). Inconciliables courants, sans Jean-Marie, qui n'en a plus pour très longtemps. On sent déjà tout ça craquer, et les 5% des législatives ne vont qu'accélérer les choses (notamment financièrement)."

"A la différence du FN, l'UPR est dirigé par quelqu'un qui veut et qui a les moyens de gouverner.
A la différence du FN, l'UPR a une stratégie qui permet de rassembler plus que 15% de la population.
A la différence du FN, l'UPR rassemble dès sa fondation des gens venus de la gauche et des gens venus de la droite.

Le FN n'appelle pas la France à sortir de l'UE, l'UPR si.
Le FN a stigmatisé pendant 30 ans les immigrés, l'UPR non.
Le FN est une entreprise familiale, l'UPR non. "

"François Asselineau est Inspecteur des Finances, ce qui est le plus haut grade de la fonction publique en France.[...]

Il vient de fonder un parti certes très ambitieux, mais aussi très méprisé par les élites, qui voient en lui une menace directe. A cause :
- du discours sans concession possible avec leurs partis en place (contrairement aux partis de Dupont-Aignan ou de Villiers, pour Le Pen c'est autre chose, le gars ne veut pas le pouvoir et se satisfait depuis 25 ans de ses 15%)
- et aussi et peut-être même surtout à cause de ses titres (ENA, HEC, Inspecteur des Finances), valant titres de noblesse en République
- et à cause aussi de son charisme, de la valeur de son discours, de sa culture générale gigantesque, et à cause enfin de son expérience politique. Il a été directeur de cabinet de Pasqua, de Panafieu, entre autres, et il s'est brouillé avec tous. "


"Les élections présidentielles auront au moins eu ce mérite, de faire tomber les masques :
- les "souverainistes" ont tous appelé à voter Sarkozy (Nicolas Dupont-Aignan, Philippe de Villiers) qui est pourtant contre tout nouveau référendum sur l'Europe
- le parti de Jean-Marie Le Pen n'a plus aucun avenir dans le pays
- les européistes de l'UMP, de l'UDF et du PS ne tiennent plus les rênes du destin de la France "


Intéressant non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.dailymotion.com/video/x14g5o_papy-fait-de-la-resistan
Ritoyenne
Le niveau à son plus haut, t'entends ?!
avatar

Masculin
Nombre de messages : 798
Age : 35
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: U.P.R.   Ven 22 Juin 2007 - 21:58

En effet c'est intéressant, combien de personnes se revendiquent de ce parti, que je ne connaissais pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Bon Docteur
Simple Mind
Simple Mind
avatar

Masculin
Nombre de messages : 677
Age : 45
Localisation : sur le bord de la rivière
Date d'inscription : 28/05/2007

MessageSujet: Re: U.P.R.   Ven 22 Juin 2007 - 22:08

Très peu pour l'instant, je pense, parce qu'il vient de se créer et n'a même pas encore un site bien à lui. Seulement vu le profil du "patron", extrêmement intégré à la République et pourtant idéologiquement "déviant", la mise en mouvement peut se faire plus rapidement que pour des personnes ayant moins de culture étatique et moins de relations et de moyens. Enfin c'est mon avis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.dailymotion.com/video/x14g5o_papy-fait-de-la-resistan
Kamo
Marxiste tendance Groucho
Marxiste tendance Groucho
avatar

Masculin
Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: U.P.R.   Ven 22 Juin 2007 - 22:47

C'est un parti intéressant, et je suis totalement d'accord avec eux sur le fait qu'à l'heure d'aujourd'hui, on se contrefiche du clivage gauche-droite et que ce qui urge c'est de retrouver notre souveraineté nationale (donc de rompre avec l'UE).

Cependant plusieurs questions se posent :

-l'UPR, combien de divisions et surtout quel potentiel de développement (pourquoi Asselineau réussirai là où Dupont-Aignan a échoué ?).

-Il est bien qu'Asselineau ai fait des grandes écoles, au moins ses adversaires politiques et les journalistes du système ne pourront pas le renvoyer au bistrot comme Apathie l'a fait avec Schivardi. Mais ne pourrait-il pas lui aussi trahir en échange de quelques sièges comme l'ont fait Chevènement et Dupont-Aignan ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Bon Docteur
Simple Mind
Simple Mind
avatar

Masculin
Nombre de messages : 677
Age : 45
Localisation : sur le bord de la rivière
Date d'inscription : 28/05/2007

MessageSujet: Re: U.P.R.   Ven 22 Juin 2007 - 23:06

J'ai cru comprendre que Asselineau, ça vole plus haut que Dupont-Aignan (ça c'est moyen comme argument) mais surtout qu'il n'appellera pas à voter UMP! C'est une différence.

Combien de divisions? Pour l'instant à priori, une. Ils auraient du mal à en faire deux.

Potentiel de développement? Il me semble (je ne suis pas sûr) d'avoir entendu parler d'un député UPR ou sympathisant. (?) Et surtout, ils vont chercher des alliances, je pense notamment à Schivardi (le prophète). Laughing

PS : Apathik n'aura qu'à fermer sa gueule, ça nous fera des vacances. A-t-on vu plus méprisant, depuis Raffarin Sa Grâce?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.dailymotion.com/video/x14g5o_papy-fait-de-la-resistan
Kamo
Marxiste tendance Groucho
Marxiste tendance Groucho
avatar

Masculin
Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: U.P.R.   Dim 24 Juin 2007 - 1:40

Ce qui me dérange un peu c'est que ce Monsieur Asselineau était encore à l'UMP il y a moins d'un an. Mais en même temps en lisant ses textes, je suis 100% d'accord avec lui notamment quand il dénonce le blabla creux sur "Une autre Europe" ou "l'Europe des Nations", il a tout à fait raison quand il dit qu'il n'existe pas et n'existera jamais de peuple européen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
martin.romain
2 de Q.I
avatar

Masculin
Nombre de messages : 80
Age : 39
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: U.P.R.   Dim 24 Juin 2007 - 2:11

celà fait des mois que ce club existe, j'avais recu par deux fois un mail d'invitation sous format pdf pour sa fondation.

Jamais entendu parler d'eux depuis. (Pas de photo, vidéo, commentaires).

Je viens de trouver ca sur leur bulletin d'adhésion :
- je m'engage à ne pas appartenir - ou à ne pas renouveller mon adhésion - à une association dont les objectifs seraient incompatible avec celui de l'upr".
C'est pas mal ca comme exigence et point de départ pour un club.

Maintenant je ne les connais pas, le discours sur certains points me parle forcement, c'est le discours National.

Aprés c'est vide à mon sens depuis sa création (3 ou 4 mois) en représentativité, pour faire 15% ca risque d'être difficile.

Quand je tappe UPR sur google je tombe sur Union Portuaire de Rouen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.dailymotion.com/hatehaine
Patrick122
Courtisan du Néant
Courtisan du Néant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 523
Localisation : Paris XXIème
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: U.P.R.   Dim 24 Juin 2007 - 2:55

Le Bon Docteur a écrit:
Voici l'avis d'un militant UPR sur différents sujets :

"Le FN tel qu'il est aujourd'hui n'est pas prêt de recevoir Schivardi, et Schivardi n'est pas prêt de se rapprocher du FN. Le FN s'est isolé pour de bon depuis l'affaire du "détail". Depuis, rien n'est plus possible avec ce parti. "

"Le FN est voué à l'éclatement, entre les cathos tradis (que Soral déteste et qui détestent Soral), les extrême-droite pur (Mégret, Gollnish) et les nationaux (Soral, Marine). Inconciliables courants, sans Jean-Marie, qui n'en a plus pour très longtemps. On sent déjà tout ça craquer, et les 5% des législatives ne vont qu'accélérer les choses (notamment financièrement)."

"A la différence du FN, l'UPR est dirigé par quelqu'un qui veut et qui a les moyens de gouverner.
A la différence du FN, l'UPR a une stratégie qui permet de rassembler plus que 15% de la population.
A la différence du FN, l'UPR rassemble dès sa fondation des gens venus de la gauche et des gens venus de la droite.

Le FN n'appelle pas la France à sortir de l'UE, l'UPR si.
Le FN a stigmatisé pendant 30 ans les immigrés, l'UPR non.
Le FN est une entreprise familiale, l'UPR non. "

"François Asselineau est Inspecteur des Finances, ce qui est le plus haut grade de la fonction publique en France.[...]

Il vient de fonder un parti certes très ambitieux, mais aussi très méprisé par les élites, qui voient en lui une menace directe. A cause :
- du discours sans concession possible avec leurs partis en place (contrairement aux partis de Dupont-Aignan ou de Villiers, pour Le Pen c'est autre chose, le gars ne veut pas le pouvoir et se satisfait depuis 25 ans de ses 15%)
- et aussi et peut-être même surtout à cause de ses titres (ENA, HEC, Inspecteur des Finances), valant titres de noblesse en République
- et à cause aussi de son charisme, de la valeur de son discours, de sa culture générale gigantesque, et à cause enfin de son expérience politique. Il a été directeur de cabinet de Pasqua, de Panafieu, entre autres, et il s'est brouillé avec tous. "


"Les élections présidentielles auront au moins eu ce mérite, de faire tomber les masques :
- les "souverainistes" ont tous appelé à voter Sarkozy (Nicolas Dupont-Aignan, Philippe de Villiers) qui est pourtant contre tout nouveau référendum sur l'Europe
- le parti de Jean-Marie Le Pen n'a plus aucun avenir dans le pays
- les européistes de l'UMP, de l'UDF et du PS ne tiennent plus les rênes du destin de la France "


Intéressant non?

Eh !

Pas la peine de diffamer un grand parti pour se faire un nom.

L'UPR me semble très intéressant, mais cette haine méprisante envers le FN (je constate avec soulagement mais, du coup, scepticisme, qu'il s'agit de propos d'un "militant") n'a rien à voir là-dedans...

Le FN ne s'est pas isolé lui-même, il n'y a pas eu d'"affaire du détail" (POINT DE DÉTAIL et non détail : https://redcdn.net/ihimizer/img201/3853/detailexpliqueauxnulsgo3.png ) mais une expression détournée de son contexte par quelques individus mal intentionnés...

Soral ne déteste pas, que je sache, les cathos tradis !

Le FN n'est pas une entreprise familiale, et l'UPR venant de naître, il me paraît bien malhabile d'avancer qu'il n'en est pas une : qui sait si, demain... ?

Si la "stratégie" du FN ne permet pas de rassembler plus de 15% de la population, il va falloir m'expliquer le score d'avril/mai 2002 (second tour en particulier)

Le FN n'appelle pas la France à sortir de l'UE car c'est une solution trop radicale. Cependant, le FN remet complètement en question le fonctionnement le l'Union.

Le FN n'a JAMAIS stigmatisé les immigrés, mais le problème de l'immigration (comme le rappelait Alain le 18 Juin) dont une bonne partie des immigrés sont les victimes et non les coupables.

Je pourrais dire tout le mal du monde de l'ENA, d'HEC, ou des hauts fonctionnaires, mais je n'en ai absolument pas l'intention, préférant dire du bien de mon camp plutôt que de cracher sur les autres.

Désolé pour cette parenthèse, les propos de ce militant ne m'ont pas choqué mais j'ai dû y réagir car qui ne dit mot consent.

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coucou
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 154
Date d'inscription : 08/10/2006

MessageSujet: Re: U.P.R.   Dim 24 Juin 2007 - 12:19

Mais si le FN est une grosse entreprise familiale...

Apres avoir ete comique, Le Pen devient pathetique...

Malheureusement pour lui, le FN ne tiendra pas. La fille n'a pas le meme talent de gourou que son pere. Elle est beaucoup trop banale comme personne. Le pire, c'est qu'elle s'y croit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamo
Marxiste tendance Groucho
Marxiste tendance Groucho
avatar

Masculin
Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: U.P.R.   Dim 11 Nov 2007 - 17:31

L'UPR a enfin un vrai site : http://www.u-p-r.org/ab/

J'espère que ce parti se développera.
-----------------------------------------------------------------------------
INTERVIEW A LA RADIO DE FRANCOIS ASSELINEAU (22 OCTOBRE)

http://www.u-p-r.org/ab/index.php?page=article&id=7
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ajax
Résistant anti-système
Résistant anti-système
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1521
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: U.P.R.   Dim 11 Nov 2007 - 21:05

Snake Plissken a écrit:
@ Patrick : en accord total
@ coucou : désirs/réalités... Ptdr
@ kamo : ne multiplions pas les partis : avec la loi de finanement actuel, la seule structure possible, c'est le FN (c'est pas moi, c'est lénine qui dit que le parti c'est le plus important)
@ patrick bis : tu a oublié de répondre à l'UPR que les anthonystes, les mégretistes, ça fait 2%. Le potentiel marino-soralien, lui, ça donne hénin-baumont

Putain t'es dictatorial au fond... Le FN c'est ton choix, laisse aux autres l'opportunité d'en faire un autre.
----------------------------------------------------------------------------
Snake Plissken a écrit:
nan mais je donne juste mon avis, hein
c'est très très dur de créer un parti politique en france, le financement privé est très limité et le public favorise ceux qui ont déjà des sous (oeuf, poule, tout ça pig )
et je pense que la frange romain marie, ça a peut être du poids chez les cadres, mais je suis persuadé que chez l'électeur, c'est peanuts
au passage, je sais pas qui est ce nicolas gauthier dont l'article est en page d'accueil d'ER, mais son texte est sublime (j'adore comment il casse les trisos à la sanders lol! )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamo
Marxiste tendance Groucho
Marxiste tendance Groucho
avatar

Masculin
Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: U.P.R.   Lun 12 Nov 2007 - 3:36

Citation :
au passage, je sais pas qui est ce nicolas gauthier dont l'article est en page d'accueil d'ER, mais son texte est sublime

Il y a cependant (au moins) une flagrante contre-vérité dans ce texte, c'est quand il dit que Le Pen considère Chavez comme un "patriote vénézuelien" et non comme un "tyranneau marxiste".....ce qui est faux (cf deux articles récents dans le magazine de Le Pen "Français d'abord" hostiles au dirigeant vénézuelien).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
filantropic
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 431
Age : 44
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: François ASSELINEAU / U.P.R   Lun 19 Nov 2007 - 2:34

un personnage dont les initiatives m'intéressent de plus en plus..

Notamment celle ci :

///////////////////

François ASSELINEAU fait sensation au Conseil de Paris : Il réclame une nouvelle laïcité
et annonce la création de la Maison de la souveraineté populaire !

Alors que l'Union européenne, l'État, les régions, les départements et les villes gaspillent des millions d'euros pour rabâcher une propagande européiste de plus en plus indigeste, rien n'est fait pour tous ceux, qu'ils soient de droite ou de gauche, qui sont prêts à se battre pour la souveraineté populaire et l’indépendance nationale. A l'occasion de la question du financement par la mairie de Paris de la "Maison de l'Europe", François Asselineau s'est emparé du sujet en annonçant la création d'un Maison de la souveraineté populaire et de la démocratie, qui, normalement, devrait recevoir autant de subvention que la maison d'en face.

Voici le texte exact de l'intervention de François ASSELINEAU à la séance du Conseil de Paris du 12 novembre 2007 :

Monsieur le Maire,

Permettez-moi d’aborder la question de l’action internationale de la Mairie de Paris et de son financement. La lecture du document fort intéressant que vous soumettez au Conseil nous donne une liste riche et variée d’actions dont la plupart ne peuvent recueillir que l’assentiment général.

Je me réjouis ainsi...
la suite ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: U.P.R.   

Revenir en haut Aller en bas
 
U.P.R.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES ÉGARÉS :: RES PUBLICA :: Sound and fury-
Sauter vers: