LE FORUM DES ÉGARÉS




Post mortem nihil est
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les briseurs de tabous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pimpam
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Les briseurs de tabous   Ven 27 Avr 2007 - 19:23

C'est la grande marotte des penseurs qui savent : Il faut "briser les tabous" !

En quoi consiste le brisage de tabous ? Et bien à présenter comme vérité première des clichetons éculés, ceux-là même que la droite et l'extrême-droite ont toujours véhiculé : Les arabes sont quand même plus ou moins barbares, les fonctionnaires sont mines de rien des privilégiés, les chômeurs sont souvent de grosses feignasses, les protections sociales ruinent la France en faisant venir des centaines de milions d'immigrés qui déferlent sur la Mère Patrie telle une invasion de criquets, et puis il faudrait quand même s'interroger sur le droit de grève, et la retraite à 75 ans, pourquoi pas ?

Il convient de proférer ces vérités, sous forme interrogative, en se faisant passer pour une victime, qui a le courage de braver la toute-puissance des archéo-gauchistes qui, c'est bien connu, contrôlent tous les leviers du pouvoir en France et refusent de poser les "vraies questions" !

Les briseurs de tabous sont toujours du côté du manche, mais aiment à jouer les opprimés !

Au début, le "brisage de tabous" se trouvait à Droite. La droite classique, bourgeoise, réactionnaire et/ou libérale... Les "briseurs" patentés sévissaient au "Point" ou au "Figaro"... Mais bien vite, la presse dite "De gauche" (Le Monde, Le Nouvel Obs"...) a pris goût à l'exercice du brisage de tabous, en vantant la "modernité" et le "talent" de Nicolas Sarkozy. Et aussi, bien sûr, en fustigeant "l'archéisme" de la gauche Française, et surtout du P.S., qui n'a pas su se "réformer", faire sont agionamento.

Pourtant, il est apparu à n'importe quel observateur que le PS d'aujourd'hui n'a plus grand chose a voir avec celui de 1971. Qu'il y a bien longtemps qu'il n'est plus question de "rupture avec le capitalisme". Que dés 1983, ce parti a pris le "tournant de la rigueur".

Mais peu importe pour les briseurs de tabous. Ca ne suffit pas ! Peu importe que le gouvernement Jospin ait plus privatisé que Balladur et Juppé réunis ! Ce n'est pas assez dans la "mise à jour", dans la "réforme" ! Ce parti ne regarde pas encore assez du côté de Blair et encore trop du côté de Jaurès !

Ce que veulent les briseurs de tabous, c'est une gauche de droite. D'où les yeux de l'amour qu'ils portèrent à Ségolène lorsqu'elle citait le premier ministre anglais en exemple, lorsqu'elle reniait les 35 h, lorsqu'elle affirmait vouloir mettre la racaille en camps militaires : Ca c'était du socialisme moderne, coco !

Malheureusement, Ségolène ayant mis un peu d'eau dans son socialisme moderne, sans doute après s'être rendu compte que les électeurs de gauche étaient encore... de gauche, les briseurs de tabous affirmèrent que Ségolène était incapable de diriger ce pays, et qu'au final, c'était rien qu'une pauvre conne !

Leur champion, leur icone, le messie, Nicolas "Taboo Fighter" Sarkozy étant à 31%, on a pas fini d'en briser, du tabou ! Quelle belle époque s'ouvre à nous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
milla
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 705
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Re: Les briseurs de tabous   Ven 27 Avr 2007 - 21:59

pimpam a écrit:
C'est la grande marotte des penseurs qui savent : Il faut "briser les tabous" !

En quoi consiste le brisage de tabous ? Et bien à présenter comme vérité première des clichetons éculés, ceux-là même que la droite et l'extrême-droite ont toujours véhiculé : Les arabes sont quand même plus ou moins barbares, les fonctionnaires sont mines de rien des privilégiés, les chômeurs sont souvent de grosses feignasses, les protections sociales ruinent la France en faisant venir des centaines de milions d'immigrés qui déferlent sur la Mère Patrie telle une invasion de criquets, et puis il faudrait quand même s'interroger sur le droit de grève, et la retraite à 75 ans, pourquoi pas ?

Il convient de proférer ces vérités, sous forme interrogative, en se faisant passer pour une victime, qui a le courage de braver la toute-puissance des archéo-gauchistes qui, c'est bien connu, contrôlent tous les leviers du pouvoir en France et refusent de poser les "vraies questions" !

Les briseurs de tabous sont toujours du côté du manche, mais aiment à jouer les opprimés !

!
Yeah Mexicain
Tout a fait, le briseur de taboo est un subversif politiquement incorrect, et peut importe qu'on le voit toute les semaines à la téloche, qu'on l'entende toutes les semaines à la radio, qu'il véhicule une pensé ultra-majoritaire dans l'inteligentchiasse française ("Les musulmans... ces barbares..")
D'ailleurs, peut importe que le briseur de taboo incarne à merveille ce qu'il dénonce quand il prend sa position de victime... de quoi? mais de son courage bien sur!
Le briseur de taboo est une imposture, mais on s'en fout, chier à la gueule des arabes et des pauvres dispense de toutes cohérance idéologique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les briseurs de tabous   Sam 28 Avr 2007 - 0:50

Avec un peu de recul sur votre discours anti-briseurs, qui me les brise, je l'assimile à une position faussement ouverte d'individus assez malhonnêtes intellectuellement pour racler à l'atelier du dernier progressisme d'humanisme mondial... Guignols de l'Info.

La seconde description que j'accolerai à votre anti-brisage de tabous, est la coupure sociale avec ceux qui les brisent. Car il est toujours plus facile d'être anti-briseur de tabous lorsque l'on est dans le gratin, plus réel d'emmerder les consignes quand on vit en bas. Pour mon grand père, fermier à Oran, l'arabe était un ouvrier médiocre qu'il fallait constamment surveiller, pour l'instituteur d'Oran, le même troufion était égal à mon grand père. La fin des fins donna raison à mon Grand Père qui vivait parmi eux, contrairement à l'instituteur... oh bien sûr, mon grand père avait faux sur la nature intrinsèque, mais non sur le jugement à un temps précis. Le second, de son inexpérience, de sa coupure, de son élitisme, imposa son dogme, le pensant progressiste, dont la finalité fut le chaos.

Laissez les gens avoir leurs préjugés, c'est saint, ça répond à une époque, au besoin social d'une classe, à la recherche d'un renouvellement. Et ça instaure une unité.


Maintenant, plutôt que de rester dans votre litanie des tabous d'hier, il convient de repenser... on veut quoi ? Y a t'on réussi ? Pourquoi ? Alors que fait-on ? Si le but des tabous socialistes étaient la mise sur pied d'une société solidaire universelle et prospère... ça a foiré. Les Soral sont là pour ça, décrypter ce plantage et repenser la quête loin des dogmes des décennies passées.

Maintenant que Sarko, Sego brisent ces dogmes, c'est incontestable... pour en imposer d'autres, la consommation, l'absolutisme de l'individualisme et en conservent d'anciens, anti-racisme, immigration nécessaire, ... (Evidemment ce ne sont pas les miens).


Victimes ? Very Happy
... vous savez combien de nationalistes sont condamnés chaque année pour ne pas vouloir finir au milieu de l'Afrique, ou avoir critiqué les africains ? Et parfois, ils ne sont même pas natio.
J'espère juste qu'un jour, ces authentiques victimes des tabous religieux de la ripoublique tiendront le manche du bâton de la justice contre leurs bourreaux d'aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
milla
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 705
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Re: Les briseurs de tabous   Sam 28 Avr 2007 - 9:52

Murat a écrit:
Avec un peu de recul sur votre discours anti-briseurs, qui me les brise, je l'assimile à une position faussement ouverte d'individus assez malhonnêtes intellectuellement pour racler à l'atelier du dernier progressisme d'humanisme mondial... Guignols de l'Info.

La seconde description que j'accolerai à votre anti-brisage de tabous, est la coupure sociale avec ceux qui les brisent. Car il est toujours plus facile d'être anti-briseur de tabous lorsque l'on est dans le gratin, plus réel d'emmerder les consignes quand on vit en bas. Pour mon grand père, fermier à Oran, l'arabe était un ouvrier médiocre qu'il fallait constamment surveiller, pour l'instituteur d'Oran, le même troufion était égal à mon grand père. La fin des fins donna raison à mon Grand Père qui vivait parmi eux, contrairement à l'instituteur... oh bien sûr, mon grand père avait faux sur la nature intrinsèque, mais non sur le jugement à un temps précis. Le second, de son inexpérience, de sa coupure, de son élitisme, imposa son dogme, le pensant progressiste, dont la finalité fut le chaos.

Laissez les gens avoir leurs préjugés, c'est saint, ça répond à une époque, au besoin social d'une classe, à la recherche d'un renouvellement. Et ça instaure une unité.


Maintenant, plutôt que de rester dans votre litanie des tabous d'hier, il convient de repenser... on veut quoi ? Y a t'on réussi ? Pourquoi ? Alors que fait-on ? Si le but des tabous socialistes étaient la mise sur pied d'une société solidaire universelle et prospère... ça a foiré. Les Soral sont là pour ça, décrypter ce plantage et repenser la quête loin des dogmes des décennies passées.

Maintenant que Sarko, Sego brisent ces dogmes, c'est incontestable... pour en imposer d'autres, la consommation, l'absolutisme de l'individualisme et en conservent d'anciens, anti-racisme, immigration nécessaire, ... (Evidemment ce ne sont pas les miens).


Victimes ? Very Happy
... vous savez combien de nationalistes sont condamnés chaque année pour ne pas vouloir finir au milieu de l'Afrique, ou avoir critiqué les africains ? Et parfois, ils ne sont même pas natio.
J'espère juste qu'un jour, ces authentiques victimes des tabous religieux de la ripoublique tiendront le manche du bâton de la justice contre leurs bourreaux d'aujourd'hui.
Ah!!! En voila un vrai de briseur de taboo, Mu(rat), le seul, le vrai, le courageux...
Tu plains tes petits amis condamnés? Tu les imagines se faisant défoncer l'orifice par ces barbares égorgeurs de moutons? J'avoue qu'à cette pensée, je me marre.
J'ajouttes que le meilleur allié du "briseur de taboo" est le bo-bo idiot de centre ville, trop utile au briseur de taboo de dénoncer un adversaire aussi faible intellectuellement et aussi éloigné des problémes concrets. L'un ne va pas sans l'autre, l'un apelle l'autre. Il permet au briseur de taboo d'apparaitre comme une victime alors meme qu'il n'est que le reflet d'une civilisation encore et toujours plus laide et lache...
Le briseur de taboo n'admettras jamais que son adveraire puisses vivre dans les memes condition que lui, ça n'arrange pas le briseur de taboo.
Le briseur de taboo est le petit bourgeois de la pensée.
Le briseur de taboo est un (Mu)rat.
Le briseur de taboo est une merde qui cherche à se faire écraser par une botte, étaler la crasse sur le bitume, tel est son combat quotidien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les briseurs de tabous   Sam 28 Avr 2007 - 12:05

Si l'extreme droite ou droite nationale ( Laughing ) participe au pouvoir elle ne revolutionnera rien du tout.
Il suffit de regarder l'Italie ou l'Autriche oû est la révolution???

Pourtant des partis nationalistes ont participé à l'exercice du pouvoir.

Qu'ont ils fait de grandiose à part produire des textes de lois contre l'immigration et à s'autogargariser de la suprématie occidentale.

Le programme de Sarko et Ségo:
-ministère de l'identité nationale et drapeau bleu blanc rouge dans chaque foyer

Pendant ce temps là les chinois sont entrain de construire la plus grande autoroute en Afrique.

Le coq gaulois a les 2 pieds dans la merde et pourtant il continue à chanter cocorico.
Revenir en haut Aller en bas
thomassxb
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 500
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Les briseurs de tabous   Sam 28 Avr 2007 - 13:15

jubaa55 a écrit:
Si l'extreme droite ou droite nationale ( Laughing ) participe au pouvoir elle ne revolutionnera rien du tout.
Il suffit de regarder l'Italie ou l'Autriche oû est la révolution???

C'est pour ça que la plus grosse trahison serait une union des droites à l'italienne, qui mettrait tous les malheurs du monde sur le dos des immigrés au lieu de restaurer réellement les frontières. Ce scénario "à la Finni", c'est justement que ce que la tendance Marine Le Penn refuse d'envisager...

Perso, briser des tabous pour briser des tabous ne rime à rien. C'est une activité pamphlétaire ou au mieux, provoc.
La vraie activité intellectuelle qui fait bouger les lignes, c'est mettre en cohérence les tabous et les idées reçues dans un système, expliquer ce système et le dénoncer. Ce que fit par exemple Léon Bloy en son temps...

Par contre dire à froid "l'Islam, c'est quand-même la religion la plus con du monde", ça n'apporte rien, c'est une pure insulte gratuite faussement subversive puisque celui qui la prononce est sûr d'avoir le renfort de la Tribu J en cas d'attaques en Justice...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les briseurs de tabous   Sam 28 Avr 2007 - 13:43

milla a écrit:
Murat a écrit:
Avec un peu de recul sur votre discours anti-briseurs, qui me les brise, je l'assimile à une position faussement ouverte d'individus assez malhonnêtes intellectuellement pour racler à l'atelier du dernier progressisme d'humanisme mondial... Guignols de l'Info.

La seconde description que j'accolerai à votre anti-brisage de tabous, est la coupure sociale avec ceux qui les brisent. Car il est toujours plus facile d'être anti-briseur de tabous lorsque l'on est dans le gratin, plus réel d'emmerder les consignes quand on vit en bas. Pour mon grand père, fermier à Oran, l'arabe était un ouvrier médiocre qu'il fallait constamment surveiller, pour l'instituteur d'Oran, le même troufion était égal à mon grand père. La fin des fins donna raison à mon Grand Père qui vivait parmi eux, contrairement à l'instituteur... oh bien sûr, mon grand père avait faux sur la nature intrinsèque, mais non sur le jugement à un temps précis. Le second, de son inexpérience, de sa coupure, de son élitisme, imposa son dogme, le pensant progressiste, dont la finalité fut le chaos.

Laissez les gens avoir leurs préjugés, c'est saint, ça répond à une époque, au besoin social d'une classe, à la recherche d'un renouvellement. Et ça instaure une unité.


Maintenant, plutôt que de rester dans votre litanie des tabous d'hier, il convient de repenser... on veut quoi ? Y a t'on réussi ? Pourquoi ? Alors que fait-on ? Si le but des tabous socialistes étaient la mise sur pied d'une société solidaire universelle et prospère... ça a foiré. Les Soral sont là pour ça, décrypter ce plantage et repenser la quête loin des dogmes des décennies passées.

Maintenant que Sarko, Sego brisent ces dogmes, c'est incontestable... pour en imposer d'autres, la consommation, l'absolutisme de l'individualisme et en conservent d'anciens, anti-racisme, immigration nécessaire, ... (Evidemment ce ne sont pas les miens).


Victimes ? Very Happy
... vous savez combien de nationalistes sont condamnés chaque année pour ne pas vouloir finir au milieu de l'Afrique, ou avoir critiqué les africains ? Et parfois, ils ne sont même pas natio.
J'espère juste qu'un jour, ces authentiques victimes des tabous religieux de la ripoublique tiendront le manche du bâton de la justice contre leurs bourreaux d'aujourd'hui.

Ah!!! En voila un vrai de briseur de taboo, Mu(rat), le seul, le vrai, le courageux...
Tu plains tes petits amis condamnés? Tu les imagines se faisant défoncer l'orifice par ces barbares égorgeurs de moutons? J'avoue qu'à cette pensée, je me marre.
J'ajouttes que le meilleur allié du "briseur de taboo" est le bo-bo idiot de centre ville, trop utile au briseur de taboo de dénoncer un adversaire aussi faible intellectuellement et aussi éloigné des problémes concrets. L'un ne va pas sans l'autre, l'un apelle l'autre. Il permet au briseur de taboo d'apparaitre comme une victime alors meme qu'il n'est que le reflet d'une civilisation encore et toujours plus laide et lache...
Le briseur de taboo n'admettras jamais que son adveraire puisses vivre dans les memes condition que lui, ça n'arrange pas le briseur de taboo.
Le briseur de taboo est le petit bourgeois de la pensée.
Le briseur de taboo est un (Mu)rat.
Le briseur de taboo est une merde qui cherche à se faire écraser par une botte, étaler la crasse sur le bitume, tel est son combat quotidien.


Pour reprendre Lassal... tout homme qui n'a pas été condamné pour racisme dans ce pays est un jean foutre... j'ai donc été médaillé, la médaille est d'autant plus belle à porter quand on connaît les asticots d'en face et le fonctionnement de la justice. Mais passons. Donc oui, Murat emmerde les dogmes ripoublicains qu'on lui impose par le manche.

Le briseur de tabou n'est point un gars de l'élite, c'est un des rats de la société... un couillon, un troufion, un petit pour qui l'africain est un individu imposé à lui par la force des choses et contre laquelle on lui dénie le droit à la critique et à l'action.

En terme économique... les briseurs de tabous ne sont pas forcément petits, il serait plutôt de la race des rentiers européens. Et les tabous qu'ils brisent ne vont pas forcément à l'encontre des petits. Faisons donc la part des choses.
Pas de post fourre tout qui assimile les briseurs à des gens qui tiennent le manche... d'ailleurs, les plus anti-france-sociale-démocratie sont les vrais royalistes, les nazis, ou la vraie classe ouvrière... ils ne tiennent aucun manche.
Revenir en haut Aller en bas
Esteban
Tapette bobo du tertiaire
Tapette bobo du tertiaire


Masculin
Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 14/06/2011

MessageSujet: Les juifs "un peuple d'élites et dominateur" (De Gaulle)   Jeu 23 Juin 2011 - 19:05

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jul le Marteau
Duelliste chevaleresque
Duelliste chevaleresque
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2335
Age : 109
Localisation : Lorraine, 54 M&M.
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: Les briseurs de tabous   Dim 26 Juin 2011 - 17:10

Et voilà! Encore une vidéo violemment antisémite!
"Peuple d'élite et dominateur", Adolf Hitler n'aurait guère dit pire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esteban
Tapette bobo du tertiaire
Tapette bobo du tertiaire


Masculin
Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 14/06/2011

MessageSujet: Le terme antisémite aujourd'hui.   Mer 29 Juin 2011 - 10:55

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Active X
Big Boss
Big Boss
avatar

Masculin
Nombre de messages : 677
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: Re: Les briseurs de tabous   Mer 29 Juin 2011 - 22:43

Petite pause musicale (à l'écart du sujet), ça met un peu de joie !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/xa7ef_kraftwerk-radioactivity_e
Esteban
Tapette bobo du tertiaire
Tapette bobo du tertiaire


Masculin
Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 14/06/2011

MessageSujet: Re: Les briseurs de tabous   Jeu 30 Juin 2011 - 5:00

Jul le Marteau a écrit:
Et voilà! Encore une vidéo violemment antisémite!
"Peuple d'élite et dominateur", Adolf Hitler n'aurait guère dit pire!

oui... De Gaulle... le "nazie"... hero de la Resistance!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les briseurs de tabous   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les briseurs de tabous
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» les tabous
» Vos pires tabous
» Une dépression est-elle toujours un tabou ? (novembre 2011 - chaîne LCP)
» Des tabous tombent sur les faits inexpliqués?
» Un prêtre aux enfants de maternelle : "Vous croyez au Père Noël ? L'année prochaine, vous apprendez qu'il n'existe pas".

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES ÉGARÉS :: RES PUBLICA :: La plume et le sabre-
Sauter vers: