LE FORUM DES ÉGARÉS




Post mortem nihil est
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Besancenot le "bolchobobo"

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Maître Francke
Tapette bobo du tertiaire
Tapette bobo du tertiaire
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Pour BESANCENOT   Mer 19 Déc 2007 - 19:49

Il parait que Besancenot et une grande éditrice de chez Flammarion, font bidet commun depuis quelques temps, je veux dire s’aiment. Il paraîtrait même, selon des sources UMP, qu’ils ont dernièrement convolé aux Seychelles -la vraie patrie du prolétaire, tu ne savais pas ? Bungalow au bord de la mer, coucher de soleil en technicolor, et huiles essentielles.

Il devait bien souffrir le malheureux Besancenot là-bas aux Seychelles. Mais s’il avait mal ce n’était pas à la France (plutôt en un certain endroit qui rime avec papouille).

Sacré farceur, pardon ; facteur ! …

Et le mur de la vie privée ! m’objectera peut être quelque LCR embusqué. Quoi le mur de la vie privée charogne ? répondrais-je un brin célinien (l’agacement). Sa vie privée c’est sa propriété, peut-être? En somme on admet la propriété privée à la LCR ! Faites excuse. Je pensais qu’on était pour le communisme, et révolutionnaire encore, à la LCR.
Je ne lis pas Libé -entre autres à cause de son français beaucoup trop spécial pour moi -mais j’espère que cette feuille trop rothschilidenne pour être de chou, ou alors d’un chou grand comme, mettons, la Grande synagogue de Paris, a su glorifier comme il faut cet acte de Doctrine et Courage du petit Besancenot: partir en voyage d’agrément aux Bahamas, avec une riche beauté, alors que « sa » France d’en bas périt ou souffre comme jamais. Avec ça il est d’extrême gauche !

Ah, ces trotskards ! Ils n’en font jamais d’autres !

Tiens, maintenant que j’y pense : « vie privé » c’est vite dit. Dénigrement à part, disséquons voir. S’il n’était, ce mafflu, le pauvre tribun de la LCR qui -pour des raisons toutes à sa mésestime- a le vent médiatique en poupe, la grande bourgeoise là, de chez Flammarion (filiale du groupe Agnelli -automobiles FIAT), vous croyez vraiment qu’elle consentirait à se laisser cocher ainsi par une chose aussi ridicule et basse qu’un employé des Pétété (pet tété) ? Et quel employé! N’allez pas m’objecter que la grande dame éditrice peut chercher chez Besancenot je ne sais quelle saveur canaille.
La saveur canaille de Besancenot !
Vous n’êtes pas sérieux. Ce joufflu-là ? Mais c’est le bébé Cadum ! Faut avoir rudement envie de pouponner pour s’acoquiner à ça.
Sûrement qu’elle lui donne la gougoutte à son Che.

On a lu les 120 Journées de Sodome, on pense que rien ne saurait plus nous étonner. Et badaboum ! v’là Bébésancenot, l'Hombre de los Pététés et sa nurse!

Ah ! ce que c’est que des dérèglements, dépravation, bizarreries des grandes bourgeoises (voir Belle de jour). L’oisiveté voilà foutre la véritable origine de tous les vices de ces grues huppées !

N’importe, à défaut de baiser solidaire -c’est son droit, il ferait joliment bien, cet ex Bel Ami de MJC, cet actuel Baise-en-snob, de cesser de saloper de sa gluante fausse dévotion la mémoire sacrée de Che Guevara. Qu’il trouve pour sa salade trotsko-réformiste un autre condiment. Il y en a plein les festivals de musique de jeunes. Noir Désir, Rage against the machine, U2, Manu Tchao, Cali, etc.etc.

Le haut patronage de Joey Star de « Nique ta mère » ne lui suffit donc plus à cette espèce? Qu’il embête comme ça le cadavre du pauvre Che ?

Le Che qui préféra plutôt que de se faire humecter entièrement et fumer entièrement el cigarillo par toutes les terribles beautés cubaines et osculées*, nées et à naître, comme il aurait très bien pu le faire ad vitam aeternam après la victoire, le Che dis-je préféra plutôt courir la seule gueuse digne du vrai « communiste révolutionnaire » : la Révolution, quitte à crever pour elle, brisé, piétiné, troué de la paillasse dans cette jungle bolivienne empoisonnée où l’avait jeté sa si généreuse ardeur.

Bref, le Che préféra l’Idée au Cul -ce qui en passant est déjà un commencement de renversement de l’idole Capitalisme, quoiqu’en disent les Onfray et consort (pas tellement sort). Combien de ces pseudos opposants –les syndicalistes surtout- que le système à fait rentrer dans l’ordre avec un gros baiser sur la poutrelle.

Vive la Révolution ou vive la Bonne Vie : faut choisir.
Bebesancennot à choisit.

Ah ! si le Che revenait ! t’en profiterais pas longtemps mon « pote ».

*osculé : qui a des suçoirs bien apparents.

Note : 1/ D’après certains blogs féminins des mieux informés, Besancenot Bel-Ami, est monté comme un âne, mais intellectuellement.

2/ il va de soi que je ne confond pas l’immortel Trotski, cette idéale fusion de l’homme de connaissance et de l’homme d’action, chef de l’Armée Rouge, premier critique intelligent du Voyage au bout de la nuit, etc. etc., avec sa séquelle –parisienne, -depuis 1968 jusqu’à nos jours.

3/ Vous me trouvez pas gentil, inique (ta mère) ? Eh bien, commencez par écouter les aboiements de Besancenot contre Soral. Je fais très doux-bénin à côté.

----------------------------------------------------------------------------------------
Colonel Jul a écrit:
N'est-ce pas le Tovaritch Soral qui avait déja vendu la mèche sur le facteur huppé?
(Le Facteur Crésus). Possible. Moi lu ça dans un Monde de la semaine dernière.


Dernière édition par le Sam 12 Jan 2008 - 20:56, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Bordelleur
Sophiste d'estaminet
Sophiste d'estaminet
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1536
Age : 39
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Besancenot le "bolchobobo"   Mer 19 Déc 2007 - 20:11

Besancenot est à Sarkozy, ce que Le Pen était à Miterrand...

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

poilagratter a écrit:
Le Bordelleur a écrit:
Eric Zemmour vient de faire l'éloge d'Olivier Besancenot et de Marinne Le Pen sur I Télé. Il les a choisit comme personnalité politique marquante de cette année.


Vraiment ? de mieux en mieux !!

> Réponse de Bordelleur : Pour moi cela va avec la logique du Monsieur, finalement. Il parle de vide électoral, il a vraiment des analyses proche de Soral, même s'il vote Bayrou.

> Avis de poilagratter : en même cela pourrait rassurer " l'embourgeoisement" de ce petit bonhomme ! parce que travailleurs ,travailleuses , waouh ça fait froid dans le dos ! ça me fait penser à un peuple français extradé sur tous les continents , une grange et du foin pour dormir , des voisins analphabètes , un marteau et une faucille comme seule distraction !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr/
Redneck
Tapette bobo du tertiaire
Tapette bobo du tertiaire
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6
Age : 48
Localisation : 03
Date d'inscription : 20/11/2007

MessageSujet: Re: Besancenot le "bolchobobo"   Dim 23 Déc 2007 - 16:30

pimpam a écrit:
Evidemment, il y a une contradiction entre le fait d'être "révolutionnaire" et acheter un appart et partir en vacances dans les iles.

Sauf que Besancenot n'est pas Laguiller. Faut quand même écouter son propos. Il est très rare, par exemple, que Besancenot se revendique comme "Trotskyste", si ce n'est pour faire plaisir à quelques vieux caciques de la LCR. Ce n'est pas pour rien si LO n'a jamais voulu d'union des partis d'extrême-gauche.

Quand Besancenot parle de "révolution", là aussi, on n'est plus il y a 40 ans.

Le facteur n'a jamais prétendu vouloir pendre le dernier patron avec les tripes du dernier curé. Quand il parle "révolution", c'est toujours de manière très abstraite, théorique. Il peut même parfois parler de "révolution des esprits" ou "révolution des comportements".

Besancenot veut diluer la LCR dans un grand parti de la gauche "anticapitaliste" ou/et "altermondialiste". Il ne s'est jamais reconnu dans les mots "Ligue", "Communiste" et "Révolutionnaire".

Dans ce contexte, le fait de vivre avec une éditrice ou de partir en vacances dans les Iles, ça n'a pas vraiment d'importance. D'ailleurs, cette attaque sur les vacances n'a pas vraiment de sens : Aujourd'hui, avec un salaire de 1200 € par mois, on peut se payer des vacances au soleil sans pour autant être un nanti.

Dernier point, on peut défendre les opprimés, les précaires, les démunis, sans l'être soi-même. Victor Hugo a écrit "Les Misérables" sans rien connaître personnellement de la vie de mineur de fond. Jean Jaurès était issu d'un milieu petit bourgeois. Là aussi, on voit cet argument ne tient pas la route.

Bref, on voit encore la limite des attaques ad-hominen.

Et je suis assez d'accord sur le fait que Besancenot a tout pour être à Sarkozy ce que Le Pen fût à Mitterrand. On sait bien que l'exposition médiatique de Le Pen vers 83/84 a été voulu par Mitterrand pour plomber la droite. On voit bien que Sarkozy a tout intérêt à voir émerger une force dépassant les 10% à l'extrême-gauche.

Citation :
Dans ce contexte, le fait de vivre avec une éditrice ou de partir en vacances dans les Iles, ça n'a pas vraiment d'importance. D'ailleurs, cette attaque sur les vacances n'a pas vraiment de sens : Aujourd'hui, avec un salaire de 1200 € par mois, on peut se payer des vacances au soleil sans pour autant être un nanti.
Ah bon ! ouahhh t'es un sacré gestionnaire toi ! Sérieusement; avec nos revenus (couple) un smic temps partiel et un smic "amélioré"; on a rayé depuis belle lurette le mot vacance de notre vocabulaire; c'est remplacé par "Jours de repos à la maison".

Subversivio a écrit:
T'es sur ? Au soleil où ? à Royan ? aux Seychelles ? T'as du oublié 1200 € par mois + 3500 euros min. € par mois. Là oui ... t'as les Seychelles et la chambre voisine de Patrick Bruel ...
4700 euros la chambre voisine de Patriiiick tu rigoles ! Rajoute un zero Laughing

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

pimpam a écrit:
A deux avec 2 salaires d'environs 1200 € par mois, c'est tout à fait possible. Tu trouves facilement des séjours d'une semaine entre 500 et 1000 € (selon la saison). Suffit effectivement de savoir gérer....
Excuse moi, j'avais oublié de spécifier : 2 smics grosso-modo mais avec...enfants; ce qui ne nécessite plus le même budget !!!
Aprés faut aussi tenir compte d'autres aléas : période de chomage pour ceux qui cumulent les contrats précaires; la bagnole qui te lache, etc..Donc tu finis par t'endetter... Et tes supposés prochaines vacances tu les oublies...Même en gérant tout au centimes près...

pimpam a écrit:
Vu l'industrie des vacances aujourd'hui, c'est un mensonge de dire que seuls les grands bourgeois profitent de ces destinations. C'était sans doute vrai il y a 15 ou 20 ans, mais ce n'est plus le cas.

Bien sûr, je ne connais pas les détails de séjour supposé de Besancenot, mais cette attaque me paraît pour le moins foireuse.
Je réagissais juste sur ta phrase; pas sur "le facteur" car moi non plus je n'en connais pas le détail et je m'en "tamponne" un peu aussi.

pimpam a écrit:

Vu l'industrie des vacances aujourd'hui, c'est un mensonge de dire que seuls les grands bourgeois profitent de ces destinations. C'était sans doute vrai il y a 15 ou 20 ans, mais ce n'est plus le cas.


Justement je viens de lire ceci, un peu hors sujet mais bon !!! :

Citation :
Le « génie » du capitalisme moderne a été de fragmenter toutes les catégories sociales « dangereuses » par le biais de divisions nouvelles, pour lui inoffensives. Nous vivons dans une société qui est à la fois de plus en plus fragmentée et pourtant de plus en plus homogènes dans ses aspirations et ses valeurs…

Le compromis Fordiste s’est traduit par un embourgeoisement généralisé. Tout le monde veut plus ou moins les mêmes choses, avec seulement plus ou moins de moyens pour se les procurer. Les enfants de la classe bourgeoise ont les mêmes loisirs que ceux de la classe ouvrière…veulent aller en vacances aux mêmes endroits...etc… Là encore la seule distinction est induite par le fric : on a plus ou moins d’argent à dépenser, mais on le dépense de la même façon. …L’imaginaire symbolique de la société toute entière a été converti aux valeurs marchandes…

Extraits de l’entretien avec Alain de Benoist dans Rébellion n°26 (septembre/Octobre 2007)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimpam
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Besancenot le "bolchobobo"   Dim 23 Déc 2007 - 19:35

Redneck a écrit:
pimpam a écrit:
A deux avec 2 salaires d'environs 1200 € par mois, c'est tout à fait possible. Tu trouves facilement des séjours d'une semaine entre 500 et 1000 € (selon la saison). Suffit effectivement de savoir gérer....
Excuse moi, j'avais oublié de spécifier : 2 smics grosso-modo mais avec...enfants; ce qui ne nécessite plus le même budget !!!
Aprés faut aussi tenir compte d'autres aléas : période de chomage pour ceux qui cumulent les contrats précaires; la bagnole qui te lache, etc..Donc tu finis par t'endetter... Et tes supposés prochaines vacances tu les oublies...Même en gérant tout au centimes près...

Effectivement, je parlais dans l'hypothèse d'un couple "moyen", sans enfants (ou ayant la possibilité de les faire garder par pépé et mémé pendant une semaine :) ), gagnant un salaire de base, c'est-à-dire aujourd'hui en France entre 1200 et 1500 €.

La discussion étant partie du "cas Besancenot", qui, que je sache, n'a jamais prétendu être RMIste ou précaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JOHN
Austère anachorète
Austère anachorète
avatar

Masculin
Nombre de messages : 808
Age : 43
Localisation : Un monde de (sales) cons
Date d'inscription : 09/12/2006

MessageSujet: Re: Besancenot le "bolchobobo"   Dim 23 Déc 2007 - 22:11

Maître Francke a écrit:
partir en voyage d’agrément aux Bahamas, avec une riche beauté, alors que « sa » France d’en bas périt ou souffre comme jamais. Avec tout cela il est d’extrême gauche.
Eh oui ! qu’est-ce que tu veux !... c’est pas pour rien que Besancenot est l’un des (pseudo)opposants chouchous favoris du système des médias...

pimpam a écrit:
Vu l'industrie des vacances aujourd'hui, c'est un mensonge de dire que seuls les grands bourgeois profitent de ces destinations. C'était sans doute vrai il y a 15 ou 20 ans, mais ce n'est plus le cas.
Par contre, ce qui est « toujours le cas » c’est que près de 20 % des français/foyers ne partent JAMAIS en vacances !... (même pas en « week-end ») dont plus de la moitié (des foyers concernés) ont un revenu net mensuel inférieur à 1200 euros… Tandis que les tranches immédiatement "supérieurs", elles, partent de moins en moins… et quand elles partent c’est principalement « chez de la famille »… forcément ça revient moins cher… (qu’à l’hôtel ou même que dans un « club vacance »)…
http://www.pipelette.com/article-659.html

Eh oui ! dans un pays où (pour les classes moyennes) il devient de plus en plus difficile de trouver un logement (ou d’avoir un boulot correctement payé) ça semble logique que partir en « vacances » devienne de moins en moins une nécessité priorité… quand "partir en vacances" devient, de plus en plus, un luxe…

Eh oui ! partir en vacances (comme avoir une voiture ou même un logement) avec l’appauvrissement progressif du pays ** cela devient de plus en plus un privilège… un PRI-VI-LÈ-GE ! pour des pri-vi-lé-giés !... Et l’on ne voit pas pourquoi certains imposteurs (plus ou moins) privilégiés (par rapport à l'appauvrissement général) s’en priveraient !... Puisqu’ils en ont largement les moyens le peuvent !...

** (en grande partie aggravé par le poids socio-économique constant de l’immigration, dont les "révolutionnaires" internationalistes comme Besançenot sont les plus fervents défenseurs…)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître Francke
Tapette bobo du tertiaire
Tapette bobo du tertiaire
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: Besancenot le "bolchobobo"   Sam 5 Jan 2008 - 20:36

Lono a écrit:
pimpam a écrit:
A deux avec 2 salaires d'environs 1200 € par mois, c'est tout à fait possible. Tu trouves facilement des séjours d'une semaine entre 500 et 1000 € (selon la saison). Suffit effectivement de savoir gérer...

Oui , deux salaires, tu fais bien de préciser parce qu'avec un seul avec le cout de l'immobilier, de la bouffe, de l'essence et des impots c'est pas si simple de pouvoir se payer ce genre de chose.

Je ne reproche aucunement au porte-parole de la LCR d'avoir des petites économies -ce serait stupide- mais de les faire pleuvoir stupidement dans le coffres des capitalistes: Leclerc (Voyage), Richard Branson (Virgin), M. Clubs-Med, M. Machin des Hôtels Choses,etc.etc. sans autre necessité que d'apaiser un très sot prurit d’exotisme et de romancerie en carton. Que le chef de la Ligue communiste révolutionnaire renforce et soutienne par son argent des gens qui aggravent chaque jours la misère du peuple, je ne sais pas vous, mais moi ça m'interpelle.

Quand on pleurniche, comme Besancenot, sur le sort des travailleuses licenciées de Moulinex, par ex, on ne part pas, à la première occasion, se dorer la couenne aux Antilles, question de décence, ou alors on emmène une de ces malheureuses dans ses bagages.

Je lui reproche également de participer à l’un des phénomènes les plus typiques et les plus odieux du post-modernisme: le tourisme de masse. A plus forte raison celui qui se déchaîne dans les pays du sud où il n’est qu’une forme à peine déguisée du néo colonialisme. Sans parler de la pollution atmosphérique engendrée par le trafic aérien toujours croissant (vol charter, low cost), du détournement de l’eau, de l’électricité, des subsistances vers les installations hôtelières, et d’un point de vue philosophique de la misère spirituelle de ces promenades colorées à travers le pays des autres.
Je reproche à ce prétendu militant socialiste de partir en vacances dans des lieux incompatible avec la sensibilité d’un vrai militant socialiste, je veux dire en des lieux où tout n’est que mollesse : mollesse du tronc incliné des palmiers, mollesse des plages ondulés; mollesse des vagues berceuse, mollesse du climat subtropical. Mollesse, mollesse ! Goût d’eunuque ! Vacances d’eunuque ! La révolution n’a pas besoin d’eunuques. "Votre âme est un paysage choisit" disait le poète. Nous aimons les lieux qui nous ressemblent, qui s’accordent avec notre paysage intérieur. Le socialiste français selon mon cœur les préfèrera, ces paysages, âpres rudes à l’image du sérieux qui l’habite. A l’image du sentier de la révolution qui est lui aussi âpre et rude. Nous ne manquons pas en France de ces paysages élevants (Auvergne, Dauphiné…). Et puis ça ne lui ferait pas de mal à ce mondialiste de malheur de raciner un peu.

Je lui reproche d’avoir pris femme dans un des milieux les plus profondément corrompu de la société française actuelle: celui de l’édition. Le socialisme est un sacerdoce qui demande des purs qui s’y donnent tout entier. Pour toutes ces raisons -et d’autres : ses flasques bajoues, ses humides prunelles, etc. etc.- B me dégoûte profondément.

---------------------------------------

NeoN a écrit:
Tu voudrais qu'il parte où en vacances ?? :

- Kenya ?
- Palestine ?
- Irak ?
- Pakistan ? scratch
Si tu as lu, je propose l'Auvergne ou le Dauphiné (pour des raisons esthétiques et éthiques - c'est la même chose- que j'ai la flemme de re-re-expliquer).


Dernière édition par le Sam 12 Jan 2008 - 21:06, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JOHN
Austère anachorète
Austère anachorète
avatar

Masculin
Nombre de messages : 808
Age : 43
Localisation : Un monde de (sales) cons
Date d'inscription : 09/12/2006

MessageSujet: Re: Besancenot le "bolchobobo"   Sam 2 Fév 2008 - 17:30

Un court article (du 23/1/8 ) :
http://www.egaliteetreconciliation.fr/index.php?option=com_content&task=view&id=711&Itemid=115 **

** Déjà posté ici même (au début de la page 3 par Nabien) le 23 avril 2007.

EDIT (14/2/8) :
Besancenot - Attali : même combat !
Citation :
Le faux-nez de la lutte anti-capitaliste rejoint ainsi Jacques Attali, qui propose de son côté de favoriser l’immigration, "facteur de richesses", pour "relancer la croissance".

Ces deux zélotes de la mondialisation se retrouvent ainsi sur la même ligne pour livrer les travailleurs français à la concurrence déloyale d’une main d’œuvre étrangère qui tire les salaires vers le bas.

En faisant croire aux Français, frappés quotidiennement par le chômage et les délocalisations, que l’immigration est une "chance pour la France", Olivier Besancenot et l’extrême gauche trahissent les travailleurs français, se faisant les meilleurs suppôts du capitalisme financier.

La gauche socialiste et le Parti communiste ayant quant à eux commis la même trahison depuis de longues années déjà, le Front national reste bien le seul à défendre ces travailleurs français que le système oublie ...

Marine Le Pen

Source : http://www.frontnational.com
Source : http://www.egaliteetreconciliation.fr/index.php?option=com_content&task=view&id=811&Itemid=115


Dernière édition par le Lun 18 Fév 2008 - 0:54, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grib
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 283
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Besancenot le "bolchobobo"   Dim 3 Fév 2008 - 19:04

masto a écrit:
Les attaques de Maitre Franque sur Besancenot puent la frustration et n'ont aucun intéret, ce sont les positions politiques de la LCR qui sont condamnables mais pas la vie privée de son porte-parole qui n'a pas besoin de vivre comme un ascète pour se dire trotsko. Avec les charters n'importe quel fonctionnaire peut partir en vacances aux Seychelles ou ailleurs.

La LCR est un groupe politique efficace qui a de nombreux relais dans le milieu associatif et syndical, ses militants versent 10% de leur salaire à l'orga et sont présents tous les samedi aux manifs. Je doute que beaucoup de "soraliens" fassent preuve d'un tel dévouement à la Cause.

Citation :
son porte-parole qui n'a pas besoin de vivre comme un ascète pour se dire trotsko
c'est vrai, raël n'a pas besoin de croire aux soucoupes volantes, et il prend aussi 10%

-------------------------------------------------


The Dude a écrit:
masto a écrit:
ses militants versent 10% de leur salaire à l'orga
Besancenot étant à 80% de salaire voire moins cela doit représenter une somme des plus misérables symboliques Smile
je me permets de le dire puisque je suis Facteur tout comme lui... 8)
Le café de la poste faisant mal au foie... Hé

----------------------------------------------

Bibi Clem a écrit:
C'est dingue, on voit vraiment le plan pour une decenie Sarkoziste : Faire monter l'extreme gauche, attaquer le FN. Ce qui les a géné j'ai l'impression, c'est que les visions socials se rejoingnaient, alors hop, attaque a l'ancienne : " Oui mais vous taisez-vous vous etes un fasciste, laissez parler notre petit facteur adoré ! "
dingo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimpam
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Besancenot le "bolchobobo"   Dim 3 Fév 2008 - 20:36

masto a écrit:
Les attaques de Maitre Franque sur Besancenot puent la frustration et n'ont aucun intéret, ce sont les positions politiques de la LCR qui sont condamnables mais pas la vie privée de son porte-parole qui n'a pas besoin de vivre comme un ascète pour se dire trotsko. Avec les charters n'importe quel fonctionnaire peut partir en vacances aux Seychelles ou ailleurs.


Voila ! c'est exactement ce que j'avais écrit !

Pour le "cas Besancenot", il est évident que Sarkozy verrait d'un très bon oeil son ascension ! Un Besancenot à 10 % en 2012, c'est tout bénéf pour l'UMP et Sarkozy ! Je crois qu'on va avoir avec le facteur et Sarkozy, un petit jeu similaire à celui auquel s'était livré Mitterrand et Le Pen dans les années 80...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Bordelleur
Sophiste d'estaminet
Sophiste d'estaminet
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1536
Age : 39
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Besancenot le "bolchobobo"   Ven 9 Mai 2008 - 17:53

Derniere analyse de Zemmour (ca se dispute I Télé) sur Besancenot, le facteur licencié en histoire, fait partie de la classe des déclassés, ceux qui ont un diplôme inutile et font un boulot qui n'a rien à voir. Toute une génération de la classe moyenne.
La cause selon Zemmour est de ne pas avoir sélectionner à l'entrée des facs, ce qui a pour résultat de dévaloriser tous les diplomes.

C'est assez lucide comme anlayse, et moins rentre dedans que celle de Soral, "des étudiants à la recherche d'un suplément d'âme"...

En fait pour beaucoup d'entre eux, il s'agit aussi d'ex étudiants à la recherche d'un emploi sensé correspondre à leur cursus universitaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr/
Jul le Marteau
Duelliste chevaleresque
Duelliste chevaleresque
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2335
Age : 110
Localisation : Lorraine, 54 M&M.
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: Besancenot le "bolchobobo"   Ven 13 Mar 2009 - 0:53

Une vidéo choc sur le leader de l'extrême gauche:

https://www.dailymotion.com/video/x7jw95_besancenot-limit_fun

--------------------------------------------


Le Bon Docteur a écrit:
Démontage du petit texte à charge contre Besancenot intitulé "Ce bon petit facteur" que vous avez sûrement lu. Les arguments de ce texte étant tout à fait soraliens, Soral, interrogé par les contre-enquêteurs, nie en être l'auteur. Non

http://www.hoaxbuster.com/hoaxliste/hoax.php?idArticle=72726
Mais avoue l'avoir relayé sans vergogne.
Et je me souviens que Soral reprenait dans ses vidéos, ces arguments, et de manière péremptoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxtor
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 18/03/2009

MessageSujet: Re: Besancenot le "bolchobobo"   Jeu 19 Mar 2009 - 16:18

Besancenot… ça c'est un mec ! un homme de combat. Ce gars veut changer la société moribonde actuelle gouvernée par des cancrelats. Une société de consommation avec un président qui contrairement à lui est un calculateur, un menteur, un homme qui nous a tous entubé pour favoriser les riches et bien d'autres encore... Il fait honte à cette France !

Olivier Besancenot, c'est un mec franc et il dénonce les réalités. Ça me réjouit de voir un mec comme lui monter aux créneaux dès qu'en lui en donne l'occasion. Il est actif et il veut faire bouger les choses, les inégalités, les injustices ! Je crois en lui et je ne suis pas le seul !

Il prône des valeurs essentielles qui ont été trop longtemps remplacés par le fric et le profit ! Je me rappelle encore comment les chefs d'entreprises se sont jetés sur lui en criant qu'il n'avait ni plan ni programmes… on aurait dit des requins qui suivent leur proie pour la croquer comme une ablette. Alors qu'à l'heure d'aujourd'hui, ces carotteurs professionnels licencient à tout va malgré des bénéfices pharaoniques...

Besancenot a raison, il faut sortir de l'esclavage et de l'humiliation du système capitaliste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Bordelleur
Sophiste d'estaminet
Sophiste d'estaminet
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1536
Age : 39
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Besancenot le "bolchobobo"   Ven 20 Mar 2009 - 18:44

MAGGLE a écrit:
Besancenot c'est de la drouille ! La vraie, la seule c'est Arlette !
Je m'inscris en faux, Arlette c'est tout de même une bonne femme ! Hmmm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr/
Maxtor
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 18/03/2009

MessageSujet: Re: Besancenot le "bolchobobo"   Sam 21 Mar 2009 - 4:14

Referent a écrit:
Maxtor a écrit:
Je crois en lui et je ne suis pas le seul !
En somme vous êtes croyant mais non pratiquant. C'est pratique et ça ne mange pas de pain.

Quand on est vraiment anticapitaliste, la fonction de s'instruire et d'entreprendre ne se délègue point, même si elle s'insère dans un réseau associatif. Le Mercato des opinions politiques, si théâtralement planté sur les fora, c'est bon pour les culs de plomb ! Être déjà à soi-même son propre gouvernement, c'est déjà un premier pas vers l'autonomie. Vous commencez quand ? Lors du Grand Soir ?

Ce n'était pas non plus une énième ode à Besancenot, mais simplement un premier avis positif par rapport à ses idées. Je ne me sens pas si loin de vous… je vous le dis, je partage votre mépris à l'égard des moutons. Mais le problème, c'est que j'ai arrêté de rêver au "grand soir" et les politiques ainsi que d'autres mythomanes me debectent pour un bon nombre d'entre eux. D'ailleurs, Je pense même arrêter de me servir de la raison et rejoindre aux prochaines éléctions la future horde des abstentionnistes irresponsables et égoïstes.

Pourquoi ? Tout simplement parce que je ne me sens pas compétent pour décider de qui a raison et qui a tort, et qui seront les mieux placés pour occuper les fonctions auxquelles ils devraient être assignés. Il faut savoir que pour récolter toutes les informations nécessaires, les trier, les analyser, et déterminer objectivement quelles sont les meilleures personnes me prendrait trop de temps, sans compter que la versatilité de beaucoup d'entre eux rend difficile la décision. Il en va de même quand il s'agit d'ausculter les idées de certains penseurs, écrivains et quelques philosophes en herbe. En outre, j'ai toujours eu comme théorie (et l'histoire ne me contredit pas) que le pouvoir n'appartient qu'à une minorité de politiques, et qu'ils ne laisseront jamais quelques desperados isolés arracher les honneurs et la gloire sous leurs nez sans leur consentement, et au préalable, avec un lavage de cerveau en prime ! De nos jours, le système est plus que verrouillé.

En gros, je n'ai aucune solution et je n'arrive pour le moment à aucune opinion ou plus exactement à aucun sentiment personnel précis et stable concernant d'autres idées politiques en dehors de celles qui sont véhiculées par Besancenot. Mais si vous avez d'autres suggestions n'hésitez pas… je suis ouvert à toutes discussions constructives !

Enfin, et pour me situer dans le monde où l'on vit, une petite citation qui me va comme un gant :

J'emmerde la moitié du monde et je chie sur l'autre moitié (SARTRE).


------------------------------------------------------------------

Oshun a écrit:
Maxtor a écrit:
Enfin, et pour me situer dans le monde où l'on vit, une petite citation qui me va comme un gant :
J'emmerde la moitié du monde et je chie sur l'autre moitié
Et vous êtes au milieu ?

Bah, il n'y a pas de juste milieu dans l'interprétation que l'on peut en faire. Il faut comprendre qu'au final tout le monde est emmerdé, et je me mets dans le tas. Ça exprime parfaitement ce que je pense du monde dans lequel, on vit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oshun
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Féminin
Nombre de messages : 654
Date d'inscription : 23/02/2009

MessageSujet: Re: Besancenot le "bolchobobo"   Sam 21 Mar 2009 - 19:25

Je pense quant à moi que toutes les époques sont haïssables et miraculeuses selon le point de vue où l'on se place. Qu'il n'y en a pas une qui soit plus pourrie qu'une autre.

On croit toujours que l'époque où l'on vit est la pire de toutes. On croit aussi souvent qu'on est en période de décadence alors que la décadence ne peut pas se manifester si en même temps, par ailleurs, ne s'amorce pas un phénomène de progrès qualitatif. Rien ne descend si quelque chose ne monte pas. Il n'y a donc pas de période de décadence d'un côté sans période de jeunesse d'un autre.

On est toujours très présomptueux d'un point de vue contemporain, on oublie toujours qu'il y a un immense avant et un immense après, et que tout le monde a été moderne à un moment donné depuis le début de l'humanité.

On a toujours vu la fin du monde pour l'avenir proche. Mais le monde commence tout le temps, il finit en permanence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Bon Docteur
Simple Mind
Simple Mind
avatar

Masculin
Nombre de messages : 677
Age : 45
Localisation : sur le bord de la rivière
Date d'inscription : 28/05/2007

MessageSujet: Re: Besancenot le "bolchobobo"   Sam 21 Mar 2009 - 20:18

Bravo ! C'est magnifique ! flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.dailymotion.com/video/x14g5o_papy-fait-de-la-resistan
Maxtor
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 18/03/2009

MessageSujet: Re: Besancenot le "bolchobobo"   Mer 1 Avr 2009 - 0:02

Dans l'ensemble, je suis assez d'accord avec vous, mais ça ne reste que des fondamentaux philosophique. Aujourd'hui, je ne perçois pas ce qui monte, mais je vois bien tout ce qui descend, mais il faut d'abord passer en revue les critères que vous évoquez :

- On croit toujours que l'époque où l'on vit est la pire de toutes : je ne le crois pas, c'est un fait, peut-être pire, oui, mais pas meilleurs, mais ça reste toujours dans le même ton (loi du profit de la puissance, de l'argent etc.). D'ailleurs, il est facile d'évaluer cet aspect à partir des données contemporaines que l'on a à notre disposition. Qui ne connaît pas un peu l'histoire et son lot de misère et d'amélioration, mais surtout de préjudices, et que de toute façon on n'a pas fini d'en voir.

Le fait que l'on puisse penser que cette époque et aussi naze, voir pire que les autres, ne peut être due qu'à des facteurs très divers et en connaissance de cause, d'histoire, et le milieu dans lequel l'on vit. Une société sans âme, ou les valeurs sont le fric, et le chacun pour soi et devenu une religion bien ancrée à notre époque. On est dans la continuité des choses, une époque accouche d'une autre époque qui n'est qu'un clone amélioré avec toutes les tares de la précédente.

- On croit aussi souvent qu'on est en période de décadence alors que la décadence ne peut pas se manifester si en même temps, par ailleurs, ne s'amorce pas un phénomène de progrès qualitatif : oui d'accord, mais est-ce que l'homme est devenu meilleur (et je ne parle pas de progrès technologique) ? les plus grands hommes connus ne sont pas ceux de la fin du XX ième siècle. Néanmoins, il existe des hommes très respectables de par leurs idées et leurs découvertes à l'extrême fin du XX ième siècle. Cependant, en quoi le qualitatif peut-il être un signe d'expansion ? N'est-il pas plutôt, que l'expression du déclin de l'humanité ?

Au niveu technologique les robots sont en pleine expansion et remplacent radicalement de nombreux postes qui auparavent, étaient occupés par les hommes, et pourtant ils sont encore dans l'ensemble peu nombreux. En contre parti il y a une foule de penseurs en tout genre qui n'apportent rien, ne sert à rien. Entre les oeuvres et les connaissances inutiles, ils ont quitté les universités munis de diplômes stériles. Le qualitatif en soi ne signifie donc rien à cet égard. L'amélioration se fait au détriment de la majorité des hommes, ça a toujours ce prix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JOHN
Austère anachorète
Austère anachorète
avatar

Masculin
Nombre de messages : 808
Age : 43
Localisation : Un monde de (sales) cons
Date d'inscription : 09/12/2006

MessageSujet: Re: Besancenot le "bolchobobo"   Jeu 2 Avr 2009 - 2:12

Oshun a écrit:
Je pense quant à moi que toutes les époques sont haïssables et miraculeuses selon le point de vue où l'on se place. Qu'il n'y en a pas une qui soit plus pourrie qu'une autre.

En complémentaire à cette remarque – mais au risque de (commencer à) s’éloigner (sérieusement) du sujet du fil – voici ces quelques citations :
Cioran (1911-1995) dans le Précis de décomposition (1949), Chap. « Le décor du savoir » :
Citation :
Nos vérités ne valent pas plus que celles de nos ancêtres. (…) Le [véritable] Savoir – en ce qu’il a de profond – ne change jamais : seul son décor varie. (…) Un attirail de formules remplace seulement la pompe des anciennes légendes, sans que les constantes de la vie humaine s’en trouvent modifiées, la science ne les appréhendant guère plus intimement que les récits poétiques.

(…) Pour ce qui est des grands problèmes, nous n’avons aucun avantage sur nos ancêtres ou su nos devanciers plus récents : on a toujours tout su, au moins en ce qui concerne l’Essentiel ; la philosophie moderne n’ajoute rien à la philosophie chinoise, hindoue ou grecque.

Hegel est le grand responsable de l’optimisme moderne. Comment n’a-t-il pas vu que la conscience change seulement ses formes et ses modalités, mais ne progresse nullement ? Le devenir exclut un accomplissement absolu, un but : l’aventure temporelle se déroule sans une visée extérieure à elle, et finira lorsque ses possibilités de cheminer seront épuisées. Le degré de conscience varie avec les époques, sans que cette conscience s’agrandisse par leur succession. Nous ne sommes pas plus conscients que le monde gréco-romain, la renaissance ou le XVIIIe siècle ; chaque époque est parfaite en elle-même – et périssable. (1) Il y a des moments privilégiés où la conscience s’exaspère, mais il n’y eut jamais éclipse de lucidité telle que l’homme fût incapable d’aborder les problèmes essentiels, l’histoire n’étant qu’une crise perpétuelle, voire une faillite de la naïveté.
(1) + = Nietzsche (1844-1900) dans L’antéchrist (1888), §4 :
Citation :
L’humanité ne représente pas un développement vers le mieux, vers quelque chose de plus fort, de plus haut, ainsi qu’on ne le pense aujourd’hui. Le « progrès » n’est qu’une idée moderne, c’est-à-dire une idée fausse. Dans sa valeur l’Européen d’aujourd’hui reste bien loin au-dessous de l’Européen de la Renaissance. Se développer ne signifie absolument pas nécessairement s’élever, s’intensifier, se fortifier.
En un autre sens, il existe une continuelle réussite de cas isolés, sur différents points de la terre, au milieu des civilisations les plus différentes.
+ Céline (1894-1961) dans Bagatelles pour un Massacre (1937), p. 164-165 :
Citation :
Depuis la Renaissance l’on tend à travailler, de plus en plus passionnément pour l’avènement du Royaume des Sciences et du Robot social. Le plus dépouillé… le plus objectif des langages c’est le parfait journalistique objectif langage Robot… Nous y sommes… Plus besoin d’avoir une âme en face des trous pour s’exprimer humainement… Que des volumes ! des arêtes ! des pans ! et de la publicité !... et n’importe quelle baliverne robotique triomphe ! Nous y sommes…
+ Paul del Perugia dans son Céline (éd. NEL, 1987), Chap. « Sermon sur le Roi Misère », p. 360 :
Citation :
Le peuple travailleur vénère la science. Le Roi-Misère lui fait croire, en effet, qu’il faut être grand clerc pour en connaître les mystères :
« On l’éberlue de mécanique autant que les moines de mômeries nos pères les crasseux, il fonce le moderne, il charge du moment qu’on lui cause atomes, réfractions cosmiques ou « quantas », il croit que c’est arrivé dur comme fer. […] Il donne dans le prestige des savants comme autrefois aux astrologues, il s’est pas encore rendu compte que d’additionner des pommes ou de mettre en colonnes des atomes, c’est exactement semblable, c’est pas sorcier, c’est pas plus transcendant l’un que l’autre. Ça demande pas plus d’intelligence. Tout ça, c’est de la vaste escroquerie pour bluffer le bonhomme, l’appauvrir, le dégoûter de son âme, de sa petite chanson, qu’il aie honte, lui couper son plaisir de rêve. » (Les beaux draps, 1941)

Maxtor a écrit:
Le fait que l'on puisse penser que cette époque et aussi naze, voir pire que les autres, ne peut être due qu'à des facteurs très divers et en connaissance de cause, d'histoire, et le milieu dans lequel l'on vit. Une société sans âme, ou les valeurs sont le fric, et le chacun pour soi et devenu une religion bien ancrée à notre époque. On est dans la continuité des choses, une époque accouche d'une autre époque qui n'est qu'un clone amélioré avec toutes les tares de la précédente.

(pour info) en parfaite illustration à cette remarque voir (la republication de) cet article « La société du néant » (en rapport avec la reprise du thème de « la décadence » chez Houellebecq) sur Les particules élémentaires (1998) : http://www.francecourtoise.info/?p=493#suite (20/3/1999)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oshun
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Féminin
Nombre de messages : 654
Date d'inscription : 23/02/2009

MessageSujet: Re: Besancenot le "bolchobobo"   Jeu 2 Avr 2009 - 8:46

Merci John !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Besancenot le "bolchobobo"   Jeu 4 Fév 2010 - 15:20

Une soralienne infiltrée au NPA.

De face :

Spoiler:
 

De dos :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Bordelleur
Sophiste d'estaminet
Sophiste d'estaminet
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1536
Age : 39
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Besancenot le "bolchobobo"   Jeu 4 Fév 2010 - 15:23

La danse du ventre, la danse du ventre ! Angel

Citation :
Je préfère le voile au string. Alain Soral.

En vérité Soral préfère une belle femme portant le voile, plutôt qu'un gros thon portant le string...


Hep
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr/
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Besancenot le "bolchobobo"   Jeu 4 Fév 2010 - 15:29

J'attends avec impatience les toujours très pertinentes analyses d'E&R... Smile

A mon avis ils vont relever le gant et pour ne pas être en reste de buzz, ils vont faire une OPA sur la Cicciolina :



Vous allez voir que pour se sortir de ce tacle du NPA, Soral va nous raconter que cette citation était en fait due à une coquille d'imprimeur et qu'en réalité il a dit "Je préfère le poil au string".

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Active X
Big Boss
Big Boss
avatar

Masculin
Nombre de messages : 675
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: Re: Besancenot le "bolchobobo"   Jeu 4 Fév 2010 - 16:48

[MODE UMP ON]
Rachel Rachida Dati aussi porte des foulards, sauf qu'ils sont griffés LV... Salauds de pauvres, vous pouvez pas comprendre.

Une vraie cour de récré cette campagne électorale. Tant qu'on parle pas des chômeurs (faut dire, vont moins faire les malins avec leurs droits réduits à 4 mois).
[MODE UMP OFF]